menu
Educatout
Recherche
Publicité

Activités et jeux éducatifs avec fiches imprimables, formations et ressources pour éducateurs et parents


Publicité


Enfant de 18 mois qui ne babille pas

Bonjour à vous,

Je vous écris aujourd’hui parce que je suis un peu à court de ressources concernant un enfant de mon groupe.


Je suis éducatrice dans le groupe des poupons et j’ai un petit homme qui aura 18 mois dans quelques jours qui, non seulement ne dit pas un mot, mais ne babille pas. Il ne fait aucun « mamamamama », « bababababa » ou autre son du genre. Il émet de petits cris d’excitation lorsqu’il est heureux et exprime sa colère en criant, mais c’est tout.

Il ne dit ni « Papa » ni « Maman ». Il ne fait pas de byebyes avec sa main non plus. Il commence à peine à indiquer les objets lorsqu’il veut quelque chose (exemple : il indique le réfrigérateur du doigt quand il veut du lait).

La grande sœur de ce petit homme aura 4 ans cet été. Elle a elle aussi un certain problème de langage que je ne pourrais décrire ici, puisque je ne la côtoie pas au quotidien.

Selon vous, s’agit-il d’un simple retard ou d’un trouble un peu plus complexe? Les parents sont un peu démunis et j’aimerais les guider le mieux possible afin que ce petit garçon puisse rattraper un peu son « retard » dans les quatre prochaines années.

Merci de bien vouloir me guider.



Bonjour à vous,

 

Merci d’avoir pris quelques minutes pour m’expliquer votre situation. Je tenterai de vous guider pour aider ce petit bonhomme.

 

Tout d’abord, à la lueur de votre description, je crois que ce petit garçon éprouve quelques difficultés langagières. Si on compare avec le développement « normal » d’un enfant de 18 mois, les observations que vous mentionnez allument certaines « lumières rouges » en lien avec un possible retard de langage. Le fait qu’il ne babille pas (acquis habituellement autour de l’âge de 8-9 mois), ne produit aucun mot (les premiers mots apparaissent vers 12 mois environ) et ne fait pas des byebyes me porte à croire qu’il serait nécessaire de consulter une orthophoniste. Malheureusement, il y a de l’attente un peu partout. Pour cette raison, des démarches doivent être entreprises dès maintenant pour aider le plus rapidement possible ce petit garçon. Comme les parents semblent eux aussi inquiets du développement de l’enfant, orientez-les vers une orthophoniste pour une consultation. Vous semblez dire que la grande sœur a déjà un certain suivi; ils connaissent donc probablement déjà les services adaptés pour les enfants.

 

Je ne pourrais pas dire si ce petit bonhomme éprouve un réel trouble ou un simple retard. Seule une orthophoniste peut émettre un diagnostic quelconque et ce, après plusieurs rencontres. Pour arriver à une conclusion de trouble, il faut que l’enfant ait été vu par une orthophoniste, que cette dernière l’ait évalué, qu’il ait reçu un bloc de thérapie, etc. Le processus est quand même assez long, mais il demeure nécessaire pour évaluer la persistance de la difficulté. Pour le moment il est beaucoup trop tôt pour déterminer si c’est un trouble ou non.

 

En attendant une évaluation avec une orthophoniste, ce qui peut représenter quelques mois d’attente, vous pouvez stimuler ce petit garçon à l’intérieur de votre quotidien. Ce qu’on souhaite, c’est de mettre en place certaines stratégies qui vont amener l’enfant à émettre quelques mots. Placez-vous à sa hauteur, parlez simplement, utilisez de courtes phrases et donnez des modèles adéquats. Je vous laisse  quelques articles j’ai écrits précédemment. Ceux-ci pourront vous être grandement utiles :

Je vous propose aussi quelques petites activités super simples adaptées pour les enfants de cet âge :

  • Faites des bruits d’animaux ou encore des sons divers à travers des jeux, des histoires.
  •  Regardez des livres, demandez-lui d’indiquer certains éléments du doigt en disant, par exemple : « Montre-moi le chien. Il est où le chat? »
  • Faites des byebyes quotidiennement. Au début, prenez sa main et faites le geste avec lui. Tranquillement, il vous imitera.
  • Faites rouler des camions en imitant un bruit de moteur.

Plus vous communiquerez avec l’enfant de manière simple, plus vous l’aiderez. Vous aurez peut-être parfois l’impression de parler toute seule, sans avoir de réponse, mais croyez-moi, cela le fera progresser tranquillement.

 

Je vais vous souhaiter la meilleure des chances pour l’avenir, en espérant avoir pu vous éclairer.

 

Merci.

Maude Dubé, éducatrice spécialisée 


*Educatout.com n'est aucunement responsable du contenu de cet article. Toutes les informations mentionnées sont la responsabilité de son auteur et educatout.com se dégage de toute responsabilité ou de tout litige découlant de l'affichage dudit article.

Publicité


Auteur

Maude DubéMaude Dubé

Maude est éducatrice spécialisée, auteure et intervenante en stimulation du langage en CPE et CLSC. Collaboratrice pour le Cybermagazine depuis 2006 elle répond aussi aux questions des internautes dans la section edu-conseils d'educatout et tient le blogue l'ABC des sorties sur zoneparents.com



Vidéos associées

5 déguisements 5 déguisements "dernière minute" d'Halloween
Tu as oublié Halloween dans quelques jours? Ne panique pas, regarde 5 idées bêtes comme chou!...


Publicité
Secured By Entrust, SSL (Secure Sockets Layer). Verify

Site affilié à
Rogers
Pour les placements publicitaires sur educatout téléchargez notre KIT MÉDIA

Back to Top