menu
Educatout
Recherche
Publicité

Activités et jeux éducatifs avec fiches imprimables, formations et ressources pour éducateurs et parents


Publicité


William et le nouveau bébéWilliam

Comme à tous les jours ensoleillés, William joue au parc avec son père; ils glissent et se balancent.

 

Il sait que lorsqu’ils rentreront, ils vont aider sa maman à préparer le souper et que sa maman va lui donner son bain. William est un petit garçon heureux.

 


 

Un jour, ses parents sont contents. Ils lui annoncent qu’il y a un nouveau bébé dans le ventre de maman. 

 

Tiens, c’est quoi un bébé?

 

Maman revient de l’hôpital avec un bébé. C’est une fille. C’est tout petit un bébé. Le bébé demande toute l’attention de maman. De plus, ça pleure un bébé, même la nuit. Papa ou maman doivent rester assis pour lui donner sa bouteille. 

 

On lui dit qu’il est chanceux d’avoir une petite sœur, mais William se demande à quoi cela sert une sœur. Il veut bien jouer avec elle; il a essayé de lui prêter son beau camion rouge, mais tout le monde a ri de lui. Ils ont dit : « Voyons William, elle est trop petite, c’est un bébé! »

 


 

William a de la peine et il est un peu fâché. Il se demande qui va l’amener au parc et jouer avec lui. 

 

Pour attirer l’attention de ses parents, il fait du bruit quand le bébé dort et il renverse son bol de soupe. Ses parents sont fatigués et ils l’envoient réfléchir dans sa chambre. 

 

Il dit : « Je suis encore tout seul et il n’y a personne pour s’occuper de moi! »

 

Il prend son ourson en peluche dans ses bras et se met à pleurer.  Son ourson lui parle doucement à l’oreille : « William, quand tu étais un petit bébé tes parents se sont occupés de toi comme ils s’occupent de ta sœur. Ils t’ont donné beaucoup d’amour, de douceur  et de gentillesse. Cherche dans ton coeur, tu sais que tes parents ont assez d’amour pour toi et ta sœur. »


Son ourson en peluche lui dit ensuite : « Plutôt que de bouder parce que personne ne s’occupe de toi, apporte-moi dans le salon et assois-toi à coté de maman qui donne la bouteille (…) à ta sœur. »

 

William a encore le coeur gros, mais il apporte son ourson et va s’installer près de sa maman qui lui fait un câlin très fort; un bras pour le bébé, un bras pour William, quel bonheur!

 

Papa arrive au salon et dit : « Mon grand William, si tu veux m’aider, je vais mettre de l’eau dans le bain et on va te laisser prendre ton premier bain avec ta sœur. »

 

William répond : « Il faudra être très doux papa avec le bébé et surtout, lui donner beaucoup d’amour. »

 

Pour imprimer William

 

Diane Cloutier


*Educatout.com n'est aucunement responsable du contenu de cet article. Toutes les informations mentionnées sont la responsabilité de son auteur et educatout.com se dégage de toute responsabilité ou de tout litige découlant de l'affichage dudit article.

Publicité


Auteur

Diane CloutierDiane Cloutier

La reine abeille Didi s’ennuie.

Elle a bien fondé deux ruches-garderies où bourdonnent des dizaines de petites abeilles, mais les abeilles ouvrières sont si efficaces qu’il ne reste plus grand travail pour elle.

Alors, elle décide d’écrire des allégories pour aider les tout-petits et leur éducatrice-abeille à régler des  problèmes à la garderie ou à la maison. C’est facile et amusant d’écrire des allégories. Il y a déjà tout plein de volumes d’allégories, mais ils s’adressent aux grands qui vont à l’école ou aux adultes. Rien pour les tout-petits.

Diane Cloutier alias la reine Didi

Propriétaire des garderies privées Les Joyeux Troubadours et Les Joyeux Galopins, membres du Rassemblement des Garderies Privées du Québec.




Publicité
Secured By Entrust, SSL (Secure Sockets Layer). Verify

Site affilié à
Rogers
Pour les placements publicitaires sur educatout téléchargez notre KIT MÉDIA

Back to Top