menu
Educatout
Recherche
Publicité

Activités et jeux éducatifs avec fiches imprimables, formations et ressources pour éducateurs et parents


Publicité


Elle fait des crises, crie, tape

Bonjour madame Parent,

 

Je vous avoue que si je vous écris aujourd'hui c'est parce que j'ai réellement besoin de conseils.

 

J'ai une magnifique petite fille de 18 mois. Elle va à la garderie depuis qu'elle a 9 mois, mais seulement 2 ou 3 jours par semaine. Elle un bon tempérament, elle est gentille et elle est très développée pour son âge. Je crois qu'elle est l'enfant qui est faite pour moi.

Par contre, depuis 1 semaine, c'est une terreur. Elle a fait une otite alors au début je me suis beaucoup occupée d'elle et j'avoue l'avoir un peu trop gâtée. Elle avait tout ce qu'elle voulait. Mais là, elle est incroyable. Elle me fait des crises de bacon, crie, me tape... tout ce qu'elle n'a jamais fait. La seule chose que je peux voir qui pourrait avoir un lien, c'est  l'arrivée d'un bébé chiot dans notre famille (jeudi passé). Pourtant, elle joue beaucoup avec lui... elle lui fait beaucoup de câlins et elle lui amène des jouets... Mais avec moi, elle est dure.

 

Je dois vous dire que je suis une personne qui n'est pas capable d'avoir de sentiments négatifs envers ma fille (c’est surement lié à mon passé). Je trouve donc cela 2 fois plus difficile d'avoir honte d'elle quand elle me fait une crise de ce genre dans un magasin ou en visite. Je veux réellement trouver des outils pour faciliter notre relation qui jusqu'à maintenant n'avait eu aucun accrochage.

 

Quand elle me fait ça à la maison je la mets dans sa chambre mais je ne veux pas qu'elle associe sa chambre avec un lieu négatif de punition et je n’ai pas vraiment d'autre endroit...

 

Merci de me donner des conseils.

Annie G. 

 


 

Bonjour,

 

Je vais peut-être vous surprendre mais je suis bien heureuse d’entendre que votre fille réagisse, qu’elle fasse des crises. C’est beaucoup plus questionnant au niveau du développement sain de l’enfant lorsque les parents disent que leur enfant est parfait, qu’il ne pleure jamais, que tout se passe sans émotion, etc. En fait, l’enfant a besoin de s’exprimer et de s’adapter face à ce qui se passe à l’intérieur de lui et dans son environnement.

 

C’est une situation que je rencontre fréquemment : un bébé calme, facile à vivre qui arrive à 18 mois et s’extériorise par des crises, ce qui déboussole les parents qui ne reconnaissent plus leur enfant. Dans les faits, c’est l’entrée dans une phase d’opposition, une façon de s’affirmer, une demande d’autonomie et aussi une difficulté pour l’enfant à composer avec les exigences de l’environnement. À cet âge, l’enfant veut tout faire et les parents ont le devoir de le protéger donc de le frustrer plusieurs fois dans la journée. De là toute l’importance d’introduire la discipline.

 

Vous dites qu’elle a eu une otite. Savez-vous ce qui l’a déclenchée? Une baignade, un rhume ou autre? Souvent, les maladies infantiles sont une forme de régression, c’est-à-dire que l’énergie de l’enfant est mobilisée sur son corps tout en recevant les soins nécessaires de la part des parents pour ensuite passer à une autre étape de son développement. Il est fréquent de constater, après une maladie d’enfant, un progrès chez ce dernier soit au niveau du langage, de la motricité, de la cognition ou psychiquement (prêt à laisser sa suce, à dormir plus longtemps ou moins selon l’âge, être propre, être plus autonome, etc.) Mais après le maternage, quand l’enfant reprend sa santé et sa vigueur, il faut ramener les règles et la routine, ce que vous semblez faire. Ce n’est pas facile mais je vous encourage à continuer. Vous pouvez expliquer brièvement à votre fille, même si elle n’a que 18 mois, les gestes que vous avez faits que vous dites l’ont  « gâtée », qu’ils étaient là pour un moment spécial pour l’aider à guérir, à aller mieux, mais que ce ne sera pas comme ça tout le temps.

