menu
Educatout
Recherche
Publicité

Activités et jeux éducatifs avec fiches imprimables, formations et ressources pour éducateurs et parents


Publicité


Les confidences de vos enfants. Y avez-vous droit ?

Parler avec les enfants de sexualité, de naissance, de bébé est souvent toute une aventure pour les parents et les éducateurs...

 

Par où, par quoi et quand commencer à parler de sexualité ? La réponse : au fur et à mesure que l'enfant pose des questions. La vie place toujours des situations propices aux questions et à la discussion.

 

La plupart du temps, surpris par leurs questions, les adultes rougissent, ne savent quoi répondre, essaient de changer de discussion, de distraire les enfants ou décident de donner le cours d'anatomie 101 qu'ils ont reçu au secondaire. C'est étonnant comme ces petits bouts de choux parviennent à nous déstabiliser. Pourtant, bien avant leurs premières questions, nous leur donnons une éducation sexuelle.

 

Celle-ci tient à notre comportement et à notre attitude vis-à-vis de notre corps. L'essentiel de la communication est en dehors de notre conscience : 38 % de la communication a trait au ton de la voix, 55 % à la physiologie et 7 % de la communication est réalisée par les mots. (Ces pourcentages proviennent des travaux d'Albert Mehabian de l'Université de Pennsylvanie en 1970 et de l'étude de Raymond Birdwhisle de l'Université de Pennsylvanie en 1974, Kinesics and Communication.)

 

Nous communiquons consciemment et inconsciemment. Donc, 93 % de la compréhension que nous avons d'un message est réalisée par notre décodage du message non-verbal et paraverbal (le rythme, l'intonation, la posture, les gestes, le volume, les sons et les sensations du corps). Seulement 7 % de notre compréhension provient du message verbal.

 

Ainsi, la façon dont nous transmettons aux enfants la vision de notre propre corps et de ses fonctions aura une immense répercussion sur leur capacité d'aimer leur corps, sur leur fierté de se l'approprier, et plus tard sur leur capacité d'aimer celui des autres. Si le corps était par définition honteux et répugnant, comment pourrions-nous goûter les savoureuses sensations qu'il nous procure et auxquelles nous avons pleinement droit ? Entrer en contact avec quelqu'un qui nous est cher est encore plus difficile si, par malheur, nous avons l'intime conviction de n'avoir rien de beau à lui offrir.

 

Pour que l'éducation sexuelle soit intégrée au développement des enfants, il faut admettre que leurs questions prouvent leur intérêt à connaître le monde qui les entoure. Ainsi, la sexualité ne tiendra sa place dans leur vie, ni plus, ni moins importante que le reste de leurs besoins. En revanche, elle risque de prendre beaucoup de place si elle fait partie des choses interdites.

 

De plus, durant la première enfance, nous forgeons chez nos enfants l'ouverture à la communication qu'ils auront avec nous et leur environnement. Durant le Forum national sur la santé, Madame Jane E. Bertrand a présenté un nombre considérable de données prouvant que les expériences vécues par les enfants d'âge préscolaire permettent d'établir les mécanismes biologiques, comportementaux et psychologiques qui les guideront tout au long de leur vie. Elle a présenté comment se développe le processus d'attachement et de relations interpersonnelles. Selon elle, la stabilité et la confiance envers une personne responsable et attentive encouragent l'établissement de liens de sécurité chez l'enfant. Ces liens, à leur tour, ont une incidence sur la communication et les relations interpersonnelles, la résolution de problèmes, l'expression des émotions et le comportement des enfants.

 

Nous semons donc aujourd'hui, l'aisance de notre enfant aux confidences d'aujourd'hui et de demain. Si « on ne parle pas de cela à la maison » ou que l'enfant sent que le sujet est porteur de tensions si quand l'enfant parle « des drôles de jeux qu'il a joué avec son ami », il se fait disputer, il comprendra rapidement qu'il est mieux pour lui de ne pas en parler. Est-ce parce qu'il n'aborde pas le sujet avec nous, qu'il ne le vit pas ? Bien au contraire, il apprend à vivre son éveil sexuel en développant des stratégies de plus en plus raffinées et complexes. Il sait maintenant que s'il veut des réponses, il doit les trouver lui-même. Il sait aussi qu'il doit développer ses capacités à se cacher et à mentir. N'avez-vous pas un jour menti à vos parents ? Tout être humain choisira les meilleures stratégies répondant à ses besoins.

 

Plus le sujet de la sexualité sera abordé naturellement, plus l'enfant ressentira une aisance de la part de ses parents, plus il sera naturel pour lui d'aborder ce sujet et comprendra que ses parents sont des personnes ouvertes et questionnables.


