menu
Educatout
Recherche
Publicité

Activités et jeux éducatifs avec fiches imprimables, formations et ressources pour éducateurs et parents


Publicité


Je n’ai pas le goût

Ce n’est pas toujours facile de faire respecter les consignes. Je vous propose donc un petit jeu : amusez-vous à compter le nombre de « non » que vous entendez dans une journée et je suis certaine que ce nombre serait assez incroyable.

 

 Donc, que faire lorsqu’un enfant ne désire pas réaliser ce que l’on lui demande? Cette situation est quelques fois embarrassante, car le refus de l’enfant nuit au bon fonctionnement du groupe.

 

Qu’on le veuille ou non, les règles à respecter sont primordiales en vie de groupe, mais est-ce que nos demandes seraient trop nombreuses et parfois exigeantes? Lorsque l’enfant fait face à un grand nombre de directives, il a parfois le goût d’en oublier quelques unes.

 

Suite à une réflexion, j’ai constaté que je pourrais aider l’enfant à respecter davantage les consignes en adaptant mieux l’environnement, en modifiant mon intervention et en lui offrant un support visuel. Je vous fait donc part des petits trucs que j’ai trouvés. Pour ce sujet, je me suis permise de vous donner quelques petites idées d’interventions qui ont bien fonctionné avec mon groupe d’enfants. Bien sûr, elles ne correspondent pas à tous les enfants mais, peuvent sûrement vous donner un petit coup de main.


Activités, matériaux et suggestions d’interventions

 

 

1. Affichez à la vue des enfants, un tableau illustrant l’horaire de la journée. Il peut être présenté sous différentes formes tels qu’une chenille ou un train. Tous les moments y sont représentés : l’arrivée, les jeux libres, la collation, le lavage de mains, les jeux extérieurs, ainsi de suite. L’enfant sera donc bien informé du contenu de sa journée et n’aura pas de surprise. Il est intéressant d’avoir une petite flèche qui se promène et indique à quel moment on se situe présentement.

 

2. Pour éviter certaines insatisfactions, il est important d’avertir l’enfant de ce qui s’en vient. Comme par exemple, dans 5 min. on range. Pour aider l’enfant à mieux comprendre ce que signifie en temps 2, 3 ou 5 minutes, je vous suggère un livre d’histoire. Il s’intitule : « Combien de temps dure un instant? », de Delphine Guéchot, Éditions Bilboquet.

 

3. En continuité avec l’énoncé précédent, je vous suggère d’utiliser un sablier ou une minuterie pour indiquer à l’enfant la fin d’une activité. On en retrouve au magasin du dollar de formes amusantes, ce qui capte davantage l’attention de l’enfant. Par ailleurs, ayez toujours en tête d’offrir assez de temps à l’enfant pour compléter son activité. Vous éviterez ainsi que des petites frustrations accumulées l’amène à enfreindre une règle.

 

4. Petit conseil : limitez les interdits. Faites une liste d’un maximum de cinq consignes auxquelles vous tenez mordicus et qui sont primordiales au bon fonctionnement. Faites une affiche colorée et placez-la à la vue des enfants. En faisant ce petit exercice, on se rend compte que certaines consignes peuvent être éliminées sans trop de conséquences graves. Selon moi, moins il y a de règles, moins les enfants vont être tentés de désobéir.

 

5. Lorsque l’on adapte l’environnement aux besoins et à l’âge de l’enfant, nos consignes sont diminuées de moitié. Il faut penser qu’un enfant de 2 ans a besoin de grimper et que si nous lui offrons une pyramide d’oreillers qu’il peut escalader, peut-être qu’il cherchera moins à grimper sur la table!

 

6. Offrez plusieurs occasions où l’enfant sera amené à prendre des décisions par lui-même. Il aura ainsi moins l’impression qu’il ne fais pas que répondre à des directives dans une journée. Je vous propose aussi de préparer un tableau de responsabilités pour ainsi partager certaines de vos tâches avec les enfants. Avoir des responsabilités valorise l’enfant et démontre qu’il a un rôle important à jouer dans le groupe et donne aussi un grand coup de main à l’adulte.

 

7. Utilisez des gestes non verbaux au lieu de seulement répéter et répéter la consigne. Mimer les consignes attire le regard de l’enfant et rend la situation plus amusante.

 

8. Je vous suggère aussi de transformer la consigne en jeu et d’exploiter l’imaginaire de l’enfant. Comme par exemple, on se transforme en aspirateur pour ranger les jouets, venez laver vos mains en sautant comme des lapins….

 

9. Pour faciliter le rangement, assurez-vous que le matériel est bien identifié et que l’enfant peut savoir facilement l’endroit où le ranger. Pour identifier vos bacs, vous pouvez prendre en photo son contenu, il est plus facile d’associer l’objet avec une image réelle. Utiliser des bacs transparents aide aussi l’enfant à repérer plus facilement ce qu’il recherche.

 

10. Surtout, n’oubliez pas d’encourager l’enfant lorsqu’il respecte bien une consigne en utilisation le renforcement positif. Je vous propose donc une liste de terme qui vous aidera à valoriser l’enfant de différentes façons. (voir 98 façons de dire très bien)

 

Sonia Leclerc
Éducatrice


*Educatout.com n'est aucunement responsable du contenu de cet article. Toutes les informations mentionnées sont la responsabilité de son auteur et educatout.com se dégage de toute responsabilité ou de tout litige découlant de l'affichage dudit article.

Publicité


Auteur

Sonia LeclercSonia Leclerc

Sonia Leclerc, vous propose des solutions concrètes et des pistes d’interventions simples pour vous guider face à certaines problématiques rencontrées dans votre travail au quotidien.



Vidéos associées

5 déguisements 5 déguisements "dernière minute" d'Halloween
Tu as oublié Halloween dans quelques jours? Ne panique pas, regarde 5 idées bêtes comme chou!...


Publicité
Secured By Entrust, SSL (Secure Sockets Layer). Verify

Site affilié à
Rogers
Pour les placements publicitaires sur educatout téléchargez notre KIT MÉDIA

Back to Top