menu
Educatout
Recherche
Publicité

Activités et jeux éducatifs avec fiches imprimables, formations et ressources pour éducateurs et parents


Publicité


Travailler la respiration consciente : un défi d’un mois

La respiration est un acte si essentiel à la survie, mais oh! combien sous-estimé! On pense que respirer n’est bon que pour survivre, mais la respiration, c’est tellement plus que ça. Autant pour les adultes que pour les enfants, elle est utile pour calmer les émotions, connecter avec son ressenti ainsi que favoriser la concentration et l’attention en général. Quelques instants de respiration consciente peuvent rapidement changer l’énergie, l’ambiance et la dynamique.

 

Cependant, toutes les recherches le confirment : respirer se fait tellement de façon automatique qu’on ne le fait pas toujours bien. On n’utilise pas tout le potentiel de la respiration et on en néglige même les effets. Une respiration déficiente pourrait même avoir des effets sur la fatigue, le stress et le niveau d’anxiété des êtres humains. Incroyable, non? Donc, pourquoi ne pas redonner une chance à cet acte si naturel et l’utiliser à ses pleines capacités?

 

J’utilise souvent la respiration pour moi-même et mes enfants, entre autres pour les aider à retrouver leur calme et leur permettre de connecter avec leurs émotions. D’ailleurs, avec les enfants, il est toujours plus efficace de passer par le jeu pour les aider à acquérir cette habileté. Je vous propose donc un défi d’une durée d’un mois (4 semaines) pour améliorer la respiration des tout-petits… et la vôtre. Il consistera à intégrer des exercices de respiration semaine après semaine, de façon quotidienne. Vous découvrirez un seul exercice par semaine afin d’avoir le temps de l’intégrer et d’en ressentir les bienfaits.

 

Quand utiliser les respirations? Je vous conseille de cibler un moment précis pour travailler la respiration. Souvent, avant la sieste est un moment parfait, puisque la respiration amène également un état de calme et elle favorise le sommeil. Faire les exercices avec les enfants une fois par jour et répéter chaque exercice à quelques reprises. Ensuite, vous pourrez les intégrer dans le quotidien, par exemple lorsque les enfants sont surexcités, lorsqu'ils ont besoin de se concentrer ou quand leurs émotions prennent toute la place dans leur corps.

 

Étape par étape, voici comment utiliser le défi :Defi J’apprends a respirer

  • Imprimer et afficher le document suivant : (Défi J’apprends à respirer).
  • Déterminer dans votre horaire le moment idéal pour faire les exercices.
  • Faire le défi n° 1 pendant 5 jours, ensuite passer au 2e, au 3e et au 4e.
  • Vous pouvez enrichir l’activité en posant différentes questions aux enfants pour voir comment ils se sentent, les aider à remarquer les mouvements de leur corps, etc.

C’est aussi simple que ça…

 

Défi de 4 semaines de respiration consciente

Semaine 1 : Prendre conscience de leur ventre qui se gonfle

Cette semaine, commencez tout en douceur. En position couchée ou assise, aidez les enfants à prendre conscience de leur ventre qui se gonfle et se dégonfle pendant la respiration. Demandez aux enfants de fermer les yeux et de déposer leurs mains sur leur ventre. Invitez-les à inspirer et à expirer profondément et aidez-les à remarquer les mouvements de leur ventre. Amenez tranquillement les enfants à ralentir leur respiration pour sentir avec leurs mains la différence dans les mouvements de leur corps. Répétez cet exercice à quelques reprises tous les jours de la semaine.

Semaine 2 : Ancrage à la terre

Pour cette deuxième semaine, ancrez les enfants à la terre avec la posture de l’arbre alliée au « flow » de leur respiration. Les enfants se placent debout et étirent les bras dans les airs. Les enfants commencent par prendre une grande respiration et ils expirent ensuite tout doucement. À la respiration suivante, ils bougent les bras tranquillement de gauche à droite, comme des branches d’un arbre dans le vent. Encouragez-les à se balancer tout doucement, alliant à leurs mouvements une respiration lente afin de favoriser le calme.

Semaine 3 : La cohérence cardiaque

Lors de cette troisième semaine, pratiquez la cohérence cardiaque. Celle-ci consiste à amener les enfants à ralentir leur respiration tout en suivant les mouvements guidés par l’adulte. Positionnez-vous devant les enfants. Vous pouvez utiliser une plume ou simplement vos mains. Levez les mains dans les airs doucement (les enfants inspirent) et redescendez les bras (les enfants expirent). Vous pourriez aussi inviter les enfants à faire les mouvements avec vous.

Semaine 4 : La fleur imaginaire

Pour terminer ce défi, faites appel à la fleur imaginaire. Demandez aux enfants de fermer leurs yeux et d’imaginer la fleur de leur choix. Ensuite, toujours avec les yeux fermés, invitez-les à inspirer profondément pour la sentir. Ils pourront ensuite souffler doucement sur les pétales de la fleur en expirant. Répétez cet exercice à quelques reprises.

 

 

Avec les enfants, remarquez leur état avant et après les exercices afin de les aider à voir la différence. Les enfants prendront vite conscience qu’ils éprouvent un sentiment de bienêtre lorsqu’ils améliorent leur respiration.

 

Amusez-vous bien!

 

Maude Dubé, éducatrice spécialisée


01Pub-cLub-format-bas-de-theme-635x335-JANVIER-2019


*Educatout.com n'est aucunement responsable du contenu de cet article. Toutes les informations mentionnées sont la responsabilité de son auteur et educatout.com se dégage de toute responsabilité ou de tout litige découlant de l'affichage dudit article.

Publicité



Publicité
Secured By Entrust, SSL (Secure Sockets Layer). Verify

Site affilié à
Rogers
Pour les placements publicitaires sur educatout téléchargez notre KIT MÉDIA

Back to Top