menu
Educatout
Recherche
Publicité

Activités et jeux éducatifs avec fiches imprimables, formations et ressources pour éducateurs et parents


Publicité


Elle ne veut plus aller à l’école

Bonjour,

 

Pour résumer, ma fille a 7 ans et elle a redoublé sa première année. Cette année, les choses vont mieux, pour ses notes en tout cas. Au début de l'année, elle était enthousiaste le matin. Le soir, quand j'allais la chercher au service de garde, elle était toujours de bonne humeur.

 

Depuis deux semaines, elle dit soit qu'elle est malade, qu’elle a mal au cœur, ou encore, elle reste 45 minutes sur la toilette. La semaine passée je l'ai gardée à la maison 1 journée, la croyant. Elle pleure à tous les matins maintenant en disant qu'elle va s'ennuyer de moi.

 

L'école m'a téléphonée pour que je vienne la chercher car elle avait vomi (selon elle). J'ai essayé de la faire parler à savoir s'il y avait quoi que ce soit à l'école. Elle m’a dit que tout allait bien. Je me doutais qu'elle n'avait pas vomi car la fin de semaine aucun mal de coeur et oups, le lundi arrive et il revient. Les professeurs et surveillants lui on dit que s'ils ne voyaient pas de vomi ils ne me dérangeraient pas pour rien (car elle essaie de rester à la maison).

 

Alors, en allant la chercher hier soir, elle était toute contente de me dire que quelqu'un avait vu son vomi. Elle voulait absolument que j'aille avec elle au secrétariat pour que la secrétaire confirme que ma fille avait bien eu du vomi autour de la bouche (elle ne l'a pas vu faire cependant).

 

En arrivant à la maison elle est allée aux toilettes et je l'ai prise dans ses mensonges. Elle vient me voir disant qu'elle venait juste de vomir, me montrant le vomi autour de sa bouche. Elle me certifie que la secrétaire avait vu la même chose à l'école. 1+1=2. Elle s'est mis des excréments autour de la bouche. J'ai été capable de la faire avouer seulement en lui disant que j'espérais que c'était vraiment du vomi car sinon c’était la meilleure façon de contracter la H1N1.

 

Elle a commencé à paniquer en me racontant toutes sortes de versions. Je ne sais pas quoi faire. Ce matin elle ne voulait pas aller au service de garde. Elle m'a dit qu'elle n'avait plus d'amis. Je ne sais pas si c'est encore de la frime ou si c'est vrai mais ce n'est pas le moment de discuter lorsque nous sommes rendues à l'école.

 

Qu’est-ce que je peux faire pour la motiver ou pour lui expliquer l'importance d'aller à l'école à tous les jours et surtout, de ne pas me mentir?

 

Une mère désespérée,
Maryann

 


 

Ma chère Maryann,

 

Votre courriel est touchant! Tout d’abord, je vous dirais qu’il est important que vous ne restiez pas seule avec cette difficulté. Vous devez parler à son professeur et autres intervenants en contact avec elle.

 

Il y a certaines écoles qui offrent toute une démarche à suivre lorsqu’une difficulté comme la vôtre se présente. Il faut donc vérifier comment l’école peut intervenir de concert avec vous pour éviter que votre fille développe ce qu’on appelle en psychologie une phobie scolaire. Elle est jeune, malléable et il est encore bien temps d’agir.

 

Comme je n’ai pas son histoire à elle (son passé avant l’école, votre situation familiale, la présence de traumatisme ou de situation de stress vécue, etc.) il m’est difficile d’aller plus loin. Par contre, compte tenu de ce que vous décrivez (elle a redoublé sa première année), je trouve important pour votre fille que vous consultiez un psychologue pour partir du bon pied au niveau scolaire ou améliorer son estime de soi. Ne tardez surtout pas à intervenir car plus longtemps une difficulté est installée plus le processus de rétablissement (désensibilisation) est long et pénible.

 

D’ici là, je vous suggère de nommer ses émotions en lui disant par exemple qu’il est possible qu’elle ait peur d’aller à l’école, de vous laisser le matin pour partir ou simplement qu’elle n’ait pas le goût d’y aller, tout comme d’autres enfants.

 

Même les adultes n’ont pas le goût d’aller au travail certains matins mais ils le font pareil. Par la suite, vous lui dites que vous savez qu’elle est capable et qu’elle va y arriver, c’est son défi à elle et vous la savez capable de le surmonter. Dans ce type de difficulté, plus on donne raison à la peur (garder l’enfant à la maison) plus on donne de la force au problème (l’enfant croit qu’il a raison de ne pas y aller et d’avoir peur), ce qui devient un cercle vicieux.

 

Pour ce qui est de votre demande à savoir comment faire pour qu’elle ne vous mente pas, je vous dirais que ça ne semble pas son but car ce qui l’envahit pour l’instant c’est son désir de rester à la maison et tous les moyens sont bons pour y arriver. Si vous ne mettez pas l’accent sur ce qu’elle vous dit (vomi et tous les détails autour), que vous ne la questionnez pas mais que vous nommez simplement sa difficulté (aller à l’école), les mensonges iront en diminuant puisqu’ils n’auront plus d’impact.

 

Maryann, je vous souhaite à vous et votre fille, une bonne démarche!

 

Nathalie Parent
Psychologue

 


*Educatout.com n'est aucunement responsable du contenu de cet article. Toutes les informations mentionnées sont la responsabilité de son auteur et educatout.com se dégage de toute responsabilité ou de tout litige découlant de l'affichage dudit article.

Publicité


Auteur

Nathalie ParentNathalie Parent

Nathalie Parent est psychologue et auteure de plusieurs livres traitant l’enfance et la famille. Elle pratique la psychothérapie auprès des enfants (avec la thérapie par le jeu), des adolescents, des adultes, des couples et des familles. Elle intègre plusieurs approches afin de répondre adéquatement aux besoins de chacun. Chargée de cours à l’Université Laval, elle a agi à titre d’éducatrice ainsi qu’enseigné à des étudiantes en Techniques d’éducation à l’enfance. Elle a aussi supervisé ces dernières dans différents milieux de garde. Elle se consacre maintenant à sa pratique de psychologue, à l’écriture, à la création d’outils pédagogiques et au partage de ses apprentissages à travers des conférences, formations et supervisions dans différents milieux de travail dont les milieux de garde et les écoles.




Publicité
Secured By Entrust, SSL (Secure Sockets Layer). Verify

Site affilié à
Rogers
Pour les placements publicitaires sur educatout téléchargez notre KIT MÉDIA

Back to Top