menu
Educatout
Recherche
Publicité

Activités et jeux éducatifs avec fiches imprimables, formations et ressources pour éducateurs et parents


Publicité


Hyposensibilité et hypersensibilité 

Bonjour Stéphanie,

 

Un des enfants de mon groupe a plusieurs diagnostics, dont un trouble du spectre de l’autisme (TSA). Il adopte des comportements que je trouve bizarres. En effet, il peut passer beaucoup, beaucoup de temps avec ses mains sous le jet d’eau du robinet, et ce, sans nécessairement les laver. Il réagit fortement quand je viens pour le toucher, par exemple quand je veux mettre ma main sur son épaule pour le guider vers le reste du groupe. Durant les repas, il ne mange presque pas et se lève un nombre incalculable de fois. Il peut faire une crise pour enlever ses chaussures et ses bas, mais je trouve qu’il fait trop froid pour qu’il se promène pieds nus dans le local pendant l’hiver! Durant la causerie, il gigote et dérange les autres avec ses mouvements. Que se passe-t-il avec lui? Comment l’amener à cesser ces comportements?

Merci!

 

Tanya


Bonjour Tanya,

 

Les comportements que vous observez et que vous me décrivez semblent tous indiquer la même chose : cet enfant a des besoins sensoriels importants auxquels il essaie de répondre tout au long de la journée!

 

Chaque être humain a des besoins sensoriels. Par exemple, certaines personnes préfèrent dormir avec un drap léger alors que d’autres ont besoin d’épaisses couvertures. Certains tolèrent très bien les aliments chauds alors que d’autres considèrent que ces mêmes aliments sont brulants et ne peuvent les consommer à cette température. Plusieurs aiment se baigner ainsi que la sensation d’apesanteur dans l’eau alors que d’autres détestent cela.

 

Hyposensibilité et hypersensibilité

Chez les personnes ayant des besoins particuliers, entre autres chez les TSA, ces besoins sensoriels sont bien présents également. On parlera d’hyposensibilité et d’hypersensibilité. Le premier concept englobe les enfants qui ne ressentent pas la douleur, le chaud ou le froid par exemple. Lorsqu’ils se font toucher, les enfants hyposensibles ont besoin de pressions profondes, car autrement, les touchers leur font l’effet d’un chatouillement désagréable. Ce type d’enfants ont besoin de sentir leur corps ainsi que son positionnement dans l’espace en retirant leurs chaussures et bas. Ils peuvent alors mieux décoder leur environnement et donc mieux sentir leur corps (il y a plusieurs petits capteurs sous les pieds qui permettent cela).

 

À l’autre extrême, il y a les enfants hypersensibles, ceux qui sont très réactifs aux gouts, textures et températures de la nourriture. Ces enfants se sentent agressés dès qu’ils se font effleurer et sont hyperréactifs aux bruits, aux sons, aux lumières et aux mouvements. Tout cela peut les envahir et faire en sorte qu’ils se désorganisent, par exemple en adoptant des comportements inappropriés.

 

Dans le cas de l’enfant dont vous faites mention, il semble avoir un grand besoin de ressentir son corps en bougeant, en plaçant ses mains sous l’eau et en marchant pieds nus. Tout cela l’aide sans doute à se centrer davantage. Imaginez comment vous réagiriez si vous ne sentiez pas bien votre corps, ses contours et son positionnement dans l’espace! Vous trouveriez cela très déstabilisant… tout comme c’est le cas pour cet enfant.

 

Que faire?

 

Déjà, en comprenant que cet enfant répond à ses besoins sensoriels, cela vous aidera à réguler vos attentes face à lui et ses comportements.

 

Autrement, plusieurs outils sensoriels existent. Les toutous lourds, les chaises ballon et les coussins légèrement gonflés (qui permettent à l’enfant de bien sentir son corps quand il est en position assise par exemple) peuvent faire en sorte que l’enfant n’aura alors pas à se lever ou à gigoter pour répondre à ses besoins sensoriels.

 

Les parcours sensoriels sont également intéressants pour ces enfants – et pour tous les enfants du groupe! Cela peut se faire avec des textures différentes sur lesquelles les enfants pourront marcher (une planche de LEGO ou différents morceaux de parcours en vente dans les magasins spécialisés pour l’enfance par exemple) ou des bacs sensoriels que vous pouvez créer vous-même (verser du sable dans un bac, des lentilles non cuites dans un autre, du riz dans un troisième bac… alouette!).

 

La pâte à modeler peut également être intéressante. Attention : il se peut que certains enfants aient de l’aversion pour la pâte à modeler, surtout les hypersensibles qui n’aiment pas avoir les mains sales, mouillées, etc.

 

Bref, plusieurs solutions existent pour aider ces enfants à répondre à leurs besoins sensoriels en toute sécurité et dans le plaisir!

 

Stéphanie Deslauriers


*Educatout.com n'est aucunement responsable du contenu de cet article. Toutes les informations mentionnées sont la responsabilité de son auteur et educatout.com se dégage de toute responsabilité ou de tout litige découlant de l'affichage dudit article.

Publicité


Auteur

Stéphanie DeslauriersStéphanie Deslauriers

 

Psychoéducatrice, Stéphanie Deslauriers a créé le blogue à succès Ensemble, maintenant en septembre 2010.

Elle collabore régulièrement à divers médias, soit la presse, le Web, la télévision et la radio afin d’aborder des sujets en lien avec sa profession. Elle est collaboratrice à l’émission Format Familial depuis la première saison. Elle a remporté le Grand Prix de littérature adulte de la Montérégie pour son premier roman, L'Éphémère, paru en 2014, et a été nominée à deux reprises pour ses ouvrages pédagogiques.

Elle est fascinée par l’être humain et passionnée de la communication sous toutes ses formes. Elle tente de transmettre ceci à ses étudiants de l’Université de Montréal ainsi qu’aux participants qui assistent à ses formations et conférences.




Publicité
Secured By Entrust, SSL (Secure Sockets Layer). Verify

Site affilié à
Rogers
Pour les placements publicitaires sur educatout téléchargez notre KIT MÉDIA

Back to Top