menu
Educatout
Recherche
Publicité

Activités et jeux éducatifs avec fiches imprimables, formations et ressources pour éducateurs et parents


Publicité


Favoriser les premiers pas

Bien entendu, nous savons que nous devons suivre le rythme des futurs trottineurs pour leur permettre de marcher. On ne doit pas sauter d’étapes ou les faire marcher avant qu’ils soient prêts. Quand un enfant démontre des signes d’intérêt pour la marche, quelle est la meilleure position à adopter? Est-il préférable de se placer devant ou derrière celui-ci? Pour ma part, je vous conseille de vous placer devant l’enfant.

 

Favoriser les premiers pas-1

                       

Éviter de vous placer derrière l’enfant

En vous plaçant derrière l’enfant, vous ne favorisez pas l’autonomie des premiers pas; vous marchez presque pour lui. De plus, vous soutenez ses mains à un niveau trop élevé et vous avez tendance à soulever son corps. Quand l’enfant marchera enfin seul, il aura le réflexe de marcher avec les mains dans les airs et il n’aura pas appris à se protéger quand il tombera par terre. Le fait de soutenir le corps du bébé en tirant légèrement vers le haut provoque parfois des déplacements sur le bout des pieds ou la démarche de cowboy. Habituellement, ces petits inconvénients finissent tout de même par disparaitre avec le temps.

 

Favoriser les premiers pas-2

 

Vous placer devant l’enfant

Pour l’aider dans son apprentissage de la marche, vous placer devant l’enfant, à sa hauteur. Ainsi, vous favoriserez le contact et la communication visuelle. Vous encouragerez l’autonomie des premiers pas, car le trottineur pourra prendre appui sur vos mains s’il a besoin de support. Si celui-ci décide de lâcher vos mains pour faire quelques pas et tombe, vous serez près de lui pour le retenir. Veiller à ce que le bébé positionne ses mains pas plus haut que ses épaules. Il apprendra ainsi à se protéger en cas de chute. Cette méthode permet au trottineur de se déplacer à son rythme et l’enfant acquerra de l’assurance plus facilement. Après tout, rien ne presse.

 

La répétition des mouvements
Noter que le poupon, pour bien assimiler un mouvement, effectuera plusieurs fois le même geste. Donc, il pourra pendant plusieurs jours s’amuser à se hisser debout. Il faut respecter son besoin. Plutôt que de lui proposer de marcher, lui offrir la chance de répéter le mouvement qu’il cherche à exécuter. Placer des objets stables, comme une boite, à sa hauteur pour lui permettre de se hisser debout. Vous pouvez aussi fixer au mur une barre de soutien de salle de bain.


Par la suite, l’enfant aimera se déplacer d’un point d’appui à un autre. Il se hissera debout et marchera en se tenant tout le long du divan! Placer des chaises les unes à côté des autres est un bon moyen d’encourager cet apprentissage.

 

Chantal Millette
Éducatrice


*Educatout.com n'est aucunement responsable du contenu de cet article. Toutes les informations mentionnées sont la responsabilité de son auteur et educatout.com se dégage de toute responsabilité ou de tout litige découlant de l'affichage dudit article.

PROGRAMMATION 2018


Publicité


Auteur

Chantal MilletteChantal Millette

Chantal est une éducatrice passionnée. Pendant 6 ans elle a travaillé en garderie auprès des poupons; « Un coup de foudre » qu’elle se plaît à dire. Elle vous propose des activités adaptées et choisies spécialement pour ce groupe d’âge. Chantal possède aussi son propre site internet, la boîte des bébés; un site dédié aux intervenantes en pouponnière.




Publicité
Secured By Entrust, SSL (Secure Sockets Layer). Verify

Site affilié à
Rogers
Pour les placements publicitaires sur educatout téléchargez notre KIT MÉDIA

Back to Top