menu
Educatout
Recherche
Publicité

Activités et jeux éducatifs avec fiches imprimables, formations et ressources pour éducateurs et parents


Publicité


Comportements et entrée à la maternelle : comment aider les enfants

En fouillant sur Internet la semaine dernière, je suis tombée sur une étude qui mettait en évidence les écarts de comportements des enfants qui entraient à la maternelle. Il y a une grande variabilité dans l’autocontrôle des enfants, dans leur capacité de maitriser leurs comportements et au niveau des habiletés sociales. Voilà les points importants relevés.

 

« Sur le terrain », il est vrai que beaucoup d’attention est accordée aux différentes habiletés motrices des enfants avant l’entrée à la maternelle : la capacité de courir, grimper, attraper et lancer un ballon, les habiletés de préécriture… Bref, puisque toute l’emphase est mise sur ces capacités, on risque de mettre d’autres types de capacités de côté. Pourtant, celles-ci sont tout aussi, sinon plus importantes…

 

On le sait, plusieurs facteurs peuvent influer positivement ou négativement l’entrée à la maternelle. À maintes reprises, il a été démontré que les enfants issus de milieux défavorisés bénéficiant de peu de stimulation et de peu de contact avec d’autres enfants de leur âge ont des habiletés moindres lors de leur entrée à la maternelle. Vous trouverez ici une liste non exhaustive de facteurs de protection qui peuvent avoir un impact positif sur l’entrée à la maternelle.

 

La qualité de l’attachement. Plusieurs études ont porté sur la qualité du lien d’attachement. Un attachement parent-enfant sécurisant facilitera de beaucoup l’intégration en milieu de garde et en milieu scolaire.

 

Le tempérament de l’enfant. Certains enfants, de par leur nature, auront plus de facilité à s’adapter à la nouveauté. En revanche, un enfant plus timide ou plus introverti aura un peu plus de difficulté à entrer dans un nouveau milieu et s’y adapter.

 

L’encadrement reçu dans la période préscolaire jouera un rôle considérable sur l’enfant. À l’école, les règles de conduite et les systèmes régissant les comportements sont instaurés dès les premiers jours. Un enfant qui est habitué de se conformer aux différentes limites de l’adulte aura moins de difficulté à s’adapter aux limites imposées en milieu scolaire. Certes, une période d’adaptation sera nécessaire, mais cette dernière sera grandement facilitée si, dans la période préscolaire, l’enfant a déjà fait face à un encadrement stable et sécurisant.

 

La qualité des expériences de socialisation. Plus l’enfant aura eu des occasions de sociabiliser, d’entrer en contact avec d’autres adultes, plus l’enfant aura de la facilité à s’adapter à l’école.

 

Milieu de vie stimulant. L’environnement dans lequel l’enfant grandit est super important pour son développement en général. La famille et les occasions de stimulation positive sont à prendre en considération.

 

Ne passons pas sous silence l’intégration en garderie et tous les aspects positifs que cela apporte à l’enfant. Vous jouez un rôle considérable dans l’acquisition des diverses habiletés, autant les habiletés motrices que celles reliées au comportement. Comment pouvez-vous aider concrètement les enfants qui entrent à la maternelle?

 

Établir des limites claires. Un encadrement sain avec des limites claires, des règles établies et une constance d’intervention est bénéfique pour tous les enfants. Les enfants d’âge préscolaire auront une grande longueur d’avance s’ils sont déjà habitués à suivre les règles de l’adulte.

 

Donner des responsabilités. Dans le quotidien, donner aux enfants de petites responsabilités à la hauteur de leurs capacités. Lors de la période préscolaire, les enfants ont un grand besoin d’autonomie. Ils se sentent en confiance lorsque vous leur offrez des responsabilités diverses.

 

Favoriser la concentration des enfants lors d’une activité. Être capable de se concentrer sur une tâche vient progressivement. On estime environ 5 minutes de capacité de concentration par année de vie. Les enfants d’âge préscolaire devraient donc être en mesure de se concentrer environ 20-25 minutes sur une même activité. Offrir des jeux de table ou des activités de groupe où les enfants devront maintenir leur concentration.

 

Amener les enfants à terminer une tâche débutée. Certains enfants explorent une activité, ensuite une autre puis une autre sans rien terminer. Il est important d’apprendre aux enfants à terminer une tâche. À l’école, ils devront apprendre à finaliser ce qu’ils commencent.

 

Les amener à prendre des décisions. Être capable de prendre des décisions, ce n’est pas donné à tous. Certains ont de la facilité, d’autres un peu moins. Donner la chance aux enfants de prendre diverses décisions dans le quotidien : le choix du livre d’histoire, le choix de la collation, de l’activité, etc.

 

Encourager les enfants à s’exprimer, à faire valoir leurs idées. Il est important pour les enfants d’être capables de s’exprimer devant un groupe. Les causeries et les discussions autour d’une table permettent de développer cette capacité. Vous assurer que chacun a son tour de parole; cela représente une excellente façon d’amener les enfants à s’exprimer progressivement. Après tout, en service de garde, ils devront s’exprimer devant 4-5 pairs, mais plus tard, ce sera devant un groupe de 20 élèves ou plus.

 

Favoriser l’apprentissage de l’autonomie. L’autonomie est un aspect très important à développer chez les enfants. Progressivement, les amener à pouvoir s’alimenter seuls, se laver les mains et les dents seuls, s’habiller seuls et même ouvrir différents contenants seuls. Tout cela les aidera à l’école. Il y a quelque temps, j’ai préparé un article qui décortique en plusieurs aspects l’autonomie chez les enfants d’âge préscolaire. Je vous laisse le lien pour vous permettre d’y jeter un coup d’œil.

 

Tous ces comportements peuvent sembler banals à première vue. Vous appliquez probablement déjà ces interventions quotidiennement. Ces dernières apportent beaucoup aux enfants. Vous ajoutez ainsi de beaux outils dans leur coffre. Ceux-ci leur serviront lors de leur intégration dans le monde scolaire.

 

Maude Dubé, éducatrice spécialisée

         


*Educatout.com n'est aucunement responsable du contenu de cet article. Toutes les informations mentionnées sont la responsabilité de son auteur et educatout.com se dégage de toute responsabilité ou de tout litige découlant de l'affichage dudit article.

Publicité


Auteur

Maude DubéMaude Dubé

Maude est éducatrice spécialisée, auteure et intervenante en stimulation du langage en CPE et CLSC. Collaboratrice pour le Cybermagazine depuis 2006 elle répond aussi aux questions des internautes dans la section edu-conseils d'educatout.



Vidéos associées

5 déguisements 5 déguisements "dernière minute" d'Halloween
Tu as oublié Halloween dans quelques jours? Ne panique pas, regarde 5 idées bêtes comme chou!...


Publicité
Secured By Entrust, SSL (Secure Sockets Layer). Verify

Site affilié à
Rogers
Pour les placements publicitaires sur educatout téléchargez notre KIT MÉDIA

Back to Top