menu
Educatout
Recherche
Publicité

Activités et jeux éducatifs avec fiches imprimables, formations et ressources pour éducateurs et parents


Publicité


Comment modifier un comportement indésirable?

Confiance et motivation

À la base de toute intervention, deux ingrédients sont nécessaires : la confiance et la motivation. Dans le cas de jeunes enfants ayant en plus un diagnostic, il est fort probable qu’ils ne voient pas la pertinence de modifier un comportement et qu’ainsi, ils n’aient pas la motivation de le faire.

 

En petite enfance, la motivation viendra donc avec les renforcements positifs concrets : autocollants, renforcements alimentaires, « bonshommes sourire », estampes, etc. Les renforcements sociaux (félicitations verbales et physiques, comme des câlins ou une tape dans la main) contribuent également à stimuler la motivation de l’enfant. Les conséquences positives qui découlent de l’acquisition d’un nouveau comportement adéquat motiveront elles aussi l’enfant. Si un enfant frappe les amis pour entrer en interaction avec eux, il est probable que la conséquence négative sera que les autres n’auront plus envie de jouer avec lui. S’il trouve un moyen  compensatoire pour entrer en interaction de manière adéquate, les amis auront davantage envie de jouer avec lui (conséquence positive).

 

La confiance et la motivation doivent aussi provenir des parents qui pourront contribuer grandement au changement de comportement de leur enfant. Il est primordial qu’ils fassent confiance à l’éducatrice, mais cette confiance doit être réciproque pour qu’un climat de partenariat s’installe. La collaboration sera donc inclusive et participante, c’est-à-dire que chaque adulte impliqué sera perçu comme étant aussi nécessaire que les autres. Les rôles seront donc clairs et chacun pourra prendre le temps d’écouter les points de vue des autres.

 

L’éducatrice doit elle aussi se sentir motivée. Pour ce faire, il est nécessaire d’avoir confiance en la portée de l’intervention, de croire que les efforts porteront leurs fruits.

 

Miser sur les besoins, les forces et les limites

Le choix des comportements à travailler doit nécessairement se faire en fonction des besoins de l’enfant. Quel est le besoin sous-jacent à son comportement dérangeant? En l’identifiant, les adultes pourront ainsi l’aider à y répondre de manière adéquate. Ici, le comportement est vu comme une manifestation de quelque chose de plus profond (le besoin). Outre le besoin, il faut tenir compte des forces de l’enfant. Celles-ci seront utilisées comme levier d’intervention. Puis, les limites de l’enfant, qui découlent des besoins, seront identifiées.

 

Prioriser le comportement à modifier

Un enfant qui présente des besoins particuliers peut adopter plusieurs comportements dérangeants pour les adultes, pour les autres et/ou pour lui-même. Il est parfois tentant de tout travailler à la fois. Ce faisant, les personnes impliquées risquent cependant de ne rien travailler du tout. Elles seront tout simplement dépassées (avec raison!). Ainsi, il faut prioriser les comportements à modifier, par exemple en dressant une liste des comportements les plus dérangeants, mais aussi ceux qui se résorberont le plus facilement. Quels comportements sont préalables aux autres? Il sera ainsi plus facile de cibler les comportements à modifier pour débuter.

 

Les objectifs

Une fois ces étapes effectuées, il est possible de clarifier les objectifs, c’est-à-dire le comportement qu’on veut que l’enfant adopte. Ce comportement doit être observable, mesurable et concret.

 

Les moyens d’intervention

Puis, les moyens pour atteindre les objectifs devront être choisis avec soin. Est-ce que l’enfant bénéficiera d’un tableau de renforcement? D’un coussin pour se défouler? De scénarios sociaux pour apprendre les habiletés de prise de contact avec les amis? D’un coin où il pourra se retirer pour se calmer?

 

Ces moyens seront adaptés aux besoins de l’enfant ainsi qu’à ses intérêts. Il ne faut pas oublier que l’enfant doit être motivé!

 

Constance, cohérence et rigueur

Lorsque le comportement prioritaire a été ciblé, que les objectifs ont été énoncés et que les moyens d’intervention ont été choisis, il est important de maintenir le tout pendant au moins 21 jours. Il s’agit en effet du nombre de jours que prend le cerveau pour s’habituer à quelque chose de nouveau. Il est d’autant plus pertinent de s’assurer que les moyens utilisés à la garderie sont aussi utilisés à la maison. Cela vous permettra de maximiser ces 21 jours! Pour l’enfant, le fait de retrouver les mêmes stratégies dans l’ensemble de ses milieux de vie aura un effet apaisant, sécurisant. Les adultes verront des résultats plus rapidement aussi, ce qui aura pour effet de les motiver davantage!

 

Enfin, n’oubliez pas de donner des défis à la mesure des capacités de l’enfant et des milieux de vie. Le mot d’ordre : réaliste! C’est en vivant des réussites que tous auront confiance pour la suite des choses.

 

Bon changement!

 

Stéphanie Deslauriers, psychoéducatrice


*Educatout.com n'est aucunement responsable du contenu de cet article. Toutes les informations mentionnées sont la responsabilité de son auteur et educatout.com se dégage de toute responsabilité ou de tout litige découlant de l'affichage dudit article.

Publicité


Auteur

Stéphanie DeslauriersStéphanie Deslauriers

 

Psychoéducatrice, Stéphanie Deslauriers a créé le blogue à succès Ensemble, maintenant en septembre 2010.

Elle collabore régulièrement à divers médias, soit la presse, le Web, la télévision et la radio afin d’aborder des sujets en lien avec sa profession. Elle est collaboratrice à l’émission Format Familial depuis la première saison. Elle a remporté le Grand Prix de littérature adulte de la Montérégie pour son premier roman, L'Éphémère, paru en 2014, et a été nominée à deux reprises pour ses ouvrages pédagogiques.

Elle est fascinée par l’être humain et passionnée de la communication sous toutes ses formes. Elle tente de transmettre ceci à ses étudiants de l’Université de Montréal ainsi qu’aux participants qui assistent à ses formations et conférences.




Publicité
Secured By Entrust, SSL (Secure Sockets Layer). Verify

Site affilié à
Rogers
Pour les placements publicitaires sur educatout téléchargez notre KIT MÉDIA

Back to Top