menu
Educatout
Recherche
Publicité

Activités et jeux éducatifs avec fiches imprimables, formations et ressources pour éducateurs et parents


Publicité


La routine du bricoleur pour préparer le corps à utiliser crayons, ciseaux et ustensiles

L'enthousiasme que porte un enfant pour la réussite d'une activité peut le pousser à prendre des « raccourcis » sur le plan moteur pour arriver à ses fins.

 

 Un « raccourci moteur », c'est une compensation.

 

Mais qu'est-ce qu'une compensation motrice exactement?

C'est une façon de faire, un mouvement qui peut être efficace pour accomplir une activité, mais qui n'est pas naturel dans la séquence de développement, qui n'a pas une bonne qualité ou qui ne représente pas une étape normale de développement.  

 

Par exemple, tenir le crayon avec toute sa main est un mouvement normal pour un enfant de 18 mois. Si un enfant de 5 ans tient le crayon avec toute sa main, on parlera de retard, pas de compensation.

La routine du bricoleur-1

Par contre, tenir le crayon par le bout, avec l'extrémité du crayon dans la paume de la main, n'est pas un mouvement normal, même si l'enfant colorie bien entre les lignes de cette façon.  C'est un mouvement que l'enfant a développé pour arriver à utiliser le crayon, probablement pour compenser certaines faiblesses dans le contrôle de ses mouvements. C'est une compensation.

 

Les compensations peuvent être fonctionnelles à court terme, quand l'enfant est jeune et que les attentes sur le plan moteur sont légères, mais nuire à la qualité et à l'efficacité du mouvement à long terme. Comme ces mouvements ne sont pas naturels, ils peuvent aussi être couteux en énergie et en concentration.

 

Qu'est-ce qui cause les compensations?

  • Les fragilités ou retards moteurs empêchant de faire le mouvement correctement. Par exemple, Joël a un tonus musculaire bas et ses articulations sont trop « laxes » (distendues). Celles-ci sont donc instables et elles limitent sa capacité de développer des mouvements naturels.
  • Initiation à une activité avant que le corps soit prêt. Par exemple, puisqu’Axel, 3 ans, voulait apprendre à écrire son nom, son papa, très fier, lui a montré à tracer des lettres dans un cahier d'écriture pour la maternelle. Axel était tellement motivé qu'il a trouvé une façon très originale de manier le crayon pour réussir.  Cette « façon » est une compensation qui risque fort de devenir une mauvaise habitude qui sera difficile à corriger plus tard, même une fois que le corps d'Axel aura gagné la maturité pour tenir le crayon correctement.

Comment fait-on pour prévenir ou déshabituer le corps de ses anciennes habitudes de compensation?

 

La routine du bricoleur pour aider à « bricoler » des mouvements de qualité?

 

Une façon d'inviter le corps à faire des mouvements de qualité c'est de lui rappeler cette meilleure façon de bouger en lui faisant faire des mouvements de qualité avant de faire l'activité dans laquelle il y a une compensation.

 

Par exemple, si vous voulez vous habituer à marcher sans trainer les pieds, il serait utile de prendre une minute pour effectuer consciemment une bonne démarche avec un bon déroulement du pied au début de votre marche quotidienne. À force de faire ces exercices volontaires pendant quelques minutes chaque fois que vous prenez une marche, votre corps sera de plus en plus souvent porté à utiliser automatiquement un bon patron de marche, parce que cette nouvelle façon est, en fait, plus naturelle et efficace.

 

Voici donc la ROUTINE DU BRICOLEUR, une routine/comptine de mouvements de dissociation des bras, avant-bras, poignets et doigts qui est agréable à réaliser avant les activités de motricité fine, de dessin, de préécriture et de découpage.

 

Concrètement, imaginez le corps d'Axel qui a la mauvaise habitude de découper avec les coudes dans les airs, parce que les différentes parties de ses bras ne sont pas encore bien dissociées les unes des autres.

La routine du bricoleur-2

Avant l'activité de découpage, l'éducatrice d'Axel pourra stimuler la dissociation des parties du bras en faisant la routine du bricoleur avec tous les enfants du groupe.

 

Pendant l'activité, elle pourra inciter les coudes d'Axel à redescendre et à rester près de son corps en les guidant doucement avec ses mains.

 

Regardez une capsule vidéo de la routine du bricoleur

La routine du bricoleur-3

Téléchargez la routine sur papier ici

 

Bon bricolage... dans les deux sens du mot!

 

À bientôt.

 

Josiane Caron Santha, ergothérapeute


*Educatout.com n'est aucunement responsable du contenu de cet article. Toutes les informations mentionnées sont la responsabilité de son auteur et educatout.com se dégage de toute responsabilité ou de tout litige découlant de l'affichage dudit article.

Publicité


Auteur

Josiane Caron SanthaJosiane Caron Santha

Diplômée d'une maîtrise en ergothérapie et ergothérapeute depuis 1998, Josiane Caron Santha est propriétaire d'Ergothérapie Les Mille-Pattes, une clinique pour enfants renommée pour ses services en ergothérapie et en autisme. Josiane compte également diverses expériences à titre d'auteure et de formatrice. Elle a récemment publié 'L'apprentissage du découpage chez l'enfant'.



Vidéos associées

5 activités pour promouvoir l'extension du poignet 5 activités pour promouvoir l'extension du poignet
5 activités pour promouvoir l'extension du poignet...


Publicité
Secured By Entrust, SSL (Secure Sockets Layer). Verify

Site affilié à
Rogers
Pour les placements publicitaires sur educatout téléchargez notre KIT MÉDIA

Back to Top