menu
Educatout
Recherche
Publicité

Activités et jeux éducatifs avec fiches imprimables, formations et ressources pour éducateurs et parents


Publicité


J'ai peur que mon service de garde ne convienne pas à cet enfant

Bonjour Josiane,

 

J'ai une garderie privée en milieu familial (non subventionnée). J'ai un garçon de 4 ans qui a de gros problèmes : langage peu développé, porte encore des couches, hyperactivité, difficulté de compréhension, violent à l'occasion, difficultés avec la motricité globale, problèmes intellectuels… J'ai 6 enfants dans mon groupe, dont lui. Les autres enfants sont vraiment plus jeunes que lui. À partir de cette semaine, il va commencer à se faire suivre par un ergothérapeute, un physiothérapeute et une éducatrice spécialisée. Les parents me proposent que l'ergothérapeute vienne chez nous une fois par semaine pour me donner des trucs. Honnêtement, cela me fait peur! Je ne suis pas spécialisée pour m’occuper de ce genre d'enfant. J'ai peur que mon service de garde ne convienne pas à cet enfant, qu'il serait mieux de fréquenter un CPE oὺ il pourrait vraiment avoir de l'attention et être entouré de gens ayant les qualifications nécessaires pour l’aider. Qu'en penses-tu? Comment dire cela aux parents? C’est vraiment un cas lourd. Avec les autres petits, j'ai peur de manquer de temps pour bien m’occuper de lui.
 
Merci beaucoup. J'espère que tu pourras me répondre rapidement!

 

Cynthia

 


 

Bonjour Cynthia,

 

Merci pour cette question d’une grande honnêteté. Je respecte votre perception de vous sentir un peu dépassée lorsque vous considérez la possibilité de persévérer avec votre offre de services à l’égard de cet enfant et sa famille. C’est effectivement la réalité : être responsable d’un service de garde, seule avec 6 enfants, laisse peu de temps privilégié pour l’attention 1:1 dont ce petit pourrait avoir besoin. Si vous voulez continuer d’offrir des services de qualité, vous devez faire les choix qui respectent vos besoins actuels afin de ne pas créer un stress au travail qui pourrait éventuellement vous épuiser.

 

Lorsqu’il s’agit de présenter la situation aux parents, je vous suggère ardemment de leur parler de vous et de vos propres émotions pour justifier que vous ne vous sentez pas apte, pour l’instant, à relever ce type de défi dans votre carrière. Cela sera mieux que de miser sur l’ampleur des difficultés de l’enfant et sur votre croyance que ses besoins seraient peut-être mieux répondus dans un autre milieu. Les parents sont probablement eux-mêmes encore en adaptation quant aux besoins de leur enfant et ils sont possiblement fragiles sur le plan émotionnel. Pour avoir moi-même déjà vécu cette situation en tant que parent, je sais qu’ils apprécieront davantage votre sincérité face à vos limites que la perception que vous cherchez à vous éloigner d’un problème et à faciliter votre propre quotidien.

 

Cela dit, voici d’autres points que je crois essentiels à considérer si vous vous retrouvez de nouveau dans cette situation dans le futur.

 

Ce petit, qui a évidemment beaucoup de besoins, pourrait possiblement s’actualiser beaucoup mieux dans un milieu familial qui est physiquement plus près de sa réalité développementale et moins surchargé en stimulus qu’une installation en CPE. L’éducateur en milieu familial offre aussi souvent un milieu plus stable et moins anxiogène. Il offre à l’enfant la possibilité de demeurer dans le même milieu pendant plusieurs années, d’être entouré des mêmes pairs tout au long de la journée (alors qu’en CPE les enfants peuvent être temporairement placés dans d’autres groupes à différents moments de la journée afin de respecter des ratios), des remplacements d’éducateur peu fréquents, une plus grande facilité à s’éloigner des autres au besoin lorsqu’il se sent surchargé (peut, par exemple, aller au salon alors que les amis sont dans la cuisine), etc.

 

De plus, bien que cela représente un défi, vous pourriez trouver particulièrement stimulants les apprentissages que vous pourriez faire de par votre contact avec les professionnels qui viendraient soutenir votre milieu. Les éducateurs partagent souvent avec moi leur perception que le soutien que le professionnel-visiteur leur apporte est vraiment intéressant et enrichissant pour eux : « C’est comme une miniformation à chaque fois. » Les visites offrent des apprentissages et des outils créatifs qui sont souvent d’une grande richesse et utilité pour l’ensemble de votre groupe et pour de nombreux autres enfants avec des besoins plus ou moins importants qui fréquenteront votre milieu dans le futur.

 

Considérant ma réponse tardive, j’espère que les évènements se sont déroulés de façon positive pour vous, ce petit et sa famille quant à la résolution de cette situation que vous m’avez présentée.

 

Josiane Caron Santha, ergothérapeute


*Educatout.com n'est aucunement responsable du contenu de cet article. Toutes les informations mentionnées sont la responsabilité de son auteur et educatout.com se dégage de toute responsabilité ou de tout litige découlant de l'affichage dudit article.

Publicité


Auteur

Josiane Caron SanthaJosiane Caron Santha

Diplômée d'une maîtrise en ergothérapie et ergothérapeute depuis 1998, Josiane Caron Santha est propriétaire d'Ergothérapie Les Mille-Pattes, une clinique pour enfants renommée pour ses services en ergothérapie et en autisme. Josiane compte également diverses expériences à titre d'auteure et de formatrice. Elle a récemment publié 'L'apprentissage du découpage chez l'enfant'.



Vidéos associées

5 activités pour promouvoir l'extension du poignet 5 activités pour promouvoir l'extension du poignet
5 activités pour promouvoir l'extension du poignet...


Publicité
Secured By Entrust, SSL (Secure Sockets Layer). Verify

Site affilié à
Rogers
Pour les placements publicitaires sur educatout téléchargez notre KIT MÉDIA

Back to Top