menu
Educatout
Recherche
Publicité

Activités et jeux éducatifs avec fiches imprimables, formations et ressources pour éducateurs et parents


Publicité


La distanciation avec les poupons et les trottineurs

Le déconfinement arrive! On nous demande de faire respecter la distanciation entre les enfants, mais il n’est pas facile de s’imaginer en train de continuellement séparer des enfants âgés entre 0 et 24 mois qui jouent les uns près des autres!

 

Les jeunes enfants s’amusent toujours en jeu parallèle. Nous les voyons souvent en petits groupes de 2 ou 3 autour du même coin, à explorer des jouets. C’est à se demander comment les éducatrices peuvent éviter la proximité! Une consigne aussi simple que « ne joue pas à côté de cet enfant » devient bien compliquée lorsqu’on parle de trottineurs qui s’intéressent aux mêmes jeux que leurs pairs.

 

Je vous partage donc des idées que j’ai trouvées. Elles pourront peut-être vous aider.

  • Mon premier conseil est de vous assurer d’avoir des jouets dans plusieurs coins de votre local. Par exemple, nous plaçons habituellement toutes les poupées dans un coin et tous les camions dans un autre coin. Maintenant, je vous propose de disperser les jouets dans plusieurs coins. Une poupée pourrait bien se trouver dans votre coin blocs et une autre dans le coin calme. Si un enfant semble intéressé par le même jeu qu’un autre, vous pourrez le diriger vers le même matériel, mais dans un autre coin.
  • Si deux enfants jouent trop près l’un de l’autre, vous pouvez déplacer le matériel d’un enfant un peu plus loin tout simplement. Ce dernier se dirigera vers son jeu. Ainsi, vous éviterez de constamment reformuler la même consigne verbalement et déplacerez le tout-petit de façon positive.
  • Garder quelques bacs vides à votre disposition et les utiliser pour disperser les enfants. Si deux enfants jouent dans le même coin, il est plus facile de prendre quelques jouets et de les déposer dans un bac que vous transporterez plus loin.
    Exemple : Alyssa et Manon jouent autour des blocs. Vous prenez un bac et placez une dizaine de blocs à l’intérieur avant de le déplacer dans le local. Vous invitez Manon à aller jouer plus loin.
  • Pour déplacer un enfant un peu plus loin, vous pourriez, par exemple, lui fournir un point de repère lui indiquant l’endroit où il doit se placer. Comme les coussins sont interdits, vous pourriez plastifier un carton sur lequel vous avez imprimé une image. Déposer le carton au sol et inviter le trottineur à aller porter son camion dessus. L’enfant pourrait aussi s’assoir sur le carton.
    Exemple : Rosalie et Xavier jouent l’un à côté de l’autre, chacun avec un camion différent. Vous déposez un carton un peu plus loin et vous dites : « Xavier, viens t’assoir sur l’image du petit chat pour jouer un peu plus loin que Rosalie. »
  • Quand la distanciation semble vraiment impossible, que faire? Si, par exemple, votre local est petit et cela fait quatre fois que vous séparez deux enfants, personnellement, je m’assurerais que les enfants se trouvent dos à dos plutôt que face à face. Tourner doucement un jeune enfant pour éviter que celui-ci tousse sur son voisin.
  • Créer des zones dans le local pour favoriser le jeu individuel. Par exemple, placer un bac sur un bout de la table et un autre bac à l’autre bout. Déplacer un meuble qui n’obstrue pas votre vue pour créer un coin pour un enfant. Dessiner des carrés sur le sol avec du papier collant vert (utilisé par les peintres) pour créer des emplacements où un enfant peut s’assoir seul au sol avec ses jouets.
  • Si le beau temps est présent, penser à explorer davantage votre cour, surtout si elle est grande. La distanciation sera plus facile à respecter. Apporter la collation dehors. Transporter des jouets lavables à l’extérieur pour créer des zones de jeu diversifiées dans la cour extérieure.

Bien entendu, les enfants restent des explorateurs de la vie qui vivent dans le moment présent. Nous ne voulons pas les traumatiser avec de nouveaux règlements. Il faut donc répéter les consignes et intervenir avec douceur. Ne tentez pas d’être parfaite avec les nouvelles exigences, faites de votre mieux! Si vous êtes très stressée, les enfants le ressentiront.


Vous devez prendre cela au sérieux, mais en même temps, donnez-vous du temps pour trouver votre vitesse de croisière, un jour à la fois.


Donnez aussi le temps aux enfants de s’acclimater aux changements!

 

Chantal Millette
Éducatrice


01Pub-cLub-format-bas-de-theme-635x335-JANVIER-2019


*Educatout.com n'est aucunement responsable du contenu de cet article. Toutes les informations mentionnées sont la responsabilité de son auteur et educatout.com se dégage de toute responsabilité ou de tout litige découlant de l'affichage dudit article.

PROGRAMMATION 2020


Publicité


Auteur

Chantal MilletteChantal Millette

Chantal est une éducatrice et une maman passionnée qui a beaucoup d'expérience auprès des poupons et trottineurs. Elle développe également des outils pour accompagner les enfants à besoins particuliers avec qui elle travaille en service de garde.



Vidéos associées

Fais ton cornet Fais ton cornet
Petit jeu d'association et de reconnaissance des couleurs....


Publicité
Secured By Entrust, SSL (Secure Sockets Layer). Verify

Site affilié à
Rogers
Pour les placements publicitaires sur educatout téléchargez notre KIT MÉDIA

Back to Top