menu
Educatout
Recherche
Publicité

Activités et jeux éducatifs avec fiches imprimables, formations et ressources pour éducateurs et parents


Publicité


Développer ou non une infection…là est la question!

Durant cette pandémie de grippe A/H1N1, je surveille de manière assidue l’actualité et les réactions des gens par rapport aux germes.

 

Or, je m’aperçois que plusieurs ne comprennent pas encore comment ou encore pourquoi on développe la grippe ou d’autres infections. Certains prétendent que parce qu’ils sont optimistes ou très en forme, ils ne développeront pas d’infection…pas si sûr! Voici des explications supplémentaires pour vous aider à comprendre.

 

Pour développer une infection, 5 facteurs doivent être présents. Si un seul facteur est manquant, il n’y aura pas d’infection.

 

1) Un microbe actif donc contagieux. Le virus de la grippe survit 48 heures sur les surfaces, environ 12 heures sur du tissu et 10 minutes sur vos mains. 

 

2) Dose infectieuse. Pour que le germe soit capable de provoquer une infection, il doit entrer dans votre corps en « gang », ils sont toujours plus forts en groupe!  Autrement, le système immunitaire les attend de pied ferme… 

 

Par exemple, quelqu’un de contagieux vous tousse directement au visage, la gang de virus de la grippe qui entre dans votre corps est plus importante que si la personne se couvre la bouche ou si vous portez vos mains fraichement lavées à votre visage.

 

D’un autre côté, si les surfaces que vous touchez sont très sales ou rarement nettoyées, il est fort probable qu’il y ait une « gang » de germes dessus. Voilà pourquoi on nettoie les surfaces, pour diminuer la quantité de germes, pas pour tous les éliminer! Il n’est pas nécessaire de javelliser du plancher au plafond pour voir une diminution du nombre d’infections, juste en diminuer le nombre, diminuer la grosseur de la gang est souvent suffisant, n’est-ce pas formidable?

 

3) Une personne susceptible… Là, la confusion règne…qui est susceptible? Si je suis en pleine santé, attraperais-je la grippe? Si je suis optimiste, attraperais-je un rhume? Je ne suis jamais malade, attraperais-je la gastro-entérite? Dites-vous que tout un chacun peut être en contact avec un germe, mais que c’est le trio suivant qui déterminera la suite : force du système immunitaire (donc santé de l’individu) et le type de germe et la quantité de germes qui entre dans votre corps (la grosseur de la gang) qui déterminera si oui ou non, vous développerez une infection. Très maligne serait la personne qui pourrait dire d’avance, qu’elle n’attrapera pas la grippe A/H1N1. 

 

Par exemple : nous sommes en présence d’une personne vraiment en santé, mais un passant lui tousse directement au visage un germe très contagieux…il est probable que cette personne développe l’infection…

 

4) Un mode de transmission. Évidemment, la personne malade doit vous infecter ou contaminer les surfaces autour d’elle pour que le germe puisse se rendre jusqu’à vous. Si la personne malade reste chez elle, il y aura moins de transmission possible.

 

5) Une porte d’entrée. Le germe doit absolument entrer dans votre corps pour causer l’infection. Les portes d’entrée principales pour les infections respiratoires sont les yeux, le nez et la bouche. Près de 80 % du temps, ce sont vos mains contaminées (Probablement pas visiblement sales! Les germes sont invisibles je vous le rappelle.) qui iront toucher à vos yeux, votre nez ou votre bouche et feront entrer le germe dans votre corps, d’où l’importance de se laver les mains!

 

Rappelez-vous que ce n’est pas seulement la force de votre système immunitaire qui décide de l’issue finale, le germe a, lui aussi, son mot à dire!

 

Alors on fait quoi?

  1. On fait attention à sa santé pour avoir un système immunitaire le plus fort possible et
  2. On s’arrange pour que les germes n’arrivent pas en « gang » dans notre corps en appliquant des mesures d’hygiène de base (lavage des mains). Tout est dans l’équilibre!
  3. Si c’est nous la personne malade, on garde nos germes pour nous en restant à la maison et en se couvrant la bouche lorsqu’on tousse ou éternue!

Bonne chance avec les microbes,

 

Nathalie Thibault B.Sc. M.Sc.
Consultante en prévention des infections
Propriétaire de Germaction


*Educatout.com n'est aucunement responsable du contenu de cet article. Toutes les informations mentionnées sont la responsabilité de son auteur et educatout.com se dégage de toute responsabilité ou de tout litige découlant de l'affichage dudit article.

Publicité


Auteur

Nathalie ThibaultNathalie Thibault

Nathalie Thibault, B.Sc. M.Sc. est spécialiste des microbes et du système immunitaire. Elle possède un baccalauréat en Microbiologie et une maitrise en Immunologie. Elle est formatrice, conférencière et auteure. Elle possède une entreprise spécialisée en prévention des infections et conçoit des guides spécialisés pour aider les intervenants de la petite enfance à déjouer les germes. Elle sait bien vulgariser sa matière et se donne comme défi de rendre visible l’invisible.



Vidéos associées

Explique-moi le cycle de vie du pou! Explication de Germaction Explique-moi le cycle de vie du pou! Explication de Germaction
Explication du cycle de vie du pou et explication général des traitements et leur efficacité....


Publicité
Secured By Entrust, SSL (Secure Sockets Layer). Verify

Site affilié à
Rogers
Pour les placements publicitaires sur educatout téléchargez notre KIT MÉDIA

Back to Top