menu
Educatout
Recherche
Educatout

Activités et jeux éducatifs avec fiches imprimables, formations et ressources pour éducateurs et parents




Petits trucs pour animer vos causeries

L’animation de la causerie est tout indiquée pour stimuler le langage, le raisonnement, l’attention, la capacité à attendre son tour, etc. Toutefois, celle-ci peut comporter son lot de défis, surtout avec un groupe multiâge. Je vous propose quelques petits trucs qui pourront vous éviter de multiplier les interventions.


1. CRÉER UN ENVIRONNEMENT FAVORABLE AUX ÉCHANGES

 

  • Déterminer un endroit dédié aux causeries et aménager l’espace avec de petits coussins pour que chaque enfant puisse s’assoir confortablement. Les coussins seront également très utiles pour délimiter l’espace, afin que chacun respecte la bulle des autres.
  • Le cercle est probablement la meilleure configuration à envisager pour vos périodes de causerie, puisqu’il permet de bien voir tout le monde. Selon le groupe d’enfants que vous accueillez, permettre aux enfants de déterminer eux-mêmes à côté de quel(s) ami(s) ils aimeraient s’installer. Sinon, assigner des places stratégiques en fonction des besoins individuels de chacun. Par exemple, vous pourriez placer un grand à côté d’un petit, un enfant qui demande de l’attention près de vous, etc.
  • Veiller à ce que les enfants respectent le tour de parole en utilisant un bâton de la parole. Pour obtenir le droit de parole, les enfants doivent avoir le bâton de parole entre les mains.
  • Déterminer des règles à respecter (ex. écouter l’enfant qui parle, parler avec le bâton de la parole, etc.), les illustrer et les afficher près de l’endroit du rassemblement en guise de rappel visuel.
  • Pour que chaque enfant qui le souhaite ait le temps de s’exprimer, gérer le temps de parole à l’aide d’un sablier. Un deuxième tour de parole pourrait être accordé si le temps le permet.

 2. CAPTER L’ATTENTION DES ENFANTS

 

  • Pour capter l’attention des enfants et les inviter à se rassembler, utiliser un cri de ralliement, une comptine ou un signal sonore pour leur indiquer que c’est le temps pour la causerie.
  • Choisir un endroit calme pour vous rassembler, un qui est à l’écart des distractions comme une fenêtre qui mène vers l’extérieur.
  • Pour maintenir l’attention des enfants et susciter leur intérêt sur une plus longue période, utiliser une marionnette ou varier les tonalités de votre voix pour vous adresser à eux.
  • Appuyer vos propos à l’aide de supports visuels ou de différents accessoires colorés.
  • Planifier votre période de causerie à un moment stratégique, par exemple en début de journée ou à la suite d’un jeu plus actif.

 3. ADAPTER LA CAUSERIE À VOTRE GROUPE

 

  • Il est essentiel d’adapter la durée de la causerie en fonction de la capacité d’attention des enfants; celle-ci augmente en vieillissant.
  • Utiliser des mots simples. Ne pas hésiter à adapter les questions au niveau de compréhension des enfants de votre groupe.
  • Choisir vos sujets de conversation en fonction des besoins et des champs d’intérêt du moment des enfants.
  • Faire en sorte que la causerie soit interactive en permettant aux enfants de bouger ou de participer.
  • Si vous accueillez de très jeunes enfants, envisager l’animation de la causerie par sous-groupes d’enfants.
  • Si vous accueillez un enfant qui a un besoin constant de bouger, lui permettre de placer un toutou sur ses genoux ou d’avoir un objet à manipuler dans ses mains.

 

Bonne causerie!

 

Geneviève Beaudet, ps. éd.

 


01Pub-cLub-format-bas-de-theme-635x335-JANVIER-2019


*Educatout.com n'est aucunement responsable du contenu de cet article. Toutes les informations mentionnées sont la responsabilité de son auteur et educatout.com se dégage de toute responsabilité ou de tout litige découlant de l'affichage dudit article.

Secured By Entrust, SSL (Secure Sockets Layer). Verify

Site affilié à
Rogers
Pour les placements publicitaires sur educatout téléchargez notre KIT MÉDIA

Back to Top