menu
Educatout
Recherche
Publicité

Activités et jeux éducatifs avec fiches imprimables, formations et ressources pour éducateurs et parents


Publicité


La zoothérapie

Étant autiste, Mélina avait de la difficulté, à l’âge de 2 ans, à entrer en contact avec les personnes. Cependant, nous remarquions un intérêt pour les animaux. J’ai donc pris contact avec une zoothérapeute de ma ville, Nathalie Saindon (www.espace-temps.ca

 

Lors de la première rencontre, elle m’a demandé ce que je voulais qu’elle travaille avec Mélina via un animal. Comme je suis persuadée que c’est par le jeu que nous apprenons, je lui ai dit que je voulais que ma fille s’amuse. De plus, étant donné que Mélina est hyposensorielle, nous avons aussi choisi de travailler la perception sensorielle. Ce fut une belle expérience de vie pour Mélina.

Par la suite, elle a bénéficié de plusieurs séances avec des stagiaires venant de l’École Internationale de Zoothérapie de Montréal (www.zootherapie.ca). Nous avons mis l’accent sur la communication et le langage.

 

Voici pourquoi je suis persuadée que l’implication d’un animal et d’une zoothérapeute par le jeu  peut aider les enfants, en général, à bien se développer.

Le langage
Un enfant qui a un intérêt pour un animal et qui parle peu ou qui présente des difficultés langagières aura beaucoup de plaisir à parler à un animal. Il s’amusera à nommer les parties de son corps par exemple. Il y a aussi tout le côté non verbal qui est important pour les enfants ayant de la difficulté à communiquer verbalement.

 

Bienfaits sensoriels 
Le chien, avec sa fourrure douce, sa langue mouillée et rêche et ses petits coussinets de pattes, est tout indiqué pour travailler le contact sensoriel. 

 

Bienfaits socioaffectifs
Si le contact avec l’adulte est plus difficile, pourquoi ne pas y aller avec un animal! C’est ce que l’on se disait. L’animal favorise aussi le contact visuel qui est parfois difficile pour certains enfants. L’animal permet aussi à la zoothérapeute d’utiliser celui-ci pour entrer elle-même en contact avec l’enfant.

L’animal apporte à l’enfant le calme, la douceur, la bonne humeur et le plaisir du jeu. On dit que la zoothérapie peut aider les personnes déprimées. Bref, elle remonte le moral et elle fait que l’enfant se sent en confiance.

 

L’autonomie et la confiance en soi sont mises au premier plan : la fierté de brosser l’animal, de le nourrir, être capable de lui mettre un petit foulard ou une petite barrette… de prendre soin d’un animal. Cela peut aussi rapidement devenir un beau jeu d’imitation ou un jeu de rôle (jouer au toiletteur, au vétérinaire) selon le stade de développement de l’enfant.

Jeux moteurs et motricité fine
La motricité globale est mise à niveau ici. Elle donne à l’enfant le gout de sortir dehors, de courir, de sauter, de jouer à la balle et de faire une balade en promenant lui-même le chien.


La motricité fine peut être mise en valeur en offrant la chance à l’enfant de manipuler la brosse ou d’attacher un petit foulard. Une des stagiaires utilisait même la peinture à l’eau pour peinturer les poils du chien. Une autre proposait à ma fille de coller de petits autocollants sur le pelage du chien.

 

Développer les habiletés cognitives
Compter les pattes du chien, compter ses coussinets ainsi qu’observer la longueur et la grosseur de l’animal sont des jeux amusants et enrichissants pour les enfants.

 

Les couts
Les séances de mes filles avec la zoothérapeute coutaient 50$/heure.
Les séances avec les stagiaires coutaient 10$/heure.

Personnellement, je considère qu’intégrer une ou des séances de zoothérapie est tout indiqué pour les enfants d’un service de garde.


Pour trouver un(e) zoothérapeute : www.corpozootherapeute.com/bottin.php.

Faire un thème sur les animaux
Suite à la visite d’un(e) zoothérapeute, il est aussi possible de s’amuser à en faire un thème!

  • S’amuser avec  des animaux en peluche pour jouer à faire semblant que les enfants sont des toiletteurs ou des vétérinaires. 
  • Confectionner des biscuits pour chiens pour les enfants qui ont des chiens (activité culinaire).
  • Offrir à votre groupe des informations globales et précises sur un animal : ce qu’il mange, comment il se déplace, s’il a des poils ou des plumes…
  • Regarder des livres sur les animaux. Les cartes avec les images des animaux peuvent aussi être utilisées.
  • Faire une recherche sur le site educatout.com en écrivant « animaux »… vous découvrirez tout plein d’idées!

J’ai aussi découvert des animations touchant les animaux en faisant ma recherche :
Mymazoo

Educazoo 

 

Zoothérapie-besoin particulier-Photo

 

Chantal Millette
Éducatrice et maman de Mélina, 7 ans, autiste


*Educatout.com n'est aucunement responsable du contenu de cet article. Toutes les informations mentionnées sont la responsabilité de son auteur et educatout.com se dégage de toute responsabilité ou de tout litige découlant de l'affichage dudit article.

Publicité


Auteur

Chantal MilletteChantal Millette

Chantal est une éducatrice passionnée. Pendant 6 ans elle a travaillé en garderie auprès des poupons; « Un coup de foudre » qu’elle se plaît à dire. Elle vous propose des activités adaptées et choisies spécialement pour ce groupe d’âge. Chantal possède aussi son propre site internet, la boîte des bébés; un site dédié aux intervenantes en pouponnière.



Vidéos associées

5 déguisements 5 déguisements "dernière minute" d'Halloween
Tu as oublié Halloween dans quelques jours? Ne panique pas, regarde 5 idées bêtes comme chou!...


Publicité
Secured By Entrust, SSL (Secure Sockets Layer). Verify

Site affilié à
Rogers
Pour les placements publicitaires sur educatout téléchargez notre KIT MÉDIA

Back to Top