menu
Educatout
Recherche
Publicité

Activités et jeux éducatifs avec fiches imprimables, formations et ressources pour éducateurs et parents


Publicité


Le syndrome d’Asperger

Bonjour,

 

Je suis RSG et j'accueille un petit garçon de 4 ans qui, à première vue, a tous les symptômes du syndrome d'Asperger.

 

J'ai essayé plusieurs démarches; des périodes d'observation avec une agente pédagogique et technique du BC, des exercices de stimulation et enfin, une première rencontre avec le parent. Ensuite, plus rien, c'est-à-dire que maintenant j'essaie d'avancer toute seule pour rendre le développement de ce jeune le plus harmonieux possible parce que le parent refuse de voir quoi que ce soit. Je ne blâme pas le parent. Je sais que c'est une sorte de deuil, mais sans le parent on n'avance à rien.

 

Cela va bientôt faire 2 ans que j'essaie de faire de mon mieux pour l'aider et mon sac à outils est presque vide.

 

Que me conseillez-vous?


Bonjour,

 

En tant qu’éducatrice à la petite enfance, un de nos rôles consiste à dépister quelconques difficultés observées chez l’enfant. Par contre, cette tâche n’est pas toujours évidente et comporte plusieurs étapes importantes. Vous avez déjà entrepris des démarches, vous êtes donc sur la bonne voie.

 

J’essaierai de vous donner quelques informations supplémentaires qui vous aideront à continuer dans votre cheminement. Je diviserai ma réponse en deux parties. D’une part, je donnerai quelques trucs afin d’aborder ce sujet délicat avec les parents et par la suite, je suggèrerai quelques idées d’interventions pouvant aider les enfants ayant le syndrome d’Asperger.

 

Rencontre avec le parent

Lorsque nous remarquons qu’un enfant a de la difficulté à suivre le groupe et à respecter les consignes, une attention particulière doit être portée afin de l’aider. Les éducatrices sont parmi les meilleures personnes pour identifier certaines différences dans le développement d’un enfant. Il est possible pour elles de l’observer pendant de longues périodes dans un milieu où il se sent à l’aise et noter ses interactions avec les autres enfants et adultes qu’il côtoie au service de garde.

 

De plus, une comparaison à titre indicatif est possible avec d’autres enfants du même âge. Nous avons donc le devoir d’inscrire objectivement nos observations et de discuter de celles-ci avec les parents. Ces observations aideront les spécialistes dans leur diagnostic car ils n’ont pas la chance d’observer l’enfant sous toutes ses facettes lors de la consultation à leur bureau. Plus tôt ces démarches seront entreprises plus tôt il en sera bénéfique pour l’enfant. Par contre, il n’est pas de notre mandat de suggérer un diagnostic quelconque ou de communiquer directement avec des spécialistes sans l’accord des parents.

 

Pour faciliter vos observations : Inscrire les faits comme ils se déroulent. Imaginez-vous en train de regarder un film et que vous devez transcrire exactement ce que vous êtes en train de regarder. Faites attention aux noms qui décrivent des émotions et aux adjectifs quantitatifs tels que beaucoup, peu…

 

En plus des aspects remarqués sur les quatre dimensions du développement de l’enfant (langagier, socio-affectif, cognitif et moteur), voici quelques pistes d’observations supplémentaires qui méritent d’être considérées : relation avec les autres, réaction lors d’une difficulté, réaction face aux consignes, comportement lors de routines, comportement lors d’activités.

 

Le premier contact avec le parent n’est pas chose facile. Il faut avant tout agir avec tact et délicatesse. Il est tout à fait normal que le parent soit sur ses gardes et réagisse par un comportement défensif. Dans la mesure du possible, attendez le bon moment. Soyez à l’écoute des parents et profitez d’une ouverture de leur part lors d’une conversation pour en glisser un mot. Planifiez un moment avec eux pour en discuter plus clairement car les discussions de « cadre de porte » ne sont jamais très bénéfiques. Lors de cette rencontre, vous pourrez alors leur faire part de vos observations et leur suggérer de consulter certains spécialistes afin de clarifier cette situation et éviter qu’elle s’aggrave. Soyez à l’écoute des parents et compréhensive envers ce qu’ils vivent avec leur enfant. Préalablement, vous pourriez leur préparer une liste de ressources et d’organismes disponibles dans la région pour ainsi faciliter leurs recherches et les encourager davantage à consulter. De plus, fixez immédiatement une autre date avec eux pour pouvoir discuter du suivi de la situation et des nouvelles interventions à adopter.