Si vous placez une consigne telle que : « S'il y a quelque chose que tu veux me dire et que tu ne sais pas si je vais te disputer, je te demande de me dire la vérité.


Si j'apprends que tu as choisi de ne pas me dire la vérité, il y aura des conséquences pour ton comportement. Cela sera toujours plus gagnant pour toi, avec moi, de dire la vérité. Il n'y aura pas de conséquences. Je sais qu'il faut parfois beaucoup de courage pour dire la vérité. Parfois, on pense que ce serait plus facile de ne pas la dire. Alors, comme je sais que tu dis la vérité, je vais t'écouter attentivement.

 

Je vais t'aider à développer des stratégies gagnantes, en te démontrant comment tu peux obtenir ce que tu veux d'une façon appropriée. Tu seras bien dans ton coeur et fier de toi ».

Ceci me fait penser à une petite anecdote qui s'est passée dernièrement avec ma fille de 4 ans et ½. Mon conjoint et moi sommes à la table avec elle. Nous discutons de ce que nous avons le plus aimé et de ce que nous avons le moins apprécié de notre journée. Un moment donné, ma fille nous parle qu'elle s'est amusée à faire l'amour avec la petite voisine. Même si je suis sexologue et que je suis spécialisée en petite enfance, je suis souvent drôlement surprise par ses confidences. Je me sens très privilégiée de les recevoir. Je lui demande donc ce que cela veut dire pour elle faire l'amour ? Elle me répond que c'est s'embrasser comme des amoureux.


Je lui demande c'est quoi s'embrasser comme des amoureux ? Comme elle essaie de m'expliquer et qu'il lui manque certains mots pour que je puisse bien comprendre, elle me dit ; « On va faire comme si tu étais Sara (la petite voisine), O.K. maman ?  Ouvre ta bouche ». Ce que je fis. Elle s'approche de moi en ouvrant la sienne et commence à bouger sa langue ! Je me retire en riant et lui dis qu'effectivement les amoureux s'embrassent souvent de cette façon. Je lui dis : « Tu sais,  j'ai déjà joué à ce jeu avec une de mes amies. On s'amusait à apprendre à s'embrasser comme les grands ». Elle fut extrêmement surprise par cette confidence. Vous savez bien que pour les enfants, les parents non pas de sexe ! Que tu joues à ce jeu avec une amie de ton âge, ça peut arriver. Par contre, il faut que tu comprennes qu'en aucun cas tu ne peux embrasser une personne plus petite ou plus grande que toi de cette façon. Est-ce que je t'ai déjà embrassé de cette façon ? Non. Et tu sais pourquoi ? Non. Parce que je suis ta mère, je suis plus grande que toi et que ces baisers sont pour mon amoureux. C'est quelque chose de précieux que je garde pour lui ».

 

Ce qu'il y a de merveilleux avec ces confidences, c'est que les enfants se sentent compris et les parents informés. Comment pouvons-nous protéger, surveiller discrètement nos enfants et mettre des frontières saines à leurs éveils, si par notre comportement nous supprimons l'accès à leurs confidences ? Une fois éclairé le parent peut davantage, par la complicité, façonner la curiosité de son enfant.

 

Quoi de mieux pour le petit, de se sentir compris et bien conseillé.

 

Les enfants se sentent bien quand ils comprennent que leurs parents seront toujours là pour eux, quelles que soient leurs interrogations ou leurs découvertes.

 

© Sophia Lessard, Sexologue


*Educatout.com n'est aucunement responsable du contenu de cet article. Toutes les informations mentionnées sont la responsabilité de son auteur et educatout.com se dégage de toute responsabilité ou de tout litige découlant de l'affichage dudit article.

Publicité


Auteur

Sophia LessardSophia Lessard

Sophia Lessard est sexologue, maître en programmation Neuro Linguistique (PNL), hypnothérapeute formée à l'Institut Milton H. Erickson. Elle est l'auteure du livre, « J'explore », « Pour l'amour des enfants... La découverte de la sexualité et ses mystères » aussi traduit en anglais et du CD d'hypnose « Des chemins différents... ». De plus elle est une formatrice reconnue et elle offre une multitude de formations diverses.

 

N.B. Sophia est décédée en janvier 2017, mais à sa demande nous continuons à publier ses écrits.



Vidéos associées

Parler des premières relations sexuelles avec nos adolescents Parler des premières relations sexuelles avec nos adolescents
La sexologue Sophia Lessard aborde la notion des premières relations sexuelles et donne des conseils...


Publicité
Secured By Entrust, SSL (Secure Sockets Layer). Verify

Site affilié à
Rogers
Pour les placements publicitaires sur educatout téléchargez notre KIT MÉDIA

Back to Top