menu
Educatout
Recherche
Publicité

Activités et jeux éducatifs avec fiches imprimables, formations et ressources pour éducateurs et parents


Publicité


Évaluation de la motricité fine; est-il utile de faire un bilan par un ergothérapeute?

Bonjour,

 

Ma fille a commencé la maternelle en septembre. Elle est née au mois de mai et a donc actuellement 5 ans et demi.

 

Lors de la  rencontre des parents, son enseignante nous a conseillé de consulter un ergothérapeute pour travailler sa motricité fine. Ma fille découpe avec quelques difficultés et elle ne trace pas toujours les lettres et les chiffres avec soin.

 

Je ne sais pas si cela a une influence, mais je dois préciser que ma fille est gauchère. Je ne sais pas quoi penser et je me demande s'il est vraiment utile de faire un bilan par un ergothérapeute sachant que mon fils, au même âge, écrivait moins bien. Ma fille fonctionne bien d'une manière générale dans sa classe, cependant, elle ne finit pas toujours ses travaux car elle a tendance à baisser les bras devant la difficulté.

 

Que me conseillez-vous?

 

Cordialement,
Lilou


 

Bonjour Lilou, 

 

Lorsqu’un enfant amorce son éducation préscolaire, il est attendu qu’il sera capable de rester assis et d’être attentif pour suffisamment longtemps, d’utiliser crayons et ciseaux et de faire preuve d’autonomie dans la réalisation d’activités de sa vie quotidienne (ex. attacher son manteau) et académique.

 

L’âge chronologique de 5 ans est le critère établi au Québec pour l’entrée en classe maternelle. Malheureusement, les enfants ne présentent pas tous une maturité neurologique suffisante pour permettre l’aisance requise pour le développement des capacités prévues au programme préscolaire.

 

Le développement sensorimoteur est le processus par lequel l’enfant, dès sa naissance, apprend à reconnaitre et à gérer les diverses sensations qui l’entourent et à contrôler son corps. Ce procédé s’échelonne sur plusieurs années et il atteint une maturité intéressante vers l’âge de 7 ans.

 

Le début de la première année de vie comporte le défi de graduellement intégrer les réflexes présents à la naissance au profit de mouvements plus volontaires. Durant cette année, l’enfant travaille aussi à développer la force des muscles de son tronc afin de développer une posture stable lui permettant de bouger contre la force de la gravité.

 

Dans les années subséquentes, l’enfant s’active à de mieux en mieux coordonner les mouvements des deux côtés de son corps de façon symétrique (ex. sauter à pieds joints) et ensuite de façon complémentaire (ex. en découpant d’une main et en manipulant le papier de l’autre), à développer la capacité de bouger une partie du corps à la fois sans activer le reste du corps (ex. colorier sans activer tout le bras, mais plutôt son poignet) et à éventuellement raffiner l’organisation des mouvements de ses doigts afin de devenir apte à manipuler crayons, ciseaux et autres petits objets avec efficacité.

 

La dominance manuelle pour le côté gauche ne cause habituellement pas de délai dans l’acquisition d’habiletés au-delà de peut-être nécessiter d’ajuster légèrement la séquence de la formation du tracé des lettres.

 

Il peut donc y avoir une différence significative pour ce qui est du développement sensorimoteur d’un enfant à l’autre, particulièrement pour ceux nés en septembre et octobre.

 

En effet, de plus en plus d’écoles offrent un programme de stimulation en ergothérapie à leurs élèves du préscolaire et de la 1re année afin de les soutenir dans la progression de leur développement sensorimoteur. L’ergothérapeute est un professionnel de la santé qui soutient l’enfant dans son fonctionnement en ciblant le développement des différentes capacités nécessaires à ce fonctionnement.

 

Avec le temps, votre fille verra probablement son développement sensorimoteur achever son processus de maturation, ce qui l’équipera d’autant plus pour faire face à son défi d’élève. Ceci dit, pour certains élèves, ce processus peut être plus long et certains peuvent faire face à divers autres défis reliés à leur intégration ou à leur fonctionnement scolaire.

 

L’enseignante de votre fille est une professionnelle qui est bien outillée lorsqu’il s’agit d’évaluer les habiletés des enfants en fonction des uns des autres et des attentes du programme. Son objectif est d'appuyer votre fille dans son expérience scolaire afin qu’elle y vive des succès, demeure motivée et soit équipée lorsqu’il s’agira d’entreprendre sa première année. Je vous encourage à prendre en considération ses inquiétudes. Il est toujours bénéfique d’être proactif lorsqu’il s’agit de soutenir un enfant dans son développement.

 

Lorsqu’un enfant vit des difficultés fonctionnelles et tarde à s’actualiser avec succès dans son rôle d’élève, l’ergothérapeute est un professionnel qui peut être consulté afin de mieux comprendre les difficultés de l’enfant et intervenir, s’il y a lieu, pour soutenir cet enfant.

 

Josiane Caron Santha
Ergothérapeute


*Educatout.com n'est aucunement responsable du contenu de cet article. Toutes les informations mentionnées sont la responsabilité de son auteur et educatout.com se dégage de toute responsabilité ou de tout litige découlant de l'affichage dudit article.

Publicité


Auteur

Josiane Caron SanthaJosiane Caron Santha

Diplômée d'une maîtrise en ergothérapie et ergothérapeute depuis 1998, Josiane Caron Santha est propriétaire d'Ergothérapie Les Mille-Pattes, une clinique pour enfants renommée pour ses services en ergothérapie et en autisme. Josiane compte également diverses expériences à titre d'auteure et de formatrice. Elle a récemment publié 'L'apprentissage du découpage chez l'enfant'.



Vidéos associées

L'AUTONOMIE avec les BOUTONS L'AUTONOMIE avec les BOUTONS
Une histoire pour motiver les enfants à apprendre et les stimuler à persévérer avec l'apprentissage ...


Publicité
Secured By Entrust, SSL (Secure Sockets Layer). Verify

Site affilié à
Rogers
Pour les placements publicitaires sur educatout téléchargez notre KIT MÉDIA

Back to Top