menu
Educatout
Recherche
Publicité

Activités et jeux éducatifs avec fiches imprimables, formations et ressources pour éducateurs et parents


Publicité


Le trouble envahissant du développement
(autiste, asperger, TED non spécifié)

Photo - Mélina

Mélina, 2 ans et demi

Ici, je parlerai d’autisme en petite enfance.

J’ai choisi de vous écrire un texte qui décrit

mon histoire. Peut-être un jour aurez-vous un

enfant avec  un trouble envahissant du

développement dans  votre milieu de garde!

 

Ma fille de 2 ans et demi est diagnostiquée autiste.

 

Vers l’âge de 18 mois,

Mélina semblait se développer

très bien.Un enfant très moteur qui aimait faire des

casse-têtes et regarder les livres. Très logique et

autonome.

 

Ayant travaillé avec les 18 mois, je voyais par contre

quelques points qui me disaient qu’elle était unique en son genre.

  1. Elle ne pointait pas les images dans les livres et ne semblait pas suivre une histoire courte.
  2. Elle ne pointait pas non plus les objets pour les obtenir sur les comptoirs. Elle prenait une spatule pour les rapprocher vers elle.
  3. Elle ne répondait pas à son nom.
  4. Elle ne pouvait pas exécuter des consignes simples comme : « Va me chercher ta couche », etc.

On a vite pensé qu’elle n’entendait pas bien. Mais le test d’audition a démontré le contraire.

 

Par la suite sont apparus des gestes de répétition :

  1. Elle se cognait doucement le ventre sur chaque porte de la maison, tournait parfois en rond. À cet âge parfois, ces gestes sont des jeux.
  2. Elle nous regardait peu dans les yeux. Le matin, elle venait se coller dans mon lit, mais cela prenait beaucoup de temps avant qu'elle me regarde, même si je lui parlais.

Après plusieurs consultations avec l’Hôpital St Justine, Mélina fut déclarée autiste.

 

Voici en mes mots (des mots de parent) ce qu’est l’autisme :

 

Ce qui est important de savoir : si on met 100 autistes dans la même pièce, aucun ne se ressemblera.

 

Parce que :

  • Certains adoreront le toucher et d’autres n’accepteront même pas une caresse ou un chandail sur leur corps (hypo et hyper sensoriel) .
  • Certains seront non verbaux et d’autres parleront beaucoup trop, parfois de façon incohérente. Ils répéteront les mots entendus (écholalie).
  • Certains bougeront constamment et d’autres resteront assis tranquillement…

Et je pourrais vous en énumérer encore beaucoup comme cela. Dans notre cas, notre fille est très colleuse, adore les sensations fortes, parle peu, mais jargonne dans son langage à elle et bouge beaucoup.

 

L’autiste, c’est quoi ? Cela ne paraît pas physiquement, c’est quand l’enfant ne répond pas à vos questions que cela est frappant.

  • C’est une difficulté à communiquer de façon non verbale et verbale. Ex : dire et faire « bye bye », pointer du doigt ce qu’il veut, répondre par « oui » ou par « non ».
  • Des gestes de répétition (manie) : se balancer, faire bouger ses doigts, tourner en rond…
  • Difficulté à jouer à faire semblant : faire boire une poupée, imaginer la corde comme un serpent…
  • A souvent de la difficulté à entrer en relation avec les adultes et les enfants : jouer à cache-cache, jouer à se lancer le ballon... Préfère souvent jouer seul.
  • Les enfants avec un trouble envahissant sont en général des garçons.
  • 25% s’accompagneront d’une déficience intellectuelle. La majorité n’aura aucune déficience. Tandis que d’autres seront surdoués sur certains points (compter, par exemple. Pensez au film RainMan).

Les enfants autistes apprennent différemment

 

Ce qui est important de noter, c’est qu’à travers le jeu et une stimulation amusante, on peut aider un autiste à apprendre beaucoup. Il restera toujours autiste, mais s’adaptera mieux au monde extérieur.

 

Par exemple, ma fille, à l’âge 18 mois, ne remarquait même pas les personnes qui entraient dans la maison. Elle a appris à aller voir qui est à la porte... Mélina a beaucoup appris et devra encore apprendre avec l’aide de spécialistes, un ergothérapeute, par exemple.

 

Un petit vidéo à voir qui explique l’autiste (très bien fait)

Un autre site avec des explications claires et de petits dessins 

 

Prochainement, je vous écrirai un texte pour vous donner quelques trucs pour bien intégrer un enfant TED.

 

Chantal Millette
Éducatrice et maman de Mélina, 2 ans et demi (autiste) et de Coralie, 4 ans.

   

Anecdotes de Chantal : Prendre un enfant autiste en photo si jeune est parfois difficile. On ne peux pas lui dire ;  bouge pas ou sourit ,car elle ne comprend pas bien les consignes.

 

De plus, ils réagissent mal au flash ! Comme bien des enfants TED les lumières vives leur font mal aux yeux. Mélina préfère porter des lunettes de soleil à l'extérieur. Je dois transformer les moments de prise de photo en jeu!!!


*Educatout.com n'est aucunement responsable du contenu de cet article. Toutes les informations mentionnées sont la responsabilité de son auteur et educatout.com se dégage de toute responsabilité ou de tout litige découlant de l'affichage dudit article.

Secured By Entrust, SSL (Secure Sockets Layer). Verify

Site affilié à
Rogers
Pour les placements publicitaires sur educatout téléchargez notre KIT MÉDIA

Back to Top