menu
Educatout
Recherche
Publicité

Activités et jeux éducatifs avec fiches imprimables, formations et ressources pour éducateurs et parents


Publicité


Pourquoi et comment protéger votre voix

Les éducatrices savent toutes qu’elles doivent faire attention à leur dos, entre autres lorsqu’elles doivent prendre les enfants dans leurs bras. L’épuisement physique et professionnel représente un autre risque du métier. Cependant, il y a un autre danger qui guette les éducatrices : les problèmes vocaux. Y avez-vous déjà pensé?

 

Malheureusement, on y pense souvent juste une fois que les problèmes apparaissent. Pour l’avoir vécu, je peux affirmer que perdre la voix lorsqu’on a 6 enfants à notre charge, c’est pénible! Problème fréquent dans les écoles, on voit de plus en plus d’enseignants qui utilisent des micros pour ne pas avoir besoin de forcer leur voix outre mesure.

 

Comme les enseignants, les éducatrices parlent sans arrêt. De plus, le port du masque fait en sorte qu’elles sont encore plus à risque d’endommager leurs cordes vocales. On n’a qu’à penser au fait qu’elles doivent répéter plus souvent étant donné que leurs messages peuvent être plus difficiles à décoder pour les enfants qui ne voient pas leur bouche. Par ailleurs, elles doivent parler plus fort, car les masques camouflent le son de leur voix quelque peu.

 

Dans mon cas, la surutilisation de ma voix a été la cause de nodules sur mes cordes vocales. J’ai eu la chance d’éviter une opération, mais de nombreuses consultations orthophoniques et des exercices vocaux ont été nécessaires pendant des mois pour retrouver ma voix.

 

Pour vous éviter le même sort, voici quelques stratégies à mettre en place dès maintenant :

  • Faire appel à la gestuelle. Utiliser différents gestes pour, entre autres, attirer l’attention des enfants et éviter de devoir hausser le ton.
  • Limiter les bruits inutiles dans votre local afin d’éviter de devoir parler par-dessus le son, par exemple, d’une musique ou de jouets sonores.
  • Exagérer vos expressions faciales afin d’aider les enfants à saisir vos différents messages sans que vous ayez à prononcer autant de mots. Par exemple, les enfants pourront apprendre à reconnaitre votre approbation ou votre désapprobation dans votre regard.
  • Prendre l’habitude de vous rapprocher des enfants lorsque vous souhaitez leur parler et, plus encore, de vous mettre à leur hauteur. Ainsi, vous pourrez parler moins fort et ménager votre voix. Trop souvent, on parle aux enfants alors qu’on se trouve à l’autre bout du local. C’est un pensez-y-bien!
  • Faire un effort pour parler moins rapidement et tenter de prononcer les mots utilisés le plus clairement possible pour limiter le nombre de fois que vous aurez à répéter différentes consignes.
  • Afficher de nombreux pictogrammes sur les murs et dans les différents coins. Vous pourrez indiquer ceux-ci du doigt au besoin pour faire des rappels aux enfants en lien avec les consignes et les routines, souvent sans avoir à ouvrir la bouche.

N’oubliez pas que votre voix représente un outil de travail essentiel qui mérite d’être protégé. Après tout, votre voix vous permet de parler, chanter et enseigner au quotidien! Faites-y attention!

 

Patricia-Ann Morrison


01Pub-cLub-format-bas-de-theme-635x335-JANVIER-2019


*Educatout.com n'est aucunement responsable du contenu de cet article. Toutes les informations mentionnées sont la responsabilité de son auteur et educatout.com se dégage de toute responsabilité ou de tout litige découlant de l'affichage dudit article.

Secured By Entrust, SSL (Secure Sockets Layer). Verify

Site affilié à
Rogers
Pour les placements publicitaires sur educatout téléchargez notre KIT MÉDIA

Back to Top