menu
Educatout
Recherche
Publicité

Activités et jeux éducatifs avec fiches imprimables, formations et ressources pour éducateurs et parents


Publicité


Traverser une crise familiale

Bonjour,

 

J’ai deux garçons, un de trois ans et l'autre de 21 mois. J'ai tout essayé; je les chicane et ils me rient au visage. Cela ne les atteint pas. Je vous explique notre situation : mon conjoint a un cancer au cerveau et il fait de la chimiothérapie par pilules à tous les jours. On a dû déménager chez ma belle-mère il y a de cela deux ans, car nous n’avions plus d'argent. Mes deux garçons sont dans la même chambre. De mon côté, je suis présentement en arrêt de travail pour une dépression. Même à la garderie, ça ne fonctionne pas; ils frappent les amis. Je ne sais vraiment plus quoi faire. De plus, ils ne dorment pas bien. Ils se réveillent au moins deux fois par nuit. Lorsque mon plus vieux se réveille, il semble absent et crie. Que puis-je faire?

 

Merci!


Bonjour à vous,

 

Merci de m’accorder votre confiance en prenant le temps de m’écrire. Prenons le temps de décortiquer votre situation familiale afin de mieux comprendre les réactions de vos fils.

 

Les différents facteurs de stress

En ce moment, vous semblez vivre ce qu’on appelle une crise familiale transitoire. Effectivement, la chaine d’évènements stressants pour vous et pour l’ensemble de votre famille engendre des émotions intenses. Or, ces évènements ne sont pas statiques et ne font pas partie de votre dynamique familiale. Il s’agit davantage d’une situation contextuelle et transitoire. Par exemple, le fait que votre conjoint soit malade a pu entrainer chez vous un sentiment de désespoir, vous menant à la dépression et vous forçant de quitter momentanément votre travail. N’ayant plus de source de revenus, vous avez dû déménager chez votre belle-mère. Ceci a occasionné des changements dans la vie de tous, notamment le besoin de vous adapter à un nouvel style de vie, à un nouvel environnement, à un nouveau quartier, etc. Pour vos fils, ils ont également dû apprendre à dormir dans la même chambre. Voilà plusieurs changements nécessaires en peu de temps qui nécessitent tous beaucoup d’adaptation!

 

La maladie d’un parent, la santé mentale d’un autre et un déménagement sont tous des facteurs de stress importants à gérer, d’autant plus que les enfants ne comprennent pas nécessairement ce qui se passe réellement, ayant une capacité de compréhension limitée étant donné leur jeune âge. Ainsi, ils n’ont pas encore développé toutes les capacités affectives et cognitives pour comprendre ce qui leur arrive ainsi que pour saisir la raison sous-jacente de cet ensemble d’évènements stressants. Le fait de ne pas comprendre est apeurant pour un enfant, au même titre que cela l’est pour un adulte.

 

Les réactions au stress

De votre côté, une des réactions au stress que vous semblez avoir manifestée est la dépression. En étant dans cet état, c’est-à-dire moins en forme, davantage fatiguée, déprimée et surmenée, il est normal que vos interventions auprès de vos enfants soient moins efficaces. En effet, ces derniers sont très sensibles aux états d’âme de leurs proches, même s’ils ne comprennent pas nécessairement. Sentant une vulnérabilité, ils tentent de tester jusqu’où ils peuvent aller. Mais attention, cela n’a rien de mesquin. Ils tentent simplement de se sentir en sécurité, d’identifier où sont les limites. Lorsqu’ils sentent que ces limites changent d’un moment à l’autre, influencées par votre état d’esprit et le niveau d’énergie, ils perdent leurs points de repère et peuvent se sentir anxieux et désorganisés. Voilà pourquoi vous sentez qu’ils vous tentent et se moquent de vous quand vous essayez de faire de la discipline.

 

Du côté des enfants, une des premières sphères de leur vie touchée en situation de stress est le sommeil. N’arrivant pas à se détendre, ils peuvent prendre du temps à s’endormir, bénéficier d’un sommeil moins réparateur, faire des cauchemars ou encore faire des terreurs nocturnes. D’ailleurs, il se pourrait que votre ainé fasse des terreurs nocturnes, puisqu’il crie dans son lit sans sembler être éveillé. Je vous recommande une consultation avec votre médecin de famille.

 

Autres recommandations

Je vous encourage fortement à vous renseigner auprès du CLSC de votre quartier afin d’obtenir des services familiaux. Un intervenant pourra vous aider à trouver des stratégies adaptées à vos besoins. Afin de surmonter les défis reliés à la dépression ainsi qu’au cancer de votre conjoint, vous pourriez bénéficier d’une consultation psychologique.

 

N’oublions pas que les piliers d’une famille sont les parents; il est donc normal dans le contexte que vos enfants réagissent à ce qui se passe autour d’eux. Je vous suggère donc de vous privilégier afin de prendre du mieux et d’être ensuite en mesure d’intervenir auprès de vos enfants. D’ailleurs, ces derniers ont besoin d’être rassurés, d’avoir des limites claires et de se faire valider dans leurs émotions. Il existe des livres pour enfants qui abordent le sujet de la maladie des parents. Peut-être que le fait de s’identifier à des personnages pourraient les aider.

Bon courage.


Stéphanie Deslauriers

Psychoéducatrice


*Educatout.com n'est aucunement responsable du contenu de cet article. Toutes les informations mentionnées sont la responsabilité de son auteur et educatout.com se dégage de toute responsabilité ou de tout litige découlant de l'affichage dudit article.

Publicité


Auteur

Stéphanie DeslauriersStéphanie Deslauriers

 

Psychoéducatrice, Stéphanie Deslauriers a créé le blogue à succès Ensemble, maintenant en septembre 2010.

Elle collabore régulièrement à divers médias, soit la presse, le Web, la télévision et la radio afin d’aborder des sujets en lien avec sa profession. Elle est collaboratrice à l’émission Format Familial depuis la première saison. Elle a remporté le Grand Prix de littérature adulte de la Montérégie pour son premier roman, L'Éphémère, paru en 2014, et a été nominée à deux reprises pour ses ouvrages pédagogiques.

Elle est fascinée par l’être humain et passionnée de la communication sous toutes ses formes. Elle tente de transmettre ceci à ses étudiants de l’Université de Montréal ainsi qu’aux participants qui assistent à ses formations et conférences.




Publicité
Secured By Entrust, SSL (Secure Sockets Layer). Verify

Site affilié à
Rogers
Pour les placements publicitaires sur educatout téléchargez notre KIT MÉDIA

Back to Top