menu
Educatout
Recherche
Publicité

Activités et jeux éducatifs avec fiches imprimables, formations et ressources pour éducateurs et parents


Publicité


« Je n’ai plus faim! » : est-ce si grave?

Je reçois souvent des courriels de parents, de responsables de services de garde, d’agents de soutien pédagogique des bureaux coordonnateurs et d’autres professionnels de la petite enfance sur cette question cruciale: Que faire lorsqu’un enfant refuse certains aliments?

 

Dans ma réponse, je leur suggère quelques trucs en me basant sur un outil développé par la diététiste et psychothérapeute Ellyn Satter concernant les rôles et les responsabilités de chacun. Les voici:

 

Responsabilités des adultes

    • Offrir des aliments variés pour la santé, pour le plaisir et pour développer le goût.
    • Offrir des collations et des repas de qualité à des heures fixes et dans une pièce sans distraction.
    • S’assurer que l’atmosphère est cordiale lors des repas et des collations.
    • Respecter la faim et les goûts de l’enfant.

Responsabilités de l’enfant

  • Respecter ses signaux de faim et de satiété.
  • S’asseoir correctement.
  • S’exprimer respectueusement.
  • Être calme.
  • S’essuyer la bouche avec une débarbouillette.

Ainsi, si l’adulte a un rôle très important à plusieurs égards, il n’en demeure pas moins qu’il doit respecter l’appétit de l’enfant. Celui-ci devrait pouvoir choisir la quantité d’aliments qu’il ingère. Qu’il mange un peu de tout ou uniquement certains aliments ne devrait pas nous inquiéter.

 

Ainsi, on naît avec un instinct qui nous avertit lorsqu’on a faim... et lorsqu’on est plein! Ce sont les signaux de faim et de satiété. Malheureusement, nous perdons l’écoute de ces signaux en grandissant parce que, trop souvent, nous avons été forcés à finir notre assiette. Surtout si on voulait du dessert! Cela contribue à donner au dessert une aura bien spéciale d’interdit ou de récompense alors qu’il ne devrait être qu’un élément du repas, sans plus, malgré la propension naturelle des enfants pour les douceurs.

 

Voici mes trucs

 

Pour offrir des aliments variés :

    • Planifiez les repas à l’avance et optez pour un menu SIMPLE.
    • Trouvez des idées nouvelles dans les revues, les livres et sur les sites Internet.
    • Achetez des aliments familiers et d’autres aliments « à découvrir ».
    • Rappelez-vous le rôle de premier plan que vous devez assumer: le choix des aliments offerts.

Pour assurer une atmosphère cordiale aux repas et aux collations

 
Concentrez-vous sur le plaisir d’être en groupe plutôt que sur la quantité de nourriture que les enfants consomment.

 

Pour respecter l’appétit et les goûts de l’enfant 

 
Rappelez-vous la division des responsabilités de la diététiste et psychothérapeute Ellyn Satter. Vous aidez ainsi l’enfant à demeurer à l’écoute de ses signaux de faim et de satiété, une habitude qui lui sera fort utile plus tard!

 

Pour favoriser les bonnes manières à table :

  • Dès que l’enfant est capable de comprendre, rappelez-lui les règles pour bien se comporter à table: s’asseoir correctement, s’exprimer respectueusement, être calme et s’essuyer la bouche avec une débarbouillette.

Pour faciliter le respect de ces règles, quelques conseils :

  • Amenez les plats de service directement à la table.  Ainsi, si on demande aux enfants de rester assis, mais qu’on passe constamment de la table à la cuisinière, on envoie un message contradictoire.
  • Dès le début du repas, mettez sur la table des débarbouillettes humides.
  • Assurez-vous que vos chaises sont adaptées à la taille des enfants.
  • Donnez l’exemple.

Pour vous aider à offrir des aliments variés, je vous suggère la recette « Dinde paysanne » tirée du livre Du plaisir à bien manger... qui associe des aliments familiers (poulet, pommes de terre en purée, etc.) et des aliments à découvrir (un mélange de légumes à votre choix).

 

Pour imprimer le recette de dinde paysanne

 

Nathalie Regimbal, Dt.P.
Christine Gadonneix, Dt.P.
Diététiste-Nutritionniste

Pour d’autres recettes simples, consultez le livre Du plaisir à bien manger... 80 recettes gagnantes pour les familles.


Les nutritionnistes de Manger Futé fournissent du coaching pour l’élaboration d’une politique alimentaire adaptée au milieu pour définir rapidement les orientations. Elles analysent les menus et elles forment les responsables de l’alimentation, les RSG, les conseillères pédagogiques et les agentes de conformité pour s’assurer d’offrir aux enfants des menus savoureux qui respectent les recommandations du Guide alimentaire canadien et les exigences du milieu. Elles offrent également des ateliers et des conférences pour les enseignantes, les éducatrices et les parents afin de les soutenir dans leur rôle et responsabilité relativement à l’adoption de sains comportements alimentaires chez les enfants.


*Educatout.com n'est aucunement responsable du contenu de cet article. Toutes les informations mentionnées sont la responsabilité de son auteur et educatout.com se dégage de toute responsabilité ou de tout litige découlant de l'affichage dudit article.

Publicité


Auteur

Manger FutéManger Futé

Avec NATHALIE REGIMBAL, DT.P. et CHRISTINE GADONNEIX, DT.P.

Les nutritionnistes de Manger Futé outillent tout le personnel des CPE, des garderies et des écoles afin de faire la promotion de saines habitudes alimentaires chez les enfants.



Vidéos associées

Comment donner le goût de cuisiner aux enfants ? Comment donner le goût de cuisiner aux enfants ?
Livre de cuisine pour enfants : Mandoline - J'ai ça dans le sang!...


Publicité
Secured By Entrust, SSL (Secure Sockets Layer). Verify

Site affilié à
Rogers
Pour les placements publicitaires sur educatout téléchargez notre KIT MÉDIA

Back to Top