menu
Educatout
Recherche
Publicité

Activités et jeux éducatifs avec fiches imprimables, formations et ressources pour éducateurs et parents


Publicité


Les desserts : interdire ou non?

Peut-on servir des desserts aux repas des enfants? Si oui, quels desserts et à quelle fréquence? En tant que responsables de l’alimentation des enfants, nous avons à cœur de servir de bons repas équilibrés, nutritifs et appréciés des enfants. Nous désirons que les repas soient empreints de bonne humeur et qu’ils mènent à l’acquisition de saines habitudes alimentaires tout en développant de bons comportements à table et face à la nourriture en général.

 

Doit-on interdire les desserts?

On a tous entendu quelque part : « Mange sinon tu seras privé de dessert! » Ce temps est révolu et le dessert ne devrait jamais faire partie d’une négociation ou d’un chantage ni être une forme de récompense. Manger est un besoin et non une punition. Si le dessert est prévu au menu, chaque enfant doit y avoir droit, qu’il ait fini son assiette ou non. D’ailleurs, en France, on dit toujours de garder une petite place pour le dessert! En d’autres termes, cela veut dire d’écouter sa faim… et ne pas dépasser les limites de son appétit.

 

Alors quels desserts offrir au quotidien?

Le dessert est le deuxième plat du repas. Il est composé d’aliments importants en ce qui a trait à l’équilibre alimentaire et il complète les portions servies dans l’assiette principale. Un fruit frais est le plus simple et le plus rapide à préparer. Dans une journée de garde, un enfant devrait consommer entre 2 et 3 portions de légumes et fruits. Un complément de fruit servi en fin de repas permet bien souvent d’atteindre cet objectif. Avec les fruits frais, on peut se servir des fruits surgelés et des fruits en conserve pour réaliser des salades de fruits maison, des compotes, des granités ou encore des bâtonnets glacés aux fruits.

 

On peut également offrirun mélange de fruits et de produits laitiers comme des yogourts avec des morceaux de fruits, un « smoothie » maison, une trempette au yogourt pour fruits, des cubes de fromage et de fruits ou encore un dessert au lait maison (blanc-manger) à la vanille au coulis de fruits. Selon le besoin de compléter la part des produits céréaliers du diner ou de la journée, on peut également servir une croustade de grains entiers sur une portion généreuse de fruits et même des carrés aux fruits en revisitant les quantités de sucre et de gras de la recette traditionnelle du carré aux dattes comme le propose la recette de carrés aux petits fruits. Cette approche est d’ailleurs conseillée pour les biscuits, muffins, pains et barres de céréales maison qui sont servis en collation.

 

Et quels desserts offrir à l’occasion?

Le dessert est aussi un symbole de fête, de réunion de famille et d’amitié. Il est associé aux traditions et aux célébrations qui rythment nos saisons : bonhomme pain d’épices de Noël, la cabane à sucre, le gâteau d’anniversaire, le temps des fraises puis des pommes, etc. Il est important de souligner ces occasions et d’en profiter pour en faire une activité éducative. C’est une façon de transmettre notre culture culinaire.

 

Équilibre dans les choix!

Le dessert peut faire partie d’une alimentation saine. Il y a des desserts quotidiens et des desserts d’occasion. C’est une question de fréquence et de quantité. Enfin, en sachant que le dessert revient repas après repas, les enfants auront plus de chance d’être aptes à écouter leurs signaux de faim et de satiété. Ils seront capables de refuser le dessert lorsqu’ils seront rassasiés ou de le consommer lorsqu’ils auront vraiment encore faim.

 

Christine Gadonneix, Dt.P.

Nathalie Regimbal, Dt.P.

2011

 

Les diététistes chez Manger Futé


Les nutritionnistes de Manger Futé fournissent du coaching pour l’élaboration d’une politique alimentaire adaptée au milieu pour définir rapidement les orientations. Elles analysent les menus et elles forment les responsables de l’alimentation, les RSG, les conseillères pédagogiques et les agentes de conformité pour s’assurer d’offrir aux enfants des menus savoureux qui respectent les recommandations du Guide alimentaire canadien et les exigences du milieu. Elles offrent également des ateliers et des conférences pour les enseignantes, les éducatrices et les parents afin de les soutenir dans leur rôle et responsabilité relativement à l’adoption de sains comportements alimentaires chez les enfants.


*Educatout.com n'est aucunement responsable du contenu de cet article. Toutes les informations mentionnées sont la responsabilité de son auteur et educatout.com se dégage de toute responsabilité ou de tout litige découlant de l'affichage dudit article.

Publicité


Auteur

Manger FutéManger Futé

Avec NATHALIE REGIMBAL, DT.P. et CHRISTINE GADONNEIX, DT.P.

Les nutritionnistes de Manger Futé outillent tout le personnel des CPE, des garderies et des écoles afin de faire la promotion de saines habitudes alimentaires chez les enfants.



Vidéos associées

Comment donner le goût de cuisiner aux enfants ? Comment donner le goût de cuisiner aux enfants ?
Livre de cuisine pour enfants : Mandoline - J'ai ça dans le sang!...


Publicité
Secured By Entrust, SSL (Secure Sockets Layer). Verify

Site affilié à
Rogers
Pour les placements publicitaires sur educatout téléchargez notre KIT MÉDIA

Back to Top