menu
Educatout
Recherche
Publicité

Activités et jeux éducatifs avec fiches imprimables, formations et ressources pour éducateurs et parents


Publicité


Jouer dehors, bon ou mauvais pour les infections?

La belle saison blanche est arrivée et les enfants sont tous habillés comme des ognons et s’amusent gaiment. Depuis toujours, on entend dire : « Habille-toi, tu vas attraper un rhume! » ou encore « Tu vas attraper froid! ».

 

Plusieurs parents vont même jusqu’à vous demander de ne pas sortir à l’extérieur pour éviter que l’enfant attrape une infection! C’est donc important, aujourd’hui, de faire le point sur la question.

 

L’air pur, un plus pour l’enfant!
Qu’on le veuille ou non, la qualité de l’air intérieur est souvent de moindre qualité que celui de l’extérieur. Nos maisons et bâtiments étant de plus en plus étanches, les produits chimiques provenant de plusieurs sources différentes s’y accumulent plus facilement. Il est donc important d’aller à l’extérieur afin de faire le plein d’air frais. L’air pur oxygène l’organisme qui en retire plusieurs bienfaits.

 

De l’espace pour jouer
À l’extérieur, les enfants ont plus d’espace pour bouger et, normalement, c’est moins bruyant qu’à l’intérieur, les sons n’étant pas confinés dans de petites pièces. C’est aussi l’occasion de sortir son fou et l’énergie accumulée et retenue. On peut courir et sauter, ce qu’on ne peut pas faire à l’intérieur. Donc, jouer dehors diminue le stress que ressent l’enfant, donc on agit positivement sur son système immunitaire et plus on bouge, moins on a de risque de devenir enveloppé…

 

La lumière, source de vitalité
À l’extérieur, le soleil produit beaucoup de lumière. La lumière affecte positivement notre humeur et notre chimie intérieure. Un enfant de meilleure humeur aura un système immunitaire plus fort.

 

Les germes sont tranquilles au froid
Du point de vue des microbes, l’enfant a moins de risque de contracter une infection dehors qu’à l’intérieur. Les germes des infections respiratoires survivent moins longtemps sur les surfaces à l’extérieur, sous zéro, qu’à l’intérieur, à la température de la pièce. Dehors, les enfants courent, ils sont dans un espace plus grand, il y a donc moins de contacts étroits qui favoriseraient la transmission des germes. Il y a moins de chances aussi que les gouttelettes d’éternuement stagnent dans l’air puisque celles-ci y sont toujours en mouvement.

 

Conditions à respecter :
Bien sûr, il faut que l’enfant soit habillé avec des vêtements secs et chauds en tout temps pour profiter des bienfaits d’une sortie à l’extérieur.

 

Qu’en est-il de l’adage : « Habille-toi, tu vas attraper froid! »? Eh bien, le corps d’une personne mal habillée qui a froid doit mettre ses énergies à se réchauffer plutôt qu’à combattre les germes. Il peut donc y avoir une diminution du potentiel de défense et le développement d’une infection.

 

Est-ce qu’une sortie à l’extérieur aggravera un rhume? Non, elle permet même de déboucher le nez. Est-il possible que l’enfant ne soit pas assez en forme pour sortir à l’extérieur? Si c’était le cas, il ne devrait même pas être au service de garde!

 

En service de garde, vous êtes obligés de sortir à l’extérieur au quotidien, quand le temps le permet bien sûr. Plus il fait froid, moins longtemps est la sortie! Les seuls inconvénients à la sortie extérieure :

  • Par temps très froid, les enfants asthmatiques risquent de débuter une crise.
  • Lors d’avertissement de smog ou de pollution atmosphérique, mieux vaut retarder une sortie.
  • Vous me demanderez:  « Qu’en est-il de l’habillage? »,  eh bien après avoir pris conscience de tous les bienfaits de cette sortie, j’espère que vous êtes plus intéressés à vous sortir le bout du nez!

Chers parents et éducatrices, jouer à l’extérieur est bon pour l’enfant et bon pour vous. Il est difficile de motiver un enfant à jouer à l’extérieur si vous-mêmes vous n’avez pas le goût d’y aller! Changez d’attitude et vous verrez que les enfants s’habilleront beaucoup plus vite.

 

Si la sortie extérieure semble une corvée pour vous ou une punition, l’enfant le ressentira et vous imitera. Assez de lecture pour maintenant, vite,  tout le monde dehors!

 

Nathalie Thibault B.Sc. M.Sc.
Consultante en prévention des infections

Propriétaire de Germaction


*Educatout.com n'est aucunement responsable du contenu de cet article. Toutes les informations mentionnées sont la responsabilité de son auteur et educatout.com se dégage de toute responsabilité ou de tout litige découlant de l'affichage dudit article.

Publicité


Auteur

Nathalie ThibaultNathalie Thibault

Nathalie Thibault, B.Sc. M.Sc. est spécialiste des microbes et du système immunitaire. Elle possède un baccalauréat en Microbiologie et une maitrise en Immunologie. Elle est formatrice, conférencière et auteure. Elle possède une entreprise spécialisée en prévention des infections et conçoit des guides spécialisés pour aider les intervenants de la petite enfance à déjouer les germes. Elle sait bien vulgariser sa matière et se donne comme défi de rendre visible l’invisible.



Vidéos associées

Explique-moi le cycle de vie du pou! Explication de Germaction Explique-moi le cycle de vie du pou! Explication de Germaction
Explication du cycle de vie du pou et explication général des traitements et leur efficacité....


Publicité
Secured By Entrust, SSL (Secure Sockets Layer). Verify

Site affilié à
Rogers
Pour les placements publicitaires sur educatout téléchargez notre KIT MÉDIA

Back to Top