menu
Educatout
Recherche
Educatout

Activités et jeux éducatifs avec fiches imprimables, formations et ressources pour éducateurs et parents




Le langage avec les poupons

Dans cette chronique, j’aborderai la stimulation et le développement du langage, mais plus précisément pour les poupons âgés entre 6 et 12 mois. Dans une prochaine chronique, j’aborderai le même sujet en me concentrant sur les trottineurs, c’est-à-dire les enfants âgés de 12 à 24 mois.

 

Lorsque j’accueille un poupon dans mon groupe, après avoir obtenu un résumé et un descriptif de l’enfant des parents, je me mets en mode observation. J’observe tout d’abord les comportements du poupon, ses actions, ses façons de réagir, d’explorer, etc.

 

C’est à la pouponnière que l’on va noter des changements considérables au cours de l’année, et ce, dans tous les domaines de développement, mais particulièrement le domaine langagier.

 

Je suis toujours bien impressionnée de constater l’évolution qui se fait sur le plan du langage. À travers le langage, nous pouvons constater, selon l’âge du poupon à son arrivée, le babillage ainsi que le gazouillement. De plus, on peut entendre le poupon émettre différents sons. Plus tard dans l’année, lorsque l’enfant grandit, on peut alors entendre le poupon (qui est devenu un trottineur) jaser et faire appel à de petits mots simples. On l’entendra aussi répéter ce qu’il entend.

 

Si l’on regarde un poupon âgé entre 6 et 12 mois, au niveau de son langage, on pourra constater que :

  • lorsque l’on dit son nom, il se retourne;
  • il va émettre différents sons tout en babillant et en gazouillant;
  • il va communiquer beaucoup de façon non verbale, c’est-à-dire qu’il va sourire et porter son regard sur nous;
  • il pourra même, vers l’âge de 9 mois, commencer à indiquer des objets qu’il trouve intéressants du doigt;
  • lorsqu’il entend un son ou un bruit intéressant, il va démontrer de l’intérêt en portant son regard à l’endroit d’où vient le bruit;
  • vers 10 mois, il utilise les protomots, c’est-à-dire des sons pour désigner des mots;
  • vers 12 mois, de nouveaux mots peuvent apparaitre.

En tant qu’éducatrice, il importe de stimuler et de s’intéresser au langage des poupons. Voici quelques petits exemples de comportements à adopter avec les poupons dans le but de les stimuler :

  • Toujours se mettre à la hauteur des poupons lorsque l’on s’adresse à eux.
  • Imiter les sons qu’un poupon produit.
  • Faire de petits jeux de coucous.
  • Mettre des mots sur les gestes et actions dans les différents moments de la journée.
  • Mettre aussi des mots sur les actions et les émotions des poupons.
  • Poser des questions aux petits poupons.
  • Utiliser les comptines et chansons.
  • Jouer à cacher de petits objets.
  • Avoir un miroir pour permettre aux poupons de regarder leur reflet.
  • Leur montrer à faire des gestes.

Voilà donc une liste d’idées pour favoriser la stimulation des petits poupons.

 

Pour terminer, en tant qu’éducatrice, il est important d’être alerte face aux petits poupons, de porter attention et de les observer. Cela vous permettra de détecter des signaux d’alarme, voire de constater que quelque chose cloche chez un enfant.

 

Vous pourrez vous inquiéter et pousser un peu plus loin lorsque :

  • par exemple, un petit poupon ne gazouille pas ou ne babille pas;
  • un petit poupon ne semble pas répéter ni imiter les mimiques, les intonations, les sons qu’il entend;
  • un petit ne vous regarde pas quand vous vous adressez à lui;
  • un poupon semble avoir peu d’intérêt pour le monde qui l’entoure.

Lorsque vous constatez ces quelques comportements chez un poupon, il est important, en premier lieu, d’échanger en lien avec vos observations avec les parents de l’enfant. Les questionner, les mettre au courant. Par la suite, les parents pourront se diriger vers le médecin de l’enfant pour partager leurs inquiétudes et être redirigés vers les services d’un orthophoniste. Le médecin pourra aussi demander un test en audiologie pour vérifier et évaluer l’audition de l’enfant.

 

N’hésitez donc pas à observer les poupons quant à leurs comportements sur le plan langagier. Le but est de prévenir le plus tôt possible les troubles de langage chez les tout-petits!

 

Isabelle Rainville

 

 


01Pub-cLub-format-bas-de-theme-635x335-JANVIER-2019


*Educatout.com n'est aucunement responsable du contenu de cet article. Toutes les informations mentionnées sont la responsabilité de son auteur et educatout.com se dégage de toute responsabilité ou de tout litige découlant de l'affichage dudit article.

PROGRAMMATION 2022




Auteur

Isabelle RainvilleIsabelle Rainville

Avec plus de 26 années à son actif avec les poupons et les trottineurs en CPE, Isabelle est une éducatrice d’expérience. 

Passionnée de la petite enfance, elle partage maintenant son temps entre la pouponnière et son nouveau rôle d’agente en soutien pédagogique. 

Elle est bien heureuse de se joindre à l’équipe educatout. 




Secured By Entrust, SSL (Secure Sockets Layer). Verify

Site affilié à
Rogers
Pour les placements publicitaires sur educatout téléchargez notre KIT MÉDIA

Back to Top