 

Le syndrome d’Asperger

Définition du syndrome d’Asperger : Selon l’encyclopédie Wikipédia, le syndrome d'Asperger (nom d'origine autrichienne) est un trouble du développement du spectre autistique. Il affecte la vie sociale de la personne, ses perceptions sensorielles, mais aussi sa motricité.

 

Le syndrome d’Asperger est une forme légère d’autisme. Pour en apprendre plus sur les caractéristiques de l’autisme, je vous invite à consulter une chronique écrite par une de mes collègues.

 

Avant de continuer, je tiens à préciser que même si plusieurs comportements sont semblables à ceux décrits, seul un spécialiste peut porter un diagnostic. Les troubles de l’enfance sont nombreux et vont au-delà de nos connaissances, il serait donc très facile de donner une piste erronée aux parents. Par contre, comme mentionné plus haut, nous sommes très bien outillées afin de détecter une difficulté chez l’enfant et amener le parent à chercher des ressources supplémentaires afin de mieux intervenir.

 

Cependant, j’ai tenu bon de vous donner quelques suggestions d’interventions pour les enfants atteints du syndrome d’Asperger et de l’autisme en général car même si l’enfant comporte une autre difficulté de comportement, ces interventions ne peuvent y nuire. Vous pourrez ainsi regarnir votre sac d’outils. Quoique le résultat ne soit pas garanti, vous ne perdez rien à essayer!

 

Suggestions d’interventions

  • Pour ces enfants, les images ont beaucoup plus d’impact que les mots. L’enfant apprendra plus facilement de nouveaux mots s’il peut les associer à une image. Utilisez des images pour vos consignes et pour identifier l’ensemble du matériel disponible dans votre local. Utilisez aussi différentes images pour appuyer votre dialogue. Par exemple, lorsque vous racontez une anecdote, montrez des images correspondant à certains mots employés. Vous capterez ainsi davantage son attention et faciliterez sa compréhension.

  • Donnez des directives simples. Trop d’informations en même temps aura comme conséquence d’occasionner des oublis chez l’enfant et il pourra perdre totalement l’attention qu’il avait.

  • Observez bien l’enfant, portez attention au domaine où il excelle. Chaque enfant a un talent particulier et l’enfant autiste ne fait pas exception. Exploitez-le à l’aide d’activités et de matériel supplémentaires.

  • Il arrive souvent que les enfants autistes ciblent un intérêt particulier comme les autos, les billes, les crayons, les trains… Utilisez ces objets pour l’amener vers d’autres intérêts comme chanter des chansons sur les autos, lui offrir un casse-tête sur les trains ou faire un bricolage avec des crayons par exemple.

  • Lors d’explications ou d’activités demandant plus de concentration, éliminez toutes sources de distractions telles que les lumières vives et les bruits environnants.

  • Les enfants autistes apprennent beaucoup par le toucher. Pour faciliter leur compréhension, ils ont avant tout besoin de voir, de manipuler. Avant une activité de bricolage par exemple, présentez chaque type de matériel qui sera utilisé. Permettez-lui de toucher, d’explorer à sa façon. Par la suite, il vous sera plus facile d’expliquer en quoi l’activité consiste.

Bonne chance avec votre tout-petit et surtout, amusez-vous bien!

 

Sonia Leclerc, éducatrice


*Educatout.com n'est aucunement responsable du contenu de cet article. Toutes les informations mentionnées sont la responsabilité de son auteur et educatout.com se dégage de toute responsabilité ou de tout litige découlant de l'affichage dudit article.

Secured By Entrust, SSL (Secure Sockets Layer). Verify

Site affilié à
Rogers
Pour les placements publicitaires sur educatout téléchargez notre KIT MÉDIA

Back to Top