menu
Educatout
Recherche
Publicité

Activités et jeux éducatifs avec fiches imprimables, formations et ressources pour éducateurs et parents


Publicité


Pourquoi les services de garde permettent à un enfant encore contagieux de réintégrer le service?

Bonjour !

 

La période de contagion de la gastro est dès l’apparition des  premiers symptômes et jusqu’à 48 heures après le dernier symptôme.

 

Or, plusieurs services de garde permettent aux enfants de réintégrer le service de garde après seulement 24 heures suivant le dernier symptôme (alors que l'enfant est encore contagieux).  Il contamine les autres enfants ainsi que les surfaces et les jouets. Certaines bactéries de la gastro peuvent être présentes sur les surfaces jusqu'à douze jours.  Alors, un deuxième enfant attrape la gastro et contamine les autres enfants avant même d'être malade. C'est un cercle sans fin, surtout lorsqu'il y a très peu de désinfection des surfaces et des jouets. 

 

Ma question est la suivante :  pourquoi les services de garde permettent à un enfant encore contagieux de réintégrer le service?  N'est-ce pas là un danger pour les autres enfants? N'est-ce pas une façon de déresponsabiliser les parents?  Je ne crois pas les gens qui disent qu’ils n'ont pas d'autres choix que d'envoyer leur enfant à la garderie... 

Il y a toujours un choix, jamais facile, pas évident certes, mais qui irait travailler dans un état nauséeux avec des crampes dans le ventre, des vertiges par manque de nourriture et une grande fatigue due au manque de sommeil et aux courbatures? Alors pourquoi un enfant devrait-il aller à la garderie dans cet état? Mais surtout, pourquoi faire subir une gastro à d’autres enfants et ainsi contribuer à remplir les salles d’urgence?

 

Germaine, maman d'un enfant de 4 ans


Bonjour Germaine,

 

Votre frustration est palpable et avec raison. Plusieurs situations semblent difficilement acceptables,  par exemple, les parents qui emmènent leurs enfants malades au service de garde. Toutefois, le problème des germes en service de garde n’est pas si simple. Faisons le tour de la question pour la gastro-entérite.

 

Les faits :

  • L’enfant est contagieux dès l’apparition des premiers symptômes et jusqu’à deux à trois jours après que les selles soient redevenues normales.
  • Les enfants contractent, selon la Société Canadienne de Pédiatrie, 2,2 gastro-entérites par enfant, par année.
  • Les germes de la gastro-entérite peuvent survivre jusqu’à deux semaines sur les surfaces.
  • Le comité de prévention des infections dans les CPE indique qu’il est souvent nécessaire d’exclure l’enfant présentant des symptômes gastro-intestinaux.
  • La phase de diarrhée est la phase la plus contagieuse d’une gastro-entérite.

Il n’y a pas de « règlements ministériels officiels » quant au retrait et au retour des enfants ayant contracté une gastro-entérite. Les services de garde décident eux-mêmes, avec les informations disponibles et l’aide des CLSC, de leur politique de retour. Certains excluent après un, deux, voire cinq diarrhées liquides! Cela peut même être variable d’une éducatrice à l’autre.  Pour le retour de l’enfant, certains services de garde acceptent le retour des enfants après 24 heures et d’autres 48 heures.

 

Voici notre position : retrait rapide de l’enfant symptomatique (dès la 2e diarrhée liquide), désinfection des surfaces fréquemment touchées et de certains jouets plus utilisés, organisation de la contre-attaque, lavage des mains obligatoire à l’entrée et à la sortie pour tous, davantage de surveillance et retour de l’enfant à la disparition des symptômes, même s’il est encore légèrement contagieux.

 

Nous disons souvent jusqu’à disparition de la diarrhée et au retour des selles normales, sans nécessairement mettre un nombre d’heures précises, car c’est variable d’un enfant à l’autre. Bien sûr, l’idéal, dans le meilleur des mondes, serait de garder l’enfant à la maison tant qu’il est contagieux. Par contre, dans la réalité, c’est une toute autre chose…

 

Si un service de garde est très sévère et établit que c’est 48 heures d’exclusion après la dernière selle ou vomissement, il y a un autre type de problème qui survient : les parents mentent allègrement et cachent l’état de santé de l’enfant et il est difficile pour le personnel éducateur de faire appliquer les règles et de savoir l’état de santé réel de l’enfant. Donc, tentez de prévenir!

 

Exemple : l’enfant a eu des vomissements et des diarrhées le dimanche. En théorie, il devrait être de retour le mercredi matin. Le parent ne dit rien et l’enfant revient au service de garde, mais il est toujours contagieux et le personnel ne le sait pas, il ne peut donc pas prévenir la propagation!  D’un autre côté, si le service de garde est trop complaisant, on se retrouve avec des hôpitaux pédiatriques plutôt qu’avec des services de garde éducatifs! Tout est dans l’équilibre.

 

Les meilleures raisons de garder son enfant à la maison lorsqu’il a une gastro-entérite :

 

Le repos : l’enfant a besoin de repos après une gastro-entérite. Il a certainement des crampes et des douleurs au ventre ou peut être nauséeux.

 

Surveillance : vous pourrez surveiller de près les signes de déshydratation, ce qu’une éducatrice peut difficilement faire avec plus de six enfants.

 

Diète spéciale : un enfant ayant eu une gastro-entérite ne doit pas manger certains aliments, comme des légumineuses qui ne feraient qu’irriter davantage son système digestif. Vous pourrez ainsi contrôler sa diète et lui donner fréquemment à boire.

 

Par altruisme : pour éviter de contaminer les autres enfants! Vous aimeriez que les autres parents en fassent autant, n’est-ce pas?

 

Entre la théorie et la pratique, il y a toujours une marge importante, c’est pourquoi il faut se donner des lignes directrices et des politiques claires. Surtout, il faut en informer les parents et solliciter leur collaboration.

 

Nathalie Thibault B.Sc. M.Sc.
Consultante en prévention des infections
Propriétaire de Germaction


*Educatout.com n'est aucunement responsable du contenu de cet article. Toutes les informations mentionnées sont la responsabilité de son auteur et educatout.com se dégage de toute responsabilité ou de tout litige découlant de l'affichage dudit article.

Publicité


Auteur

Nathalie ThibaultNathalie Thibault

Nathalie Thibault, B.Sc. M.Sc. est spécialiste des microbes et du système immunitaire. Elle possède un baccalauréat en Microbiologie et une maitrise en Immunologie. Elle est formatrice, conférencière et auteure. Elle possède une entreprise spécialisée en prévention des infections et conçoit des guides spécialisés pour aider les intervenants de la petite enfance à déjouer les germes. Elle sait bien vulgariser sa matière et se donne comme défi de rendre visible l’invisible.



Vidéos associées

Explique-moi le cycle de vie du pou! Explication de Germaction Explique-moi le cycle de vie du pou! Explication de Germaction
Explication du cycle de vie du pou et explication général des traitements et leur efficacité....


Publicité
Secured By Entrust, SSL (Secure Sockets Layer). Verify

Site affilié à
Rogers
Pour les placements publicitaires sur educatout téléchargez notre KIT MÉDIA

Back to Top