menu
Educatout
Recherche
Publicité

Activités et jeux éducatifs avec fiches imprimables, formations et ressources pour éducateurs et parents


Publicité


Prendre soin de soi pour mieux prendre soin des autres

Quelques moyens pour récupérer du stress.

Prendre soin des enfants, c’est exigeant et ça apporte son lot de stress (des demandes, des gestions de crises, des besoins particuliers, de l’intensité, des bruits et mouvements, etc.). Par contre, les enfants nous récompensent avec de l’affection et de merveilleux apprentissages sur soi-même. Bien sûr, nous devons être disposés à recevoir le tout. Lorsque nous sommes épuisés, stressés, déprimés ou anxieux, nous sommes beaucoup moins ouverts aux autres. Notre corps en entier (avec son mental!) est alors centré sur lui-même afin de récupérer. Dans ces moments, nous entendons souvent nos proches dire : « Prends soin de toi! » Que signifie vraiment « prendre soin de soi »?

 

Je suis certaine que si je vous dis de prendre soin d’un enfant, vous avez déjà des images associées au « comment ». C’est simple à imaginer, parce que la plupart d’entre nous avons eu des modèles d’adultes qui le faisaient (mère, père, éducatrice, tante, grands-parents, etc.). Par contre, les modèles de gens qui prennent soin d’eux-mêmes sont plutôt rares et on a tendance à les juger et à les considérer comme égoïstes. Est-ce égoïste que de prendre un moment pour soi?

 

Notre cerveau possède un système qui se nomme « Réseau par défaut »1. Ce réseau permet au corps de récupérer des effets négatifs du stress et joue un rôle majeur au niveau de la mémoire. Ce réseau s’active lorsque nous prenons une pause de stimulation, lorsque nos pensées vagabondent. Par exemple, il s’activera si nous conduisons de façon automatique sur une route connue, si nous faisons une activité réflexe qui ne demande pas un effort de concentration telle que faire du tricot, dessiner, peinturer ou encore lorsque nous ne faisons rien. Si nous voulons prendre soin de notre corps, de notre cerveau et de notre mémoire à long terme, donnons-nous les moyens!

 

Voici donc quelques idées pour vous aider à prendre soin de vous. Celles-ci auront pour conséquence de vous permettre d’être plus disponible pour les enfants et de mieux prendre soin d’eux.

  • Voir la partie « enfant » en vous et considérer ce dont elle aurait besoin. Ses besoins peuvent vous donner des idées sur ce que vous pourriez lui apporter. Par ailleurs, chercher ce que vous aimiez lorsque vous étiez enfant.
  • Vous dire ce que vous diriez aux autres pour les encourager à prendre soin d’eux.
  • Vous accorder un temps dans la journée pour ne rien faire, sans écrans (je n’ai pas écrit « cent » mais bien « sans »). Je vous mets au défi de prendre cinq minutes dans la journée où vous ne faites absolument rien!
  • Préconiser des activités qui libèrent l’esprit : marcher, jardiner, dessiner, jouer de la musique ou en écouter, chanter, imaginer ou rêvasser, frapper des balles (golf, tennis, hockey, etc.).
  • Pratiquer des exercices de détente. Il en existe plusieurs types; certains sont plus passifs, d’autres plus actifs. À vous de choisir selon vos préférences et votre personnalité. Je vous propose ici une visualisation. En fermant les yeux, vous imaginer en voyage, participant à une activité ou, si vous le préférez, penser à un souvenir agréable, plaisant. Laisser votre corps s’imprégner de ces moments agréables.2. 
  • Favoriser l’humour. Vous entourer d’amis avec qui vous avez du plaisir, avec qui vous riez. Faire des blagues ou taquiner votre entourage au quotidien (les lutins de Noël représentent de bons exemples).
  • Prendre le temps de prendre trois respirations profondes durant votre journée (encore plus lorsque vous ragez parce que vous êtes prise à attendre ou encore lorsque vous faites face à une situation qui vous met en colère).
  • Prendre un bain ou une douche, vous offrir un bain de pieds.
  • Vous permettre de faire une sieste durant la journée, même si le sommeil ne vient pas.

 

Si le stress, la fatigue, la déprime ou l’anxiété perdurent, vous aurez peut-être besoin de l’aide d’une personne extérieure pour prendre du recul et faire le point en ce qui concerne vos besoins. N’hésitez pas à consulter un professionnel de la santé3

 

Nathalie Parent

Psychologue, auteure, conférencière

 

1 ARTE, France, Hyperconnectés : le cerveau en surcharge, Zed Productions, Inserm

2 Jeu d’exercices de détente en vente à la boutique Educatout 

3 www.ordrepsy.qc.ca  ou www.multiressourcesquebec.com


*Educatout.com n'est aucunement responsable du contenu de cet article. Toutes les informations mentionnées sont la responsabilité de son auteur et educatout.com se dégage de toute responsabilité ou de tout litige découlant de l'affichage dudit article.

Publicité


Auteur

Nathalie ParentNathalie Parent

Nathalie Parent est psychologue et auteure de plusieurs livres traitant l’enfance et la famille. Elle pratique la psychothérapie auprès des enfants (avec la thérapie par le jeu), des adolescents, des adultes, des couples et des familles. Elle intègre plusieurs approches afin de répondre adéquatement aux besoins de chacun. Chargée de cours à l’Université Laval, elle a agi à titre d’éducatrice ainsi qu’enseigné à des étudiantes en Techniques d’éducation à l’enfance. Elle a aussi supervisé ces dernières dans différents milieux de garde. Elle se consacre maintenant à sa pratique de psychologue, à l’écriture, à la création d’outils pédagogiques et au partage de ses apprentissages à travers des conférences, formations et supervisions dans différents milieux de travail dont les milieux de garde et les écoles.




Publicité
Secured By Entrust, SSL (Secure Sockets Layer). Verify

Site affilié à
Rogers
Pour les placements publicitaires sur educatout téléchargez notre KIT MÉDIA

Back to Top