menu
Educatout
Recherche
Publicité

Activités et jeux éducatifs avec fiches imprimables, formations et ressources pour éducateurs et parents


Publicité


Je soupçonne un problème de langage chez un enfant de 2 ans et 1/2

Bonjour Maude,
 

Je lis attentivement vos articles sur le développement du langage chez les enfants. J'ai un petit bonhomme de 2 ans et demi dans ma garderie et je soupçonne un petit problème de langage.

 

Il comprend très bien les consignes que je lui donne et il fait de belles petites phrases. Cependant, lorsqu'il parle, il ne prononce pas certaines consonnes, comme par exemple: il dit «tâ» pour un chat, il dit «on ez cou» pour «mon nez coule», etc.

 

Ma question ou plutôt ma demande est : serait-il possible de nous guider sur des «mots-clés» qu'un enfant devrait "en principe" dire facilement à cet âge. Je pensais fabriquer des cartes images de ces mots afin de vérifier sa progression de langage. De cette façon, si les doutes persistent, il serait alors plus facile de suggérer aux parents une visite chez un spécialiste. 

 

Merci,

 

Nancy
RSG L'atelier des petits artistes

 

 

Bonjour,

 

Pour réussir à cibler des sons particuliers avec lesquels l’enfant éprouve de la difficulté, vous avez probablement un sens de l’observation très bien développé. C’est une très belle qualité à préserver puisque lorsqu’il est temps d’aborder les parents, plus les observations sont pertinentes, justes et détaillées, plus grandes seront vos chances de convaincre ceux-ci à consulter un spécialiste. Bravo!

 

Pour revenir à votre petit bonhomme de 2 ans et demi, il est un peu difficile de cibler les mots exacts qu’un enfant devrait dire à cet âge. En fait, une liste des 250 premiers mots maitrisés pour un enfant existe. Par contre, il serait un peu long de tous les énumérer. Donc, je ferai un petit résumé des sons produits et l’âge auquel les enfants devraient être en mesure de les maitriser.

 

Il faut par contre toujours garder en tête que ce ne sont que des moyennes. Un enfant peut maitriser un son beaucoup plus tôt ou un peu plus tard sans nécessairement avoir un problème quelconque.

  • Les sons i, a, ou : 12-18 mois
  • Les sons p, b, m, t, d, n : 12-18 mois
  • Les sons k, g, l, f, v, s, z : 36 mois
  • Le son r : 48 mois
  • Les sons ch, j : 48-60 mois

Donc, si on regarde votre petit garçon de 2 ans et demi, il est  normal qu’il ne produise pas le son « ch ». Par contre, il devrait être en voie d’acquérir les sons k, g, l, f, v, s, z. Il devrait d’ailleurs avoir acquis les sons a, ou, i, p, b, m, t, d, n. Il faudrait peut-être vérifier si ces sons sont déjà maitrisés par l’enfant.

 

Si ce n’est pas le cas, il faudrait travailler les mots contenant ces sons. Vous avez d’ailleurs mentionné une très belle idée d’activité, les cartes images.

 

Pour travailler le langage, les cartes images sont toujours fort utiles. On peut les utiliser de différentes façons. Pour commencer, je vous suggère de créer des cartes images avec des mots d’une ou deux syllabes et qui débutent par le son travaillé. Par exemple, si on veut travailler le son « s », on pourrait d’abord commencer par des mots comme serpent, souris, sentir, sœur, etc. Une fois que les mots de deux syllabes sont acquis, poursuivre avec les mots de 3 ou 4 syllabes.

 

À chaque fois que vous travaillez avec les cartes images, approchez l’image près de votre bouche quand vous travaillez. Vous attirerez ainsi l’attention de l’enfant sur votre bouche. L’enfant observera les mouvements de votre bouche pour la production du son. Exagérez le son : oui, c’est un SSSSSSSSSSSserpent. Répétez, répétez et répétez.

 

L’enfant fera ce qu’on appelle de l’enregistrement passif c’est-à-dire que le mot s’imprimera dans sa tête et il pourra l’utiliser ultérieurement. Règle générale, on ne doit pas demander à un enfant de répéter. On doit toujours préserver le gout de communiquer d’un enfant et l’obliger à répéter pourrait avoir l’effet contraire. Par contre, rien ne vous empêche de créer des situations pour travailler les sons ciblés. Si, par exemple, on travaille le son « ssssss », pourquoi ne pas faire une course de serpents.

 

Les enfants doivent se trainer par terre tout en imitant le son du serpent : « SSSSSSS ».

 

On peut aussi créer une formule magique à dire chaque fois que l’on veut se laver les mains qui contient le son voulu. Bref, il faut avoir en tête l’objectif à travailler, dans ce cas-ci un son particulier, et de l’imagination pour créer des activités simples et amusantes pour les enfants.

 

Après tout, les enfants apprennent dans le plaisir. Plusieurs petites activités pourraient être ainsi créées de façon quotidienne. On maximise alors les possibilités d’expérimentation.

 

Si vous continuez à avoir des doutes sur le langage de cet enfant, n’hésitez pas à en parler aux parents. Vous pourrez alors voir ensemble quelles démarches vous pourriez entreprendre. Plus tôt un problème est diagnostiqué par l’orthophoniste, meilleurs sont les résultats pour l’enfant.

 

Maude Dubé
Éducatrice spécialisée


*Educatout.com n'est aucunement responsable du contenu de cet article. Toutes les informations mentionnées sont la responsabilité de son auteur et educatout.com se dégage de toute responsabilité ou de tout litige découlant de l'affichage dudit article.

Publicité


Auteur

Maude DubéMaude Dubé

Maude est éducatrice spécialisée, auteure et intervenante en stimulation du langage en CPE et CLSC. Collaboratrice pour le Cybermagazine depuis 2006 elle répond aussi aux questions des internautes dans la section edu-conseils d'educatout.



Vidéos associées

5 déguisements 5 déguisements "dernière minute" d'Halloween
Tu as oublié Halloween dans quelques jours? Ne panique pas, regarde 5 idées bêtes comme chou!...


Publicité
Secured By Entrust, SSL (Secure Sockets Layer). Verify

Site affilié à
Rogers
Pour les placements publicitaires sur educatout téléchargez notre KIT MÉDIA

Back to Top