menu
Educatout
Recherche
Publicité

Activités et jeux éducatifs avec fiches imprimables, formations et ressources pour éducateurs et parents


Publicité


Quand l’attention des enfants devient un défi

Dès la naissance, l’enfant développera une certaine capacité d’attention par rapport aux objets, aux personnes et son environnement de façon graduelle. Vous l’avez surement déjà remarqué, l’enfant peut, au fil du temps, être attentif de plus en plus longtemps aux messages qu’on lui envoie ainsi qu’aux activités proposées. Parfois, l’attention peut ne pas se développer selon nos attentes. L’attention devient alors un réel défi pour l’enfant et surtout, pour les gens qui l’entourent. En bas âge, on ne parle généralement pas de diagnostic de déficit d’attention. Ce diagnostic survient, dans la très grande majorité des cas, à l’école. Souvent, nous observons diverses difficultés dans la période préscolaire. Cependant, il est souvent trop tôt pour statuer sur un réel déficit ou non. Est-ce l’immaturité de l’enfant ou un réel déficit attention? Seul l’avenir pourra le confirmer.

 

Cela dit, vous serez peut-être confrontée à des difficultés attentionnelles chez l’enfant : incapacité de prêter attention aux détails, difficulté à soutenir son attention pendant une activité, n’écoute pas, ne comprend pas bien les messages, difficulté à s’organiser, perte d’objets importants, facilement distrait. Cela vous dit quelque chose? Peut-être! Ces comportements sont habituellement présents en bas âge, mais s’atténuent avec le temps. C’est plus la persistance dans le temps qui viendra sonner l’alarme. Un questionnement plus approfondi sera alors à considérer.

 

En bas âge, ces manifestations d’une difficulté attentionnelle auront des impacts sur votre travail quotidien avec l’enfant. Au niveau de la discipline et de l’encadrement, certains ajustements seront peut-être nécessaires. Tous les enfants ont besoin de constance, de prévisibilité et de règles claires. Les enfants avec une possible difficulté attentionnelle requièrent une double constance, une double prévisibilité et des règles encore plus claires. C’est inévitable!

 

Pour vos interventions dans le quotidien, voici quelques règles de base à conserver :

  • Utiliser un ton calme
  • Dire le nom de l’enfant avant de commencer à parler pour s’assurer d’avoir son attention
  • Se placer à la hauteur de l’enfant
  • Demander qu’il vous regarde dans les yeux (contact visuel)
  • Lui demander de vous écouter attentivement
  • Formuler la consigne de manière affirmative et positive
  • Lui demander de répéter la consigne
  • Valider ou corriger l’enfant
  • Répéter au besoin
  • Superviser pour s’assurer que l’enfant exécute la consigne

Maude Dubé, éducatrice spécialisée


*Educatout.com n'est aucunement responsable du contenu de cet article. Toutes les informations mentionnées sont la responsabilité de son auteur et educatout.com se dégage de toute responsabilité ou de tout litige découlant de l'affichage dudit article.

Publicité


Auteur

Maude DubéMaude Dubé

Maude est éducatrice spécialisée, auteure et intervenante en stimulation du langage en CPE et CLSC. Collaboratrice pour le Cybermagazine depuis 2006 elle répond aussi aux questions des internautes dans la section edu-conseils d'educatout.




Publicité
Secured By Entrust, SSL (Secure Sockets Layer). Verify

Site affilié à
Rogers
Pour les placements publicitaires sur educatout téléchargez notre KIT MÉDIA

Back to Top