menu
Educatout
Recherche
Publicité

Activités et jeux éducatifs avec fiches imprimables, formations et ressources pour éducateurs et parents


Publicité


Il ne veut pas faire couper ses ongles

Les parents de Jonathan lui coupent les ongles tous les mois… pendant qu’il dort. Avant 5 ans, il arrive encore que plusieurs enfants soient portés à refuser cette activité d’hygiène pourtant si banale et rarement douloureuse ou inconfortable de notre point de vue d’adulte.

 

Qu’est-ce qui fait que certains enfants ne veulent pas faire couper leurs ongles?

Voici les raisons les plus fréquentes, bien qu’il y en ait d’autres. Bien sûr, il n’y en a pas toujours une seule et c’est la combinaison des appréhensions qui peut résulter en une grande détresse.

  1. Besoin de stabilité face à l’image de son corps (difficile de concevoir d’en couper des petits bouts; ces enfants auront aussi habituellement de la difficulté avec la coupe de cheveux).
  2. Inconfort face aux sensations tactiles et auditives impliquées ou incompréhension de celles-ci.
  3. Incompréhension de la fonction de cette activité (pourquoi il faut couper les ongles). 
  4. Manque de familiarité avec l’outil (comment le coupe-ongle coupe).
  5. Absence de routine pour cette activité considérant qu’elle n’est pas assez fréquente et qu’il est donc difficile de la prévoir et d’anticiper son déroulement et sa durée.

Suggestions et adaptations

  • Travailler le schéma corporel et faire des activités qui permettent à l’enfant de comprendre où sont ses ongles en fonction des autres parties de son corps.
  • Apprentissages sur les ongles (à quoi ils servent, pourquoi il faut les couper, etc.) avec un livre ou des images provenant, par exemple, de sites Internet.
  • Explorer le concept « couper » : les choses qui se coupent, les objets qui servent à couper, etc. avec des dessins ou des images.Couper ses ongles - photo
  • Faire un petit bricolage dans lequel on dessine le contour de la main de l’enfant. Y dessiner les ongles et découper le tout pour l’enfant. Permettre à l’enfant de couper les ongles (le bout des doigts) en coupant le papier avec des ciseaux.
  • Habituation au bruit de la coupe d’ongles en écoutant le « clic » lorsqu’une autre personne fait couper ses ongles.
  • Si l’enfant est assez habile, le laisser expérimenter avec le coupe-ongle sur vous.
  • Si l’enfant est mal à l’aise avec le coupe-ongle, lui proposer ses premières coupes avec de petits ciseaux à ongles. Ils représentent une référence plus familière pour l’enfant.
  • Jouer à la chasse aux petits morceaux d’ongles sur chaque doigt.
  • Certains enfants ont peur de recevoir les petits morceaux d’ongles dans les yeux. Demander à l’enfant s’il aimerait fermer les yeux ou porter des lunettes de soleil.
  • Choisir un moment de la journée où l’enfant est reposé et calme.
  • Faire une petite activité motrice (par exemple un  jeu de poursuite ou de chatouilles) dans laquelle l’enfant va bouger et rire afin d’être le plus calme possible avant le début de la coupe.
  • Faire une activité qui inclut le massage ou le frottage des mains avec une serviette afin de désensibiliser la peau avant l’activité.
  • Écouter de la musique pendant l’activité afin de diminuer les bruits de coupe.                               
  • Compter jusqu’à 10 à haute voix, un ongle à la fois, ou préparer un petit dessin qui permet à l’enfant de faire un X sur chaque ongle au fur et à mesure de la coupe.
  • Considérer que les ongles sont plus mous après le bain. Ils font donc moins « clic » quand on les coupe.
  • Instaurer un horaire régulier qui prévoit la coupe d’ongles, une fois par mois par exemple, et l’indiquer sur un calendrier. Cela permettra à l’enfant d’anticiper ce moment.
  • Instaurer une routine qui sera la même à chaque coupe d’ongles. Exemple : souper-dessert spécial-bain-coupe d’ongles (toujours au même endroit)-popcorn-film.

Josiane Caron Santha, ergothérapeute

 


*Educatout.com n'est aucunement responsable du contenu de cet article. Toutes les informations mentionnées sont la responsabilité de son auteur et educatout.com se dégage de toute responsabilité ou de tout litige découlant de l'affichage dudit article.

Publicité


Auteur

Josiane Caron SanthaJosiane Caron Santha

Diplômée d'une maîtrise en ergothérapie et ergothérapeute depuis 1998, Josiane Caron Santha est propriétaire d'Ergothérapie Les Mille-Pattes, une clinique pour enfants renommée pour ses services en ergothérapie et en autisme. Josiane compte également diverses expériences à titre d'auteure et de formatrice. Elle a récemment publié 'L'apprentissage du découpage chez l'enfant'.



Vidéos associées

5 activités pour promouvoir l'extension du poignet 5 activités pour promouvoir l'extension du poignet
5 activités pour promouvoir l'extension du poignet...


Publicité
Secured By Entrust, SSL (Secure Sockets Layer). Verify

Site affilié à
Rogers
Pour les placements publicitaires sur educatout téléchargez notre KIT MÉDIA

Back to Top