menu
Educatout
Recherche
Publicité

Activités et jeux éducatifs avec fiches imprimables, formations et ressources pour éducateurs et parents


Publicité


Demeurer calme et confiante devant une situation

Devant une situation difficile, comment vous sentez-vous? Êtes-vous réactive, en colère, irritée? Face à certaines situations, garder son calme n’est pas toujours une chose aisée. Garder son calme ne signifie pas de ne pas vivre d’émotions; c’est tout simplement aller à la rencontre de celles-ci, les accepter et agir avec bienveillance.

 

Pour être honnête avec vous, devant certaines situations, il n’a pas toujours été facile pour moi de demeurer calme. Je tombais rapidement dans la réaction face à différents comportements. Voici le portrait type que j’ai souvent observé : culpabilité, conséquences trop grandes et émotions qui prennent toute la place.

 

J’ai donc développé 6 étapes que j’applique lorsque vient le temps de faire face à une situation quelconque avec les enfants. Ces 6 étapes se font rapidement et elles m’aident à me sentir bien et calme avec eux. Les voici :

  • Prendre un moment de recul intérieur. Je me détache de la situation et je n’interviens pas sur-le-champ. Intervenir trop rapidement représente un trop grand risque de tomber en réaction.

  • Compter 1-2-3. Le fait de compter avant d’intervenir m’aide à réussir à prendre un pas de recul, mais aussi à prendre conscience des émotions qui sont présentes à l’intérieur de moi. Cela m’évite d’intervenir trop rapidement.

  • La respiration est ma meilleure alliée pour détendre les émotions que je vis. Elle me permet de me connecter à ce que je ressens, mais aussi de faire diminuer le niveau de mes émotions.

  • Je me mets à la place des enfants. Comment aimerais-je être accompagnée si j’étais eux? Lorsque j’ignore comment intervenir, cette question me permet de faire preuve d’empathie. Souvent, la réponse vient naturellement; je sais alors la manière adéquate d’intervenir.

  • Je prends seulement ce qui m’appartient. Je me rappelle que les émotions des enfants ne m’appartiennent pas; je n’ai donc pas à les mettre sur mes épaules. Parfois, à vouloir tout prendre en charge, on se laisse prendre par les émotions et on tombe dans la réaction.

  • J’offre ma présence. Parfois, c’est la seule chose à faire : être là, offrir une proximité physique pour calmer les émotions et augmenter le sentiment de sécurité des enfants qui font face à une situation.

Bonne expérimentation!

 

Maude Dubé, éducatrice spécialisée


01Pub-cLub-format-bas-de-theme-635x335-JANVIER-2019


*Educatout.com n'est aucunement responsable du contenu de cet article. Toutes les informations mentionnées sont la responsabilité de son auteur et educatout.com se dégage de toute responsabilité ou de tout litige découlant de l'affichage dudit article.

Secured By Entrust, SSL (Secure Sockets Layer). Verify

Site affilié à
Rogers
Pour les placements publicitaires sur educatout téléchargez notre KIT MÉDIA

Back to Top