menu
Educatout
Recherche
Publicité

Activités et jeux éducatifs avec fiches imprimables, formations et ressources pour éducateurs et parents


Publicité


Créer des rituels de repas agréables

Pour de nombreux enfants (et adultes), la période des repas représente un réel défi. Les petits mangeurs, les enfants qui refusent de s’assoir et la période du diner qui s’éternise ne sont que quelques exemples de situations rencontrées. Pourtant, les repas devraient être des moments agréables, des occasions de partage. Comme les repas reviennent tous les jours, et ce, à quelques reprises si on inclut les collations et les 3 repas, il est primordial d’en faire des moments positifs, et non des batailles interminables.

 

On peut mettre en place certaines interventions afin de rendre les périodes de repas plus faciles, plus agréables. Ces recommandations sont celles que je donne à tous les parents et aux éducatrices que je rencontre. Ce sont également celles que j’applique à la maison, avec ma grande gourmande et mon petit mangeur.

 

Impliquer les enfants dans la préparation des repas

Le rituel de repas peut débuter avant même le moment où l’on s’installe à table. On peut impliquer les enfants dans la préparation des repas, dans l’organisation de la table et des couverts et même, après le repas, lors de l’étape du ramassage. Les enfants qui se sentent impliqués seront beaucoup plus collaboratifs. Ils pourront voir les repas sous un angle différent et être plus enclins à participer. On écarte alors les petits refus de venir s’assoir pour manger.

 

Déposer le repas au centre de la table et laisser les enfants se servir

Cette initiative demande beaucoup de lâcher-prise de la part de l’adulte, mais elle est tellement agréable pour les enfants. Placer au centre de la table les plats de service et laisser les enfants se servir. Étonnamment, les enfants développeront une belle capacité de juger la quantité de nourriture à mettre dans leur assiette ainsi que certaines habiletés motrices qui leur permettront de se servir seuls sans faire de dégâts. Les enfants aiment beaucoup cette façon de fonctionner. En plus, procéder ainsi leur permettra de choisir les aliments qu’ils aiment et la quantité d’aliments qu’ils mangeront. Par ailleurs, cela leur donne un grand sentiment de pouvoir. On évite donc beaucoup d’opposition à différents niveaux.

 

Créer une ambiance agréable

Manger dans une ambiance agréable est très profitable pour tous. Une petite musique d’ambiance, des chandelles qui fonctionnent avec des piles ou encore un adulte qui mange avec les enfants sont tous des facteurs pouvant contribuer à rendre les périodes de repas uniques et positives. Il ne faut jamais oublier que certains enfants verront les repas négativement. Pour ces derniers, ce sont des périodes sans grande valeur; manger représente une perte de temps non nécessaire. Créer cette ambiance positive permettra aux enfants de voir ce moment plus positivement.

 

Intervenir le moins possible en lien avec la quantité de nourriture mangée par chaque enfant

Les enfants ont le pouvoir de choisir la quantité de nourriture qu’ils mangeront. Si on fait un partage des responsabilités, les enfants ont la capacité de choisir la quantité de nourriture dont ils ont besoin. Il faut diminuer la pression mise sur les enfants pour contrôler la quantité de nourriture consommée. Cela est particulièrement vrai pour les petits mangeurs. Il faut donc changer les habitudes afin de ne pas créer ou amplifier une vision négative des repas chez les enfants.

 

Je vous souhaite des repas agréables.

 

Maude Dubé, éducatrice spécialisée


*Educatout.com n'est aucunement responsable du contenu de cet article. Toutes les informations mentionnées sont la responsabilité de son auteur et educatout.com se dégage de toute responsabilité ou de tout litige découlant de l'affichage dudit article.

Secured By Entrust, SSL (Secure Sockets Layer). Verify

Site affilié à
Rogers
Pour les placements publicitaires sur educatout téléchargez notre KIT MÉDIA

Back to Top