menu
Educatout
Recherche
Publicité

Activités et jeux éducatifs avec fiches imprimables, formations et ressources pour éducateurs et parents


Publicité


La motricité libre chez le poupon

Avez-vous déjà entendu parler de la motricité libre, aussi appelée la motricité non entravée?

 

La motricité libre est un concept qui a été développé par la pédiatre hongroise Emy Pikler dans les années 60. En fait, la pédiatre était convaincue que le poupon n’avait pas besoin de l’adulte pour pouvoir développer sa motricité globale et qu’il pouvait passer par toutes les étapes de son développement moteur seul.

 

Il y a environ une dizaine d’années, j’ai suivi une formation d’un jour intitulée Bébé en mouvement libre, bébé conquérant, une formation s’adressant avant tout aux éducatrices de la pouponnière. Brièvement, ce que nous disait cette formation c’est que l’enfant est le premier agent de son développement, qu’il doit pouvoir se développer librement, c’est-à-dire par lui-même, sans entraves de la part de l’adulte. Nous devons laisser le bébé évoluer, sans lui enseigner les différents mouvements de sa motricité globale. Par lui-même, le bébé suivra les différentes étapes de la motricité non entravée ainsi que tous les mouvements de transition entre celles-ci.

 

Combien de fois dans ma vie ai-je partagé avec fierté le fait que ma fille avait fait ses premiers pas à 9 mois? Dès qu’elle se tenait debout, je lui prenais les mains et je l’aidais à avancer, à marcher. Combien de fois j’ai installé mon garçon en position assise avec une tonne de coussins pour le soutenir et pour qu’il ne tombe pas par-derrière, puisque son tonus ne lui permettait pas encore de se tenir en équilibre en position assise? Combien de fois, dans mon travail d’éducatrice, ai-je aidé un poupon à se retourner ou encore à se mettre en position debout alors que, par lui-même, il n’était pas encore apte à le faire?  

 

Bref, à la suite de cette formation, je me suis rendu compte des bienfaits et avantages associés au fait de laisser un poupon apprendre les différents mouvements de sa motricité globale par lui-même.

 

Qu’est-ce qu’on entend par les différents mouvements de la motricité globale?

Le poupon va se développer à son propre rythme. Il va cependant suivre une séquence de mouvements qui lui permettront de passer d’une étape à une autre.

 

Voici, en quelques points, une courte description de ces différents mouvements.

 

Le développement de la motricité globale :

  1. À plat sur le dos.
  2. Se tourne sur le ventre.
  3. Rampe à reculons, rampe vers l’avant.
  4. Se soulève par ses poignets, 4 pattes en équilibre.
  5. Monte et descend sur un obstacle en rampant.
  6. À la suite du processus de reptation, l’enfant va apprendre la position assise.
  7. À la suite de la marche à 4 pattes, l’enfant apprend à se mettre debout.
  8. Lorsqu’il se met debout librement, il apprendra à marcher sans se tenir.

 

L’adulte peut encourager verbalement, décrire les gestes du bébé, aménager le local et lui offrir des jeux simples, mais attrayants. Il doit soutenir l’enfant du regard, sans faire le mouvement à sa place.

 

Si l’adulte limite les mouvements du bébé, il entrave alors sa motricité et l’enfant ne pourra pleinement prendre conscience de son corps et de l’univers autour de lui. Si, au contraire, l’adulte laisse le poupon évoluer à son rythme, en lui offrant des jouets pour éveiller ses sens, par exemple en déposant de petits jouets de différentes textures près de lui lorsqu’il est sur le dos, il favorisera le développement des acquis chez le bébé.

 

Les bienfaits de la motricité libre :

Ce qu’il faut retenir de cette méthode d’acquisition des mouvements c’est qu’à long terme, si l’éducatrice et les parents travaillent conjointement à faire évoluer le poupon dans un environnement de liberté, sans entraver les mouvements que celui-ci va acquérir, le poupon développera une plus grande confiance en lui, en ses capacités. Il pourra également gérer plus facilement les risques en vieillissant. Il va aussi développer par lui-même sa tolérance face aux différents obstacles qui l’entourent. De plus, il pourra acquérir de l’autonomie en ayant le contrôle sur lui-même, sur ses mouvements.

 

Pour terminer, il faut tout simplement suivre les étapes du poupon, là où il est rendu. Un bébé naissant sera déposé à plat sur le dos. Dès qu’il pourra se retourner, l’adulte pourra alors le déposer à plat ventre. De la même façon, lorsque le poupon pourra s’assoir seul, l’adulte pourra le mettre en position assise et ainsi de suite.

 

Évidemment, si un poupon a des restrictions sur le plan physique et qu’il y a des recommandations à suivre, il est possible de déroger de ces règles de motricité libre. De plus, si un bébé se trouve dans une position inconfortable, l’adulte pourra alors intervenir et donner le petit coup de pouce nécessaire pour aider le poupon.

 

Dans une prochaine chronique, je vous expliquerai plus en détail l’aménagement ainsi que les interventions à adopter avec les poupons en motricité libre. De plus, j’aborderai comment travailler en partenariat avec les parents durant cette étape du développement de la motricité libre.

 

Pour lire la motricité libre partie 2 

 

Isabelle Rainville


01Pub-cLub-format-bas-de-theme-635x335-JANVIER-2019


*Educatout.com n'est aucunement responsable du contenu de cet article. Toutes les informations mentionnées sont la responsabilité de son auteur et educatout.com se dégage de toute responsabilité ou de tout litige découlant de l'affichage dudit article.

PROGRAMMATION 2021


Publicité


Auteur

Isabelle RainvilleIsabelle Rainville

Avec plus de 26 années à son actif avec les poupons et les trottineurs en CPE, Isabelle est une éducatrice d’expérience. 

Passionnée de la petite enfance, elle partage maintenant son temps entre la pouponnière et son nouveau rôle d’agente en soutien pédagogique. 

Elle est bien heureuse de se joindre à l’équipe educatout. 




Publicité
Secured By Entrust, SSL (Secure Sockets Layer). Verify

Site affilié à
Rogers
Pour les placements publicitaires sur educatout téléchargez notre KIT MÉDIA

Back to Top