menu
Educatout
Recherche
Publicité

Activités et jeux éducatifs avec fiches imprimables, formations et ressources pour éducateurs et parents


Publicité


Les trottineurs et leur développement par le mouvement

Il y a plusieurs mois de cela, j’ai écrit deux chroniques qui abordaient la motricité libre chez les poupons. Avec cette chronique, j’aimerais aborder avec vous la motricité, et plus particulièrement, le mouvement chez les trottineurs.

 

Entre l’âge de 18 et 30 mois, nous pouvons remarquer que la motricité globale des trottineurs se perfectionne. Plusieurs nouveaux mouvements sont alors pratiqués par les enfants. La marche à reculons ainsi que la marche sur la pointe des pieds font partie de ces mouvements. On remarque aussi le plaisir qu’éprouvent les trottineurs à transporter des objets de toutes sortes. Pour ce qui est de la course, on peut constater que certains trottineurs sont capables de courir. Cependant, cela est fait avec les jambes plutôt raides. De plus, lorsque les trottineurs courent, il leur est encore difficile de s’arrêter comme ils le désirent. Ils vont le faire de façon brusque, comme plusieurs de leurs gestes d’ailleurs.

 

Monter et descendre des escaliers font aussi partie des acquisitions des trottineurs.

 

Dans les jeux impliquant des ballons, on peut voir qu’ils aiment beaucoup lancer les balles et ballons, même si c’est encore difficile pour eux de les attraper. Par ailleurs, le mouvement de frapper les ballons avec leurs pieds est toujours bien apprécié chez les trottineurs.

 

Si on regarde le développement moteur des trottineurs, il peut être bon de privilégier quelques-unes des attitudes ci-dessous.

  • Comme éducatrice, agir en tant que guide lors de leur exploration motrice. Ainsi, vous pourrez aider un enfant, par exemple, à contrôler ses pulsions. Cependant, en tant que guide, il est important de ne pas mettre trop l’accent sur les interdits. Les trottineurs ont