menu
Educatout
Recherche
Publicité

Activités et jeux éducatifs avec fiches imprimables, formations et ressources pour éducateurs et parents


Publicité


La suce

Si vous travaillez en pouponnière, vous avez probablement à vivre avec des poupons ayant une suce. De quelle façon utilisez-vous la suce dans votre milieu? La laissez-vous accessible en permanence ou, au contraire, l’offrez-vous seulement à l’heure de la sieste? Il peut être difficile de déterminer quand enlever la suce aux enfants en milieu de garde et surtout, comment la gérer.

 

J’ai décidé d’aborder ce sujet pour répondre à certaines interrogations quant à l’usage de la suce.

 

Avant toute chose, il faut savoir que le besoin de succion est instinctif chez les poupons. Cela est même vrai durant la période fœtale où, instinctivement, un fœtus tète ses doigts ou son pouce. En tétant, les poupons vont trouver un certain réconfort, une sécurité, puisque c’est un geste qu’ils faisaient dans le ventre maternel.

 

On constate que si une maman allaite son bébé sur demande et répond rapidement à ce besoin, le poupon n’aura probablement pas besoin de suce. Cependant, comme l’adaptation n’est pas toujours facile durant les premiers temps avec un nouveau bébé, il est assez commun d’offrir la suce pour répondre au besoin de succion des bébés et ainsi les faire patienter quelques instants.

 

Certains parents vont constater que, spontanément, leur poupon va téter ses doigts ou son pouce. Ils offrent donc rapidement la suce comme solution de rechange. Certains combleront leur besoin de succion avec la suce alors que d’autres auront plus de succès avec leurs doigts ou leur pouce. Chez ces derniers, la suce sera mise de côté ou moins appréciée.

 

En milieu de garde, j’ai toujours trouvé l’adaptation d’un poupon ayant une suce plus facile. Lorsqu’un poupon pleure, la suce vient rapidement le consoler.

 

Pour ma part, il est évident qu’en période d’intégration avec mes poupons, je leur laisse la suce à volonté. Par la suite, lorsque les bébés ont développé une bonne confiance en moi ainsi qu’en leur milieu, tranquillement, je mets la suce de côté. Évidemment, si un enfant a besoin d’être consolé, je lui donne sa suce sans hésiter. De plus, les enfants ont leur suce en tout temps à l’heure de la sieste. En milieu de garde, plus l’année avance, plus les périodes avec la suce diminuent. En vieillissant, les enfants se laissent consoler par leur éducatrice sans nécessairement avoir besoin de leur suce. Ainsi, vers la fin de l’année, la suce est offerte seulement à la sieste et les enfants la rangent eux-mêmes dans leur petit panier à suce.

 

Lorsqu’un enfant est assez vieux pour venir me demander sa suce, je tente en tout premier lieu de diriger son attention vers autre chose. La majorité du temps, cette tactique fonctionne. Autrement, je leur laisse leur suce quelques minutes et, par eux-mêmes, les enfants la délaissent.

 

Dans mon CPE, lorsqu’un enfant quitte la pouponnière pour un autre groupe, nous en profitons pour enlever la suce. Le changement de groupe/d’éducatrice fait en sorte que cela se fait généralement assez facilement. C’est comme si, dans toute la nouveauté que le changement engendre, le fait de ne plus avoir de suce passe inaperçu. Évidemment, si la sieste demeure trop difficile sans la suce, celle-ci peut toujours être offerte en dernier recours.

 

En milieu familial, comme les enfants demeurent avec la même éducatrice, il peut être plus difficile de couper l’utilisation de celle-ci. L’éducatrice peut alors user de messages positifs pour encourager les enfants à mettre leur suce de côté. Un bon partenariat avec les parents peut vous aider à passer cette étape conjointement avec eux.

 

Pour aider au bon développement du langage, il est important de ne pas laisser la suce en permanence aux enfants pour éviter de retarder l’apparition de nouveaux mots et de causer des difficultés au niveau de la prononciation des mots.

 

Pour terminer :

  • Il est important de bien nettoyer la suce des enfants tous les jours et si, dans votre milieu de garde, vous avez de petits casiers à suces, il est important de les désinfecter une fois par semaine.
  • Si vous voyez que la suce d’un enfant commence à être mâchouillée ou endommagée, jetez-la et demandez-en une nouvelle aux parents.
  • En principe, la suce d'un enfant devrait être changée environ aux 2 mois.
  • Utilisez des cordons à suce qui sont conformes pour éviter tout risque d’étranglement chez les poupons.
  • Une suce utilisée à long terme (jusqu’à l’âge de 3 ans et plus) et de façon fréquente pourrait causer des problèmes au niveau de la dentition des tout-petits.

Isabelle Rainville

 


01Pub-cLub-format-bas-de-theme-635x335-JANVIER-2019


*Educatout.com n'est aucunement responsable du contenu de cet article. Toutes les informations mentionnées sont la responsabilité de son auteur et educatout.com se dégage de toute responsabilité ou de tout litige découlant de l'affichage dudit article.

PROGRAMMATION 2021


Publicité


Auteur

Isabelle RainvilleIsabelle Rainville

Avec plus de 26 années à son actif avec les poupons et les trottineurs en CPE, Isabelle est une éducatrice d’expérience. 

Passionnée de la petite enfance, elle partage maintenant son temps entre la pouponnière et son nouveau rôle d’agente en soutien pédagogique. 

Elle est bien heureuse de se joindre à l’équipe educatout. 




Publicité
Secured By Entrust, SSL (Secure Sockets Layer). Verify

Site affilié à
Rogers
Pour les placements publicitaires sur educatout téléchargez notre KIT MÉDIA

Back to Top