menu
Educatout
Recherche
Publicité

Activités et jeux éducatifs avec fiches imprimables, formations et ressources pour éducateurs et parents


Publicité


La gestion de la colère : mieux vous outiller pour mieux intervenir

La gestion de la colère est, pour la plupart des enfants, un défi en soi. Cela est vrai à différents niveaux. Des crises de colère, nous en observons chez tous les enfants, à quelques exceptions près. Cependant, certains enfants à défis particuliers font face à des difficultés supplémentaires en ce qui à trait a la gestion de la colère. Pour certains d’entre eux, l’impulsivité, la désorganisation, l’opposition et parfois même la rigidité face à certaines situations vont provoquer un nombre plus élevé de crises. Bien sûr, un nombre plus élevé de crises nécessiteront des interventions supplémentaires de la part de l’adulte. On ne se cachera rien, la gestion de la colère chez les enfants peut parfois être très lourde pour l’adulte. C’est épuisant. Avoir l’impression de toujours marcher sur des œufs sans savoir quand un enfant « explosera » est difficile. Pour vous, chères éducatrices, il ne faut pas oublier que vous avez 5 ou 6 autres enfants à « organiser » pendant que vous gérez ces crises.

 

Beaucoup d’outils sont disponibles pour vous aider à soutenir les enfants dans la gestion de leur colère, car oui, il faut gérer ces crises. On ne peut pas toujours ignorer les enfants et les laisser faire leur crise. Les enfants atteignent parfois une « zone noire »; ils ont alors dépassé la limite et ont de la difficulté à redevenir calmes sans aide. C’est là que votre rôle est important. En tant qu’adulte, vous devez outiller les enfants pour faire diminuer le nombre de crises et les amener tranquillement à gérer leurs émotions. La gestion des émotions, ça s’apprend. Pour certains, c’est un réel défi supplémentaire, ne l’oubliez pas. Je dis souvent que toutes les émotions sont saines. Toutefois, la façon de les exprimer et la manière qu’elles sont gérées sont souvent à travailler.

 

Dans les prochaines lignes, je présenterai un éventail d’outils disponibles. Avant d’entrer dans les détails de chacun de ces outils, il est important de savoir que chaque enfant est unique. Il se peut donc que vous ayez à adapter la façon d’utiliser les outils avec les enfants. Vous êtes bien placée pour savoir ce qui peut fonctionner pour chacun. Gardez en tête qu’un essai d’au moins 21 jours est nécessaire pour pouvoir conclure si un outil fonctionne ou non.

 

Il peut également être intéressant de travailler avec les parents pour offrir une continuité de vos interventions à la maison. Pourquoi ne pas préparer un cahier à anneaux comprenant les divers outils plastifiés. Gardez celui-ci à portée de la main pendant la journée et, le soir, envoyez le cahier à la maison. On ne le dira jamais assez, plus les interventions sont similaires, plus l’enfant en bénéficiera et plus les résultats apparaitront rapidement.

 

Le volcan endormi

Le volcan endormi aidera l’enfant à prendre conscience de l’ascension des émotions qui le mèneront à la crise de colère. Avant d’exploser, la plupart des enfants vont vivre certaines émotions de contrariété, de mécontentement. Une bonne observation des enfants vous permettra de reconnaitre ces signes et de pouvoir intervenir avant la crise finale. Le volcan endormi propose aussi à l’enfant des alternatives pour l’aider à retrouver son calme.

 

Comment utiliser le volcan?

Volcan endormi(Ouvrir volcan endormi) Imprimer et plastifier le volcan endormi pour une meilleure résistance. Plastifier les flèches que vous fixerez au centre du volcan. Présenter aux enfants chacune des émotions ainsi que les solutions possibles. Quand vous sentez qu’un enfant vit une contrariété, l’amener voir le volcan et l’inviter à positionner la flèche vis-à-vis de l’émotion vécue. Identifier avec lui la solution à utiliser pour retrouver son calme. Féliciter l’enfant pour tous les efforts qu’il fait pour gérer ses émotions.

 

Le tableau de la gestion des émotions

Le tableau de la gestion des émotions vient faire un lien avec ce que je disais plus haut : toutes les émotions sont saines, c’est souvent la façon dont elles sont exprimées que l’on doit travailler. Ce tableau rassemble trois émotions de base que nous travaillons avec les enfants (la joie, la tristesse et la colère). Utiliser le tableau pour expliquer aux enfants comment un trop-plein d’excitation peut parfois entrainer des comportements désagréables.

 

Comment fonctionne le tableau?

Tableau des émotions(Ouvrir tableau de la gestion des émotions). Présenter aux enfants les trois types d’émotions et les différents moyens pouvant les aider à les gérer. Lors d’un moment calme, choisir avec les enfants les moyens qui pourraient être intéressants pour chacun d’eux. Afficher près du tableau les moyens choisis. Lorsqu’une émotion est vécue par un enfant, l’inviter à choisir un moyen à appliquer pour lui permettre de retrouver son calme. Il sera probablement nécessaire d’accompagner les enfants au début.

 

Échelle des émotions

Un peu selon le même principe que le volcan endormi, l’échelle des émotions est utilisée pour prévenir l’apparition des crises en travaillant sur les émotions vécues par les enfants.

 

Comment l’utiliser?

L'échelle des émotions(Ouvrir l'échelle des émotions) Imprimer l’échelle et la présenter aux enfants en discutant avec eux au sujet de chacune des émotions ainsi que des alternatives proposées. Quand vous observez un enfant qui débute son ascension émotive dans l’échelle, intervenir pour l’encourager à s’approcher de l’échelle et à y choisir une solution. Il en est incapable? En choisir une pour lui et le guider dans l’application de celle-ci.

 

Le système des grenouilles

Le système des grenouilles est un système que j’ai élaboré pour un enfant qui était particulièrement colérique. Ce système est un peu différent des autres, puisqu’il n’aide pas nécessairement les enfants à gérer leurs colères, mais plus à prendre conscience du fait qu’ils réussissent à diminuer le nombre de crises. Le principe est simple : chaque crise amène la grenouille des enfants à avancer sur les nénufars de couleur (vert, jaune et rouge). Le but est de ne pas atteindre le nénufar rouge au cours de la journée. Si, à la fin de la journée, la grenouille d’un enfant n’est pas sur le nénufar rouge, le récompenser avec un renforcement positif.

 

Comment l’utiliser?

Système de grenouille(Ouvrir système de grenouilles) Imprimer le système et placer les trois nénufars en ordre de couleur (vert, jaune et rouge). Placer la grenouille de chaque enfant au point de départ. Quand un enfant fait une colère, avancer sa grenouille sur le premier nénufar. Lors de sa 2e crise, déplacer sa grenouille sur le 2e nénufar et ainsi de de suite. Avant d’instaurer le système, établir avec les enfants une liste de petits privilèges auxquels ils pourront avoir droit lorsqu’ils n’atteindront pas leur nénufar rouge. Chaque jour, faire choisir un privilège aux enfants qui ne se rendent pas au nénufar rouge pour les encourager à persévérer.

 

Maude Dubé, éducatrice spécialisée


*Educatout.com n'est aucunement responsable du contenu de cet article. Toutes les informations mentionnées sont la responsabilité de son auteur et educatout.com se dégage de toute responsabilité ou de tout litige découlant de l'affichage dudit article.

Publicité


Auteur

Maude DubéMaude Dubé

Maude est éducatrice spécialisée, auteure et intervenante en stimulation du langage en CPE et CLSC. Collaboratrice pour le Cybermagazine depuis 2006 elle répond aussi aux questions des internautes dans la section edu-conseils d'educatout.




Publicité
Secured By Entrust, SSL (Secure Sockets Layer). Verify

Site affilié à
Rogers
Pour les placements publicitaires sur educatout téléchargez notre KIT MÉDIA

Back to Top