menu
Educatout
Recherche
Publicité

Activités et jeux éducatifs avec fiches imprimables, formations et ressources pour éducateurs et parents


Publicité


Mon enfant éprouve de la difficulté à bien se comporter en classe

Bonjour Nathalie,

 

Je suis une maman qui est prise dans un cul de sac. Je suis éducatrice de métier et des moyens, je n’en ai plus. L’école nous a rencontrés pour aider le comportement de notre enfant. C’est un enfant unique de 7 ans, pour le moment, car je suis enceinte.

 

L’an passé, son enseignante a fait un plan d’intervention et nous n’étions pas au courant. Cette année, mon enfant éprouve de la difficulté à bien se comporter en classe.

 

Voici quelques exemples : lève sa main mais donne la réponse sans obtenir l’autorisation du prof, parle fort pour attirer l’attention, n’exécute pas la consigne demandée, doit répéter souvent, il est impulsif lorsqu’il dérape et ne sait plus comment se racheter, essaie de se justifier lorsqu’il est pris sur une action... À la maison, c’est différent. Il est seul et non en groupe. Il fait des sports seul comme le ski, BMX, motocross. Il n’aime pas les sports en équipe. Il fait de la compétition de BMX et il gagne souvent la 1re place. L’école nous dit qu’il est toujours en compétition, dans le sens qu’il veut être la vedette.

 

Est-ce normal pour son âge? J’aimerais bien consulter mais je ne sais pas qui voir pour l’aider dans son cheminement. Il est jeune et on peut encore faire du « modeling ».

 

Est-ce que l’école est trop exigeante pour un enfant de son âge ou a-t-il un problème de comportement?

 

Merci de m’aider,
Martine

 


 

Bonjour Martine,

 

Comme le nombre d’enfants est élevé dans les groupes à l’école, chaque enfant essaie d’attirer l’attention comme il le peut et c’est ce que votre fils semble faire.

 

Par contre, l’enseignant ne peut accorder toute l’attention à un seul enfant et chacun doit apprendre à laisser la place à l’autre.

 

À mon avis, dans un monde idéal, si le ratio enfants – enseignant était plus petit, ça aiderait les enfants dans la transition garderie – école (puisqu’ils passent au double d’enfants par adulte) et donnerait plus de chance à l’enseignant. Il faut également dire qu’il n’y a pas d’école parfaite et que tous les parents sont appelés à rencontrer toutes sortes de situations plus ou moins agréables.

 

Comme votre fils a été enfant unique jusqu’à 7 ans, il a probablement eu toute votre attention et son besoin d’attention doit être amplifié du simple fait que vous vivez une grossesse (tant mieux pour lui et félicitations également à vous!).

 

Vous dites qu’il n’aime pas les sports d’équipe, que sa difficulté semble être présente depuis l’an passé à l’école et « qu’il est toujours en compétition ». Il serait bon de l’aider pour éviter que ça le suive durant sa vie scolaire et que ça lui nuise. Il y a des trucs que vous pouvez faire à la maison pour l’aider et un suivi en psychothérapie sera plus personnalisé et répondra mieux à votre situation.

 

En allant sur la page web de l’Ordre des Psychologues sous la rubrique « service de référence » vous trouverez un psychologue dans votre région qui fait de la thérapie pour enfants et du coaching parental. Vous pouvez également appeler à l’Ordre au 1-800-363-2644.

 

En attendant, je vous suggère de faire des jeux avec votre fils où il pourra apprendre à perdre, qu’il fasse des batailles avec son père pour canaliser son esprit de compétition et essayez de le faire attendre lorsqu’il demande quelque chose ou lorsqu’il vous interrompt pendant que vous parlez avec quelqu’un d’autre.

 

Il y a d’autres aspects qui peuvent influencer son comportement à l’école et sur lesquels vous pouvez agir : votre collaboration avec l’enseignant et le personnel de l’école en leur montrant votre désir de changement, la perception qu’a votre fils de la situation et sa motivation à changer, ce qu’il vit à l’école avec les autres enfants et dans ses apprentissages, la place qu’il occupe entre vous et son père (a-t-il sa place d’enfant ou prend-il la place de l’adulte, dort-il avec ses parents, est-il collé à sa mère, quelles limites a-t-il à la maison, etc.?)

 

Ce sont tous des éléments qui méritent d’être regardés pour voir l’impact sur votre fils et sur ce qui pourrait être amélioré pour ainsi l’aider.

 

Bonne chance Martine!

 

Nathalie Parent
Psychologue


*Educatout.com n'est aucunement responsable du contenu de cet article. Toutes les informations mentionnées sont la responsabilité de son auteur et educatout.com se dégage de toute responsabilité ou de tout litige découlant de l'affichage dudit article.

Publicité


Auteur

Nathalie ParentNathalie Parent

Nathalie Parent est psychologue et auteure de plusieurs livres traitant l’enfance et la famille. Elle pratique la psychothérapie auprès des enfants (avec la thérapie par le jeu), des adolescents, des adultes, des couples et des familles. Elle intègre plusieurs approches afin de répondre adéquatement aux besoins de chacun. Chargée de cours à l’Université Laval, elle a agi à titre d’éducatrice ainsi qu’enseigné à des étudiantes en Techniques d’éducation à l’enfance. Elle a aussi supervisé ces dernières dans différents milieux de garde. Elle se consacre maintenant à sa pratique de psychologue, à l’écriture, à la création d’outils pédagogiques et au partage de ses apprentissages à travers des conférences, formations et supervisions dans différents milieux de travail dont les milieux de garde et les écoles.




Publicité
Secured By Entrust, SSL (Secure Sockets Layer). Verify

Site affilié à
Rogers
Pour les placements publicitaires sur educatout téléchargez notre KIT MÉDIA

Back to Top