menu
Educatout
Recherche
Publicité

Activités et jeux éducatifs avec fiches imprimables, formations et ressources pour éducateurs et parents


Publicité


Comment le motiver en ce qui concerne la propreté?

Bonjour Nathalie,

 

Mon petit-fils de 3 ans et 3 mois ne veut rien savoir de la propreté. Il ne veut pas aller sur la toilette, pourtant il y est déjà allé. Pendant une certaine période, il voulait toujours rester assis sur la toilette et ce, pour de longues périodes (trop longues même). On pense qu’il pourrait avoir un TDH comme son père. De plus, il est beaucoup en réaction depuis l’arrivée de sa sœur qui a maintenant 14 mois. Son comportement change dès que sa sœur est présente.

 

Il fréquente une garderie 3 jours par semaine depuis qu’il a 18 mois environ. À toutes les semaines, il vient chez nous 1 à 2 fois. Je lui demande pour aller aux toilettes et il me dit « non pas toilette », alors je ne l’achale pas trop. Je pense que le fait qu’il fréquente des endroits différents, qui ne fonctionnent pas nécessairement de la même manière, est difficile pour lui. Qu’est-ce qu’on pourrait faire pour arriver à le motiver en ce qui concerne la propreté?

 

Mamie Josée

 


 

Bonjour à vous Mamie Josée,

 

Tout d’abord, je tiens à vous dire que j’aime bien voir une grand-maman impliquée auprès de ses petits-enfants, c’est super!

 

Réaction des parents

 

Cela dit, concernant la propreté de votre petit-fils, comment réagissent ses parents? Ce sont les premiers impliqués dans cet important apprentissage. L’enfant doit sentir que ses parents désirent qu’il soit propre, sans pour autant ressentir une forte pression de leur part. Les parents peuvent lui en parler, lui communiquer leur désir de le voir plus grand en portant des bobettes plutôt que des couches, lui dire qu’ils ont bien hâte et qu’ils savent qu’il est capable, mais que c’est lui qui va choisir quand il sera prêt.

 

Autre enfant aux couches à la maison

 

Autre point important qui peut venir ralentir son mouvement d’autonomie : sa petite sœur de 14 mois. Elle porte des couches et elle doit avoir beaucoup d’attention, ce qui est normal. Toutefois, cela donne le gout au plus grand d’avoir les mêmes privilèges que la petite. Il faut essayer de nommer ce désir chez lui et se concentrer sur les différences et les privilèges d’être grand : « Ta sœur porte encore des couches mais toi, tu es capable de faire tes besoins sur le pot. Lorsque tu avais le même âge qu’elle, tu n’étais pas capable. Tu dois avoir le gout parfois d’être petit comme elle, n’est-ce pas? Qu’est-ce que tu es capable de faire maintenant que tu ne faisais pas quand tu étais plus petit? Est-ce que tu te rappelles? »

 

TDAH

 

Vous me dites qu’il a peut-être un TDAH comme son père. Il faut faire attention que cela ne devienne pas une excuse pour ses comportements, car ce ne sont pas tous les enfants qui ont un TDAH qui vivent ce que vit votre petit-fils. Il faut chercher à comprendre ce qui, à l’intérieur du petit et dans son environnement, peut influencer son comportement. Entre vous et moi, si on se place dans la peau d’un enfant de 3 ans, il y a tellement mieux et plus à faire que de rester assis sur un pot…

 

Comment l'aider

 

Ce qui peut l’aider c’est de mettre l’accent sur ses capacités, ce qu’il fait maintenant et qu’il n’était pas capable de faire lorsqu’il était plus petit. Il ne faut pas oublier son besoin de régresser un peu pour mieux grandir ensuite. Les grands-parents sont souvent plus en mesure de répondre à ce besoin chez l’enfant en le maternant et en le chouchoutant… Cela fait tellement de bien aux petits qui sont des « grands » pour leurs parents. Je connais des enfants dont c’est la grand-maman qui les a accompagnés à se débarrasser des couches. Vous pouvez vous aider en lui lisant des livres qui s’adressent aux enfants comme Caillou le pot. Utiliser une procédure de renforcement positif comme vous retrouverez dans le livre de Nadia Gagnier, Pour en finir avec les couches, l’apprentissage de la propreté.

 

Bonne continuation…

 

Nathalie Parent

Psychologue

 


*Educatout.com n'est aucunement responsable du contenu de cet article. Toutes les informations mentionnées sont la responsabilité de son auteur et educatout.com se dégage de toute responsabilité ou de tout litige découlant de l'affichage dudit article.

Publicité


Auteur

Nathalie ParentNathalie Parent

Nathalie Parent est psychologue et auteure de plusieurs livres traitant l’enfance et la famille. Elle pratique la psychothérapie auprès des enfants (avec la thérapie par le jeu), des adolescents, des adultes, des couples et des familles. Elle intègre plusieurs approches afin de répondre adéquatement aux besoins de chacun. Chargée de cours à l’Université Laval, elle a agi à titre d’éducatrice ainsi qu’enseigné à des étudiantes en Techniques d’éducation à l’enfance. Elle a aussi supervisé ces dernières dans différents milieux de garde. Elle se consacre maintenant à sa pratique de psychologue, à l’écriture, à la création d’outils pédagogiques et au partage de ses apprentissages à travers des conférences, formations et supervisions dans différents milieux de travail dont les milieux de garde et les écoles.




Publicité
Secured By Entrust, SSL (Secure Sockets Layer). Verify

Site affilié à
Rogers
Pour les placements publicitaires sur educatout téléchargez notre KIT MÉDIA

Back to Top