menu
Educatout
Recherche
Publicité

Activités et jeux éducatifs avec fiches imprimables, formations et ressources pour éducateurs et parents


Publicité


Intégrer des activités de recherche sensorielle dans les routines

Toutes les éducatrices qui travaillent avec des enfants à « défis particuliers » seront d’accord avec moi : peu importe le diagnostic, ces enfants demandent une charge de travail supplémentaire. Ces enfants ont, la plupart du temps, des particularités qui feront en sorte que vous aurez peut-être plus de soins à donner, des recommandations à appliquer ou même certaines interventions à modifier pour vous adapter à leurs défis.

 

Dans les prochaines lignes, je vous proposerai diverses activités de recherche sensorielle que vous pourrez intégrer dans la routine. La recherche sensorielle peut être très complexe à comprendre pour plusieurs. En résumé, elle se caractérise par la présence de comportements pour obtenir une stimulation sensorielle quelconque (auditive, proprioceptive, tactile, etc.). Avec un enfant aux prises avec une telle problématique, il est important et même souhaitable de quotidiennement intégrer dans la routine des activités ou des gestes qui viendront combler son besoin sensoriel. En intégrant différentes activités routinières, vous diminuerez alors certaines interventions auprès de l’enfant, car il n’adoptera plus (ou moins) de comportements de recherche de stimulation.

 

Comme la charge de travail des éducatrices est, à mon avis, assez grande, je vous propose ici 10 petites suggestions d’interventions très simples à intégrer dans la routine des enfants lors des déplacements et lors des transitions entre deux activités.

  1. Lors des déplacements, imitez des démarches d’animaux (le crabe, l’ours, le kangourou, la chenille, etc.). Ce sont toutes des démarches qui viendront stimuler les enfants. Dans le club educatout, un document illustrant diverses démarches d’animaux est disponible. (Ouvrir PDF Marche d’animaux)

  2. Utilisez un savon avec une odeur particulière. Certaines odeurs sont plus présentes que d’autres. Offrez un savon qui stimulera l’odorat chez les enfants lors du lavage des mains. Attention pour ne pas qu’ils goutent au savon.

  3. Avant le repas, prenez quelques minutes pour faire des exercices avec les chaises.

  4. Quelques idées :
    • Invitez les enfants à s’assoir sur une chaise et à se pencher vers l’avant pour aller toucher le plancher avec les deux mains.
    • Demandez-leur de tourner du côté droit et du côté gauche en attrapant le côté de la chaise. Ainsi, ils ressentiront une résistance.
    • Montrez aux enfants comment ils peuvent se placer debout derrière leur chaise et prendre le temps de s’étirer en poussant la chaise le plus loin possible tout en gardant les deux pieds collés au sol.
    • Laissez libre cours à votre imagination.

  5. Faites des étirements avant et après la sieste. Exagérez les mouvements pour bien étirer chaque membre du corps.

  6. Déplacez-vous en sautant, les deux pieds collés. Faites des bonds pour vous déplacer dans un autre local. Vous pourriez même coller au sol des images ou du ruban adhésif coloré et demander aux enfants de sauter sur chaque image.

  7. Faites des massages profonds avant la sieste. Utilisez des balles ou tout autre matériel au besoin pour stimuler diverses sensations.

  8. Faites transporter des objets lourds aux enfants (les bacs de jouets, les chaises, les sacs lourds). Voilà une belle façon de faire participer les enfants aux tâches quotidiennes.

  9. Si un enfant a de la difficulté à s’endormir, utilisez une couverture plus lourde. Parfois, le simple fait de placer sur l’enfant une couverture un peu plus lourde augmente les signaux et permet à celui-ci de s’endormir plus facilement.

  10. Lors des activités de table ou plus calmes, variez les positions (couchés sur le ventre, à genoux avec une feuille au mur, couchés sur le dos avec la feuille collée sous la table, etc.). Si les enfants doivent rester assis, permettez-leur d’utiliser un toutou lourd (ou un sac magique) pour augmenter la pression sur leurs jambes. C’est magique comment, avec cette stratégie, les enfants peuvent soudainement devenir plus calmes.

  11. Lorsque vous souhaitez avoir l’attention d’un enfant, touchez-lui le bras ou les épaules pour lui permettre de centrer son attention sur vous.

Ne vous découragez pas en lisant ces recommandations. Ma recommandation première : allez-y progressivement. Intégrez une suggestion à la fois dans votre horaire quotidien et prenez le temps de bien la maitriser avant d’en intégrer une autre. Discutez fréquemment avec les différents professionnels afin qu’ils vous guident et vous supportent dans l’application des différentes suggestions.

 

Surtout, merci d’être là pour nos enfants!

 

Maude Dubé, éducatrice spécialisée


*Educatout.com n'est aucunement responsable du contenu de cet article. Toutes les informations mentionnées sont la responsabilité de son auteur et educatout.com se dégage de toute responsabilité ou de tout litige découlant de l'affichage dudit article.

Publicité


Auteur

Maude DubéMaude Dubé

Maude est éducatrice spécialisée, auteure et intervenante en stimulation du langage en CPE et CLSC. Collaboratrice pour le Cybermagazine depuis 2006 elle répond aussi aux questions des internautes dans la section edu-conseils d'educatout.




Publicité
Secured By Entrust, SSL (Secure Sockets Layer). Verify

Site affilié à
Rogers
Pour les placements publicitaires sur educatout téléchargez notre KIT MÉDIA

Back to Top