menu
Educatout
Recherche
Publicité

Activités et jeux éducatifs avec fiches imprimables, formations et ressources pour éducateurs et parents


Publicité


Garçon de 2 ans et demi qui répète les questions posées

Mon petit garçon a 2 ans et demi et je m’inquiète pour son langage. Lorsque je lui pose une question,  il redit le dernier mot de ma question au lieu de répondre (si je dis « C’est quoi? », il dit « quoi » ou si je dis : « Quel est ton nom? », il dit «  nom »).

 

Il dit quand même plusieurs mots, mais il les déforme (ex. : un avion est un « gnagnon » ou « mamamain » pour main, pour du jus il dit « ajus », etc. Il jase beaucoup sans dire quelque chose que l’on peut comprendre.

 

J’ai aussi de la difficulté avec son comportement. Il refait toujours les mêmes choses et il vient même me voir pour me dire qu’il a fait des dégâts. Lorsque je lui donne une conséquence, je l’assois sur une petite chaise, mais cela ne le dérange pas du tout. Il s’amuse. Je ne sais pas trop si c’est normal. Merci de me donner votre opinion!


Bonjour,

 

Comme diraient bien des parents, vous êtes dans la belle période du « terrible twos », la « cruelle » phase du 2 ans. L’affirmation est la principale caractéristique de cette phase dans laquelle il y a beaucoup d’ajustements d’interventions par rapport aux différents comportements de l’enfant. Toutefois, dites-vous que dans quelques mois tout cela sera chose du passé.

 

Votre message comporte quelques sujets différents. Je vais aborder les différentes sections et essayer de vous conseiller et de vous rassurer le plus possible.

 

Commençons par l’aspect du langage… Dans le développement normal chez les enfants, on a ce qu’on appelle l’écholalie d’apprentissage, c’est-à-dire que l’enfant répète une question, par exemple, au lieu de lui répondre. Votre enfant est en apprentissage et le fait de répéter ce que vous dites lui permet de mieux l’assimiler.

 

Lorsque votre enfant répète votre question, je vous conseille de lui donner la réponse attendue. Ne lui demandez pas de répéter, sauf s’il le fait par lui-même. Le simple fait d’entendre la réponse lui permettra de l’apprendre. Pour ce qui est de son intelligibilité (la capacité de l’enfant à se faire comprendre), il est certain qu’à 2 ans et demi, il est souvent difficile de comprendre tous les mots prononcés. Par contre, vous devriez normalement le comprendre lorsqu’il exprime ses besoins ou demande quelque chose de simple.

 

Étant donné que les délais d’attente en orthophonie sont souvent de plusieurs mois, je vous conseille de placer votre enfant sur une liste d’attente, surtout si vos doutes persistent toujours. Si, lorsque vous rencontrerez l’orthophoniste, elle juge qu’il n’y a pas de problème, vous serez rassurée. Vous pouvez aussi attendre 2 ou 3 mois maximum avant de réévaluer la situation. Si son développement langagier demeure une inquiétude pour vous, vous pourrez alors faire une demande en orthophonie.

 

À cet âge, c’est souvent la période d’ajustements côté comportement. Posez-vous cette question : est-ce que j’interviens de la même façon pour chaque comportement négatif posé par mon enfant? Un comportement X = une conséquence X. La constance dans vos interventions permettra à votre enfant d’apprendre à vivre des conséquences et il comprendra très vite qu’il n’y a aucune porte de sortie.

 

Dernier point, le retrait. Vous me dites qu’il est impossible de le mettre en retrait, qu’il s’amuse et que cela n’a aucun impact. Mettons les pendules à l’heure en ce qui concerne le retrait. Le retrait est un temps d’arrêt, un moment pour laisser le temps à l’enfant de se calmer. Désignez un endroit X dans votre maison où le retrait se fera TOUJOURS comme un coin isolé, dans le salon par exemple, ou assis sur un petit banc.

 

Lorsque l’enfant a un mauvais comportement et que vous devez le mettre en retrait, assoyez l’enfant à cet endroit. Procurez-vous une minuterie sonore et chronométrez le temps pour votre enfant, soit 2 minutes puisqu’il a 2 ans. À chaque fois que l’enfant se relève, rassoyez-le et remettez la minuterie pour 2 minutes. Une fois le bip sonore entendu, allez voir l’enfant et expliquez-lui à l’aide de mots simples pourquoi il est allé en retrait. Laissez l’enfant sortir et recommencez au prochain comportement. Les premiers retraits sont souvent très pénibles pour les parents. Ils peuvent prendre plusieurs minutes, mais croyez-moi, plus vous serez constante, plus votre enfant comprendra qu’il a intérêt à rester assis et à respecter le temps demandé.

 

Si vous demeurez inquiète, vous pouvez aussi demander l’aide de ressources spécialisées dans un CLSC près de chez vous. Des intervenants pourront intervenir de façon plus pointilleuse selon les problématiques vécues avec votre enfant.

 

Bonne chance!

 

Maude Dubé

Éducatrice spécialisée


*Educatout.com n'est aucunement responsable du contenu de cet article. Toutes les informations mentionnées sont la responsabilité de son auteur et educatout.com se dégage de toute responsabilité ou de tout litige découlant de l'affichage dudit article.

Secured By Entrust, SSL (Secure Sockets Layer). Verify

Site affilié à
Rogers
Pour les placements publicitaires sur educatout téléchargez notre KIT MÉDIA

Back to Top