 

Pour ce qui est du chiot que vous venez d’avoir, c’est une autre possibilité de réaction pour votre fille car un chiot demande que l’on s’occupe de lui autant qu’un bébé (nourriture, propreté, affection…) Écouter les adultes parler à un chiot, c’est souvent comme s’ils parlaient à un bébé. Il y a des chiens qui sont jaloux des bébés alors imaginez les enfants! Les études en zoothérapie montrent que les enfants ont une facilité à s’identifier aux animaux, ils deviennent un peu comme un frère ou une sœur, un membre de la famille.

Vous parlez d’une difficulté à éprouver des sentiments dits « négatifs » à l’égard de votre fille. Entrer en contact avec ces sentiments (sans les projeter à votre fille ni lui tomber dessus) pourrait aider grandement votre relation à long terme. Ce n’est malheureusement pas à travers un court texte que vous pourrez travailler ces sentiments (honte, colère…) mais plutôt avec un thérapeute ou en coaching parental.

 

Vous faites bien de trouver un lieu pour qu’elle fasse sa crise et de ne pas rester spectatrice. La retirer dans sa chambre n’est pas un problème si vous la lui présentez comme un lieu sécuritaire où elle peut s’extérioriser : « Si tu as besoin de faire une crise, tu vas dans ta chambre où tu pourras crier dans ton oreiller (ou un coussin) ou frapper dedans si tu es fâchée. La chambre devient comme un contenant pour contenir les émotions débordantes de l’enfant. Ce qui est important c’est de ne pas la placer en retrait à tout moment ni pour tout mais plutôt d’identifier les comportements inacceptables et les émotions trop intenses.

 

Voici quelques conseils de discipline lors d’une crise que vous retrouverez également dans mon livre :

  • Garder le contrôle de vous-même le plus possible car vous êtes un modèle pour elle. Si vous criez, elle criera. Donnez vos consignes calmement mais fermement et avec assurance.
  • En lui trouvant un lieu calme ou en vous retirant, dites-lui que vous l’aimez mais que vous ne pouvez accepter tel comportement et que vous viendrez la voir lorsqu’elle sera calme.
  • Lorsque votre fille s’est calmée, aller vous réconcilier, lui faire un câlin pour la rassurer sur votre amour envers elle, tout en la félicitant de s’être calmée.
  • Départager ce que vous n’aimez pas; ce n’est pas votre fille mais son comportement.
  • Lui dire que vous avez confiance en elle, que vous savez qu’elle sera capable de se contrôler elle-même et que pour l’instant elle a besoin d’aide.
  • Éviter d’expliquer ou de raisonner avec elle lorsqu’elle est en crise.
  • Valider son émotion : « Tu as raison d’être en colère, c’est fâchant. »
  • Autoriser la colère mais pas la violence ni la destruction : « Tu as le droit d’être fâchée mais tu ne peux pas me taper ni briser quelque chose. Tu peux frapper un coussin (ou tout autre objet mou). »
  • Attention à ne pas « acheter la paix », c’est-à-dire lui donner ce qu’elle demande dans le but d’éviter une crise car elle apprendra vite qu’il lui faut crier et pleurer pour obtenir ce qu’elle veut.
  • Vous rappeler que c’est une étape à passer dans son développement et dans votre relation et la voir comme une demande d’autonomie, d’indépendance, d’affirmation; éléments essentiels à une bonne estime de soi!

Bonne chance!

 

Nathalie Parent
Psychologue


*Educatout.com n'est aucunement responsable du contenu de cet article. Toutes les informations mentionnées sont la responsabilité de son auteur et educatout.com se dégage de toute responsabilité ou de tout litige découlant de l'affichage dudit article.

Publicité


Auteur

Nathalie ParentNathalie Parent

Nathalie Parent est psychologue et auteure de plusieurs livres traitant l’enfance et la famille. Elle pratique la psychothérapie auprès des enfants (avec la thérapie par le jeu), des adolescents, des adultes, des couples et des familles. Elle intègre plusieurs approches afin de répondre adéquatement aux besoins de chacun. Chargée de cours à l’Université Laval, elle a agi à titre d’éducatrice ainsi qu’enseigné à des étudiantes en Techniques d’éducation à l’enfance. Elle a aussi supervisé ces dernières dans différents milieux de garde. Elle se consacre maintenant à sa pratique de psychologue, à l’écriture, à la création d’outils pédagogiques et au partage de ses apprentissages à travers des conférences, formations et supervisions dans différents milieux de travail dont les milieux de garde et les écoles.




Publicité
Secured By Entrust, SSL (Secure Sockets Layer). Verify

Site affilié à
Rogers
Pour les placements publicitaires sur educatout téléchargez notre KIT MÉDIA

Back to Top