menu
Educatout
Recherche
Publicité

Activités et jeux éducatifs avec fiches imprimables, formations et ressources pour éducateurs et parents


Publicité


Techniques d'intervention auprès des enfants (2e partie)

Au fil des jours, au fil des semaines et surtout au fil des années, on a souvent tendance à utiliser toujours les mêmes moyens d'intervention. Ils nous sont familiers, ils fonctionnent bien la plupart du temps et surtout, ces moyens nous évitent de sortir de notre zone de confort.

 

Je vous présente ici une vingtaine de techniques d'intervention qu'il est possible d'utiliser en service de garde. Parfois, certaines méthodes s'appliquent mieux dans des situations précises, d'autres peuvent très bien fonctionner avec des enfants et pas du tout avec d'autres. Il y a aussi la possibilité de jumeler plus d'une technique dans une intervention.

 

C'est en procédant par essais et erreurs et en gardant le sourire que vous réussirez à passer de belles journées auprès de vos tout-petits.

 

13. Dédramatisation par l'humour

  • Cette technique est particulièrement efficace avec les enfants de 4-5 ans.
  • En utilisant l'humour (attention d'éviter le sarcasme), l'éducatrice crée une diversion et, par le fait même, une réduction de la tension.
  • L'enfant n'obtient pas l'attention désirée et se sent déstabilisé. 

14. Participation émotive de l'adulte dans le jeu de l'enfant

  • L'éducatrice manifeste de l'intérêt en intégrant le jeu de l'enfant lors d'une situation de conflit potentiel (suite à ses observations).
  • Cette intervention doit être utilisée avec parcimonie pour éviter de créer un sentiment de dépendance et que l'enfant se fie à l'adulte pour régler ses conflits.

15. Aide spontanée

  • Cette technique est particulièrement efficace pour aider l'enfant colérique ou qui perd patience facilement dans l'exécution d'une tâche. Elle ne permet pas à l'enfant de tolérer sa frustration, mais elle permet d'éviter les colères ou les désorganisations à répétition.
  • L'éducatrice observe attentivement l'enfant et lui propose de l'aide avant que celui-ci n'explose. Par exemple, si elle observe que l'enfant a de la difficulté à découper, elle lui propose son aide.

 16. Établir des limites claires, constantes, cohérentes, concrètes et conséquentes

  • L'éducatrice exprime à l'enfant ses attentes le plus simplement et le plus précisément possible.
  • Il est important d'utiliser un vocabulaire bien compris par l'enfant et des phrases courtes.

 17. Attribuer une responsabilité à l'enfant

  • Cette technique permet de valoriser l'enfant selon ses capacités et intérêts.
  • L'éducatrice doit valoriser positivement l'enfant dans l'exécution de sa responsabilité.

 18. Donner un délai

  • Cette technique est particulièrement intéressante pour les enfants opposants (qui disent «non», qui retardent toujours l'exécution d'une tâche, qui contestent, etc.)
  • L'éducatrice permet à l'enfant de «choisir» le moment où il entrera en action en lui donnant un délai.

 19. Tableau de motivation (récompenses, renforçateurs)

  • Les enfants sont sensibles à tout ce qui leur apporte du plaisir. Ils sont donc particulièrement réceptifs aux récompenses.
  • Les renforcements permettent d'arrêter un comportement négatif ou d'encourager le comportement positif.
  • Il y a deux grandes familles de récompenses:
  • Les récompenses matérielles (collants, cadeaux, étoiles, etc.) sont à utiliser avec grande modération pour éviter la dépendance et les attentes. De plus, certaines familles n'ont pas les moyens de dépenser pour des items superflus, il est donc important de penser aussi à d'autres récompenses.
  • Les récompenses sociales(câlins, clins d'œil, moments privilégiés, etc.)reposent sur la relation adulte-enfant et permettent de développer une relation, une complicité. L'enfant obtient l'attention qu'il désire. À utiliser le plus souvent possible.

 20. Le réaménagement de l'espace

  • Parfois, il suffit de réduire les espaces libres, de délimiter «physiquement», avec des meubles, des espaces de jeu ou de réorganiser l'emplacement des coins pour régler un problème de comportement récurrent.
  • La proximité des enfants peut engendrer des conflits. En observant les périodes de jeu, l'éducatrice pourra déterminer si le réaménagement peut être une option d'intervention intéressante.

 21. Restriction et diminution de l'offre de jouets

  • Cette méthode d'intervention, temporaire et passagère, peut aider à résoudre certaines problématiques comme l'enfant qui sort toujours tous les jouets sans ranger ni jouer.
  • Il suffit de diminuer considérablement le choix de jouets disponible aux enfants durant une certaine période pour permettre à l'enfant d'acquérir le bon comportement.

 22. Le retrait

  • Cette technique d'intervention doit être utilisée particulièrement lorsqu'il y a un danger pour les autres enfants, qu'il y a une grande désorganisation dans le groupe (provoquée par un enfant) ou lorsque d'autres interventions n'ont eu aucun résultat.
  • Elle consiste à retirer l'enfant du groupe pour une courte période (on compte environ 1 minute par âge).
  • Il est important de faire verbaliser l'enfant sur la situation qui a provoqué son retrait et de lui exprimer ce qu'on attend de lui avant de lui accorder le droit de retourner en groupe.

23. La reformulation

  • Parfois, certaines situations sont simplement attribuables au fait qu'un enfant n'ait pas bien écouté les consignes de base (par distraction, par manque d'intérêt ou autre).
  • L'éducatrice demande à l'enfant de répéter les consignes avant de le laisser rejoindre le groupe.
  • Pour préserver l'estime de soi de l'enfant, ce rappel devrait se faire, dans la mesure du possible, uniquement entre l'éducatrice et l'enfant concerné lorsque la problématique ne concerne qu'un enfant. On peut aussi lui demander de répéter les consignes au groupe mais il est alors important de le valoriser et de le féliciter devant tout le groupe.

 24. Le modèle

  • Il est primordial de toujours donner un modèle aux enfants.
  • L'éducatrice propose certaines façons de faire à l'enfant et demeure à ses côtés pour l'appuyer.
  • L'enfant apprend peu à peu avec aide et l'éducatrice se détache progressivement pour laisser l'enfant continuer ses apprentissages sociaux.

Caroline Allard


*Educatout.com n'est aucunement responsable du contenu de cet article. Toutes les informations mentionnées sont la responsabilité de son auteur et educatout.com se dégage de toute responsabilité ou de tout litige découlant de l'affichage dudit article.

Secured By Entrust, SSL (Secure Sockets Layer). Verify

Site affilié à
Rogers
Pour les placements publicitaires sur educatout téléchargez notre KIT MÉDIA

Back to Top