menu
Educatout
Recherche
Publicité

Activités et jeux éducatifs avec fiches imprimables, formations et ressources pour éducateurs et parents


Publicité


AGIR et non RÉAGIR face aux comportements des enfants

Il y a parfois des subtilités qui peuvent faire toute la différence dans une situation. Le fait d’agir au lieu de réagir face à un comportement en est un exemple parfait. Il est important d’avoir conscience du fait que les actions et réactions de l’adulte ont le pouvoir d’alimenter ou non le comportement de l’enfant. Du haut de ses trois pommes, il est un fin renard avec des lunettes qui lui confèrent un super pouvoir : celui de déceler toute réaction, émotion ou attitude suscités par son comportement. Trop souvent, les réactions de l’adulte font en sorte d’amplifier le comportement de l’enfant. L’inverse est aussi vrai; une intervention planifiée aura comme effet de faire diminuer le comportement de l’enfant. Alors, vous me voyez venir? Travaillez sur vos réactions face à un comportement et vous agirez directement sur l’enfant.

 

D’abord, prenez bien le temps de différencier les deux concepts. Le fait de réagir face à un comportement relèvera principalement des émotions. On réagit à quelque chose, donc rien n’est planifié et tout est fait spontanément. Trop souvent, c’est l’accumulation qui fait qu’à un moment donné, le « presto » est trop plein et c’est alors qu’il explose littéralement. Cela provoque des réactions démesurées face au comportement et, très souvent, des conséquences qui n’ont aucun lien avec le comportement. Rassurez-vous, vous n’êtes pas seule… Tous les parents et toutes les éducatrices réagissent à un comportement plutôt qu’agir à un certain moment. Nous sommes tous des êtres humains.

 

Agir face à un comportement correspondra principalement à une action planifiée. Le comportement apparait et une action est exécutée en lien avec celui-ci. Contrairement à la réaction, la conséquence annoncée ne sera pas démesurée et offrira donc une situation d’apprentissage à l’enfant. Il se rendra compte des impacts de son comportement et tranquillement, diminuera la fréquence de celui-ci.

 

Comment faire pour agir et non réagir face à un comportement?

 

D’abord, vous devez être préparée… On le sait, les enfants adoptent parfois des comportements spontanés, des comportements nouveaux auxquels on ne s’attendait pas. Cependant, règle générale, les mêmes comportements sont récurrents, c’est-à-dire qu’ils reviennent plus d’une fois. Ayez donc un plan de match… Comment? Décrivez de façon concrète comment vous interviendrez quand le comportement sera présent. Inscrivez le tout sur une petite affiche et installez-la bien en vue. Ainsi, vous aurez un excellent aide-mémoire que vous pourrez consulter au besoin.

 

Les émotions prennent le dessus sur vos actions? Retirez-vous de la situation et prenez le temps de respirer pour retrouver votre calme. Prenez quelques grandes inspirations et ensuite, vous vous sentirez d’attaque.

 

Un autre petit truc? Cessez de répéter et agissez. Trop souvent, les émotions explosent quand on a répété plusieurs fois la même consigne, sans passer à l’action. La méthode 1-2-3 représente une belle référence : on répète deux fois et au troisième avertissement, on applique la conséquence. Ainsi, on évite de répéter plusieurs fois et on préserve la constance de nos interventions.

 

Passez à l’action!

Maude dubé, éducatrice spécialisée


*Educatout.com n'est aucunement responsable du contenu de cet article. Toutes les informations mentionnées sont la responsabilité de son auteur et educatout.com se dégage de toute responsabilité ou de tout litige découlant de l'affichage dudit article.

Secured By Entrust, SSL (Secure Sockets Layer). Verify

Site affilié à
Rogers
Pour les placements publicitaires sur educatout téléchargez notre KIT MÉDIA

Back to Top