menu
Educatout
Recherche
Publicité

Activités et jeux éducatifs avec fiches imprimables, formations et ressources pour éducateurs et parents


Publicité


La peur du noirLa peur du noir - Daphnée

Une petite ville bien tranquille.

Une jolie maison comme un cocon.

Deux parents fous d’amour pour leur enfant.

 


 

Une gentille fillette nommée Daphnée

qui a peur le soir

quand, dans la maison-cocon,

il fait noir.

La maman se désole et s’interroge :

« La petite a vraiment peur, je dois laisser toutes les lumières de la maison allumées au cas où elle doit faire un pipi la nuit. »

Le papa bougonne et ronchonne : « Il n’y a certainement aucun danger ici et pense à la facture d’électricité. »

Daphnée ne sait pas pourquoi elle a peur.

Elle aimerait mieux ne pas avoir peur,

mais si maman laisse les lumières allumées,

c’est qu’il y a peut-être un petit peu de danger.

 


  

Une nuit elle fait un rêve étrange.

Elle se retrouve dans une belle forêt magique

et une gentille fée lui parle :

« Bonjour Daphnée, je suis la fée des rêves

et je peux répondre à tes questions. »

Daphnée demande à la fée : « Pourquoi ai-je peur la nuit?

-Daphnée, si tu veux savoir pourquoi tu as peur du noir,

tu dois plonger dans le lac qui est devant toi.

C’est un lac magique. L’eau est très douce et il n’y a pas de plantes pour te chatouiller les orteils ou de gros poissons qui font des bulles, il n’y aura que toi. »

Daphnée aime bien nager, alors, elle ne se fait pas prier pour plonger.

Dès qu’elle met sa tête dans l’eau, elle se met à entendre tous les petits bruits qu’elle entend la nuit dans son lit.

En même temps, elle découvre par magie d’où viennent ces bruits :

br br br... c’est la radio du voisin,

des cris de personnes... c’est la télé dans le salon,

r r r… c’est son papa qui ronfle.

Par la même magie, elle se promène dans sa maison toute noire : pas de monstres, pas de fantômes, pas de lutins.

Il n’y a que ses parents qui dorment dans leur chambre.

Dans son rêve, Daphnée se demande : « Mais de quoi avais-je si peur dans le noir? »

 


  

Elle s’éveille de bien bonne humeur ce matin-là.

« Maman, papa, je crois qu’on peut essayer d’éteindre les lumières de la maison, mais juste une à la fois,

peut-être la cuisine, le salon et à la fin, ma chambre.

On pourrait juste laisser une veilleuse dans la salle de bain pour que je trouve le papier hygiénique.

Je pense bien que je n’aurai plus peur le soir quand il fait noir. »

 

Pour imprimer le personnage de Daphnée

 

Diane Cloutier


*Educatout.com n'est aucunement responsable du contenu de cet article. Toutes les informations mentionnées sont la responsabilité de son auteur et educatout.com se dégage de toute responsabilité ou de tout litige découlant de l'affichage dudit article.

Publicité


Auteur

Diane CloutierDiane Cloutier

La reine abeille Didi s’ennuie.

Elle a bien fondé deux ruches-garderies où bourdonnent des dizaines de petites abeilles, mais les abeilles ouvrières sont si efficaces qu’il ne reste plus grand travail pour elle.

Alors, elle décide d’écrire des allégories pour aider les tout-petits et leur éducatrice-abeille à régler des  problèmes à la garderie ou à la maison. C’est facile et amusant d’écrire des allégories. Il y a déjà tout plein de volumes d’allégories, mais ils s’adressent aux grands qui vont à l’école ou aux adultes. Rien pour les tout-petits.

Diane Cloutier alias la reine Didi

Propriétaire des garderies privées Les Joyeux Troubadours et Les Joyeux Galopins, membres du Rassemblement des Garderies Privées du Québec.




Publicité
Secured By Entrust, SSL (Secure Sockets Layer). Verify

Site affilié à
Rogers
Pour les placements publicitaires sur educatout téléchargez notre KIT MÉDIA

Back to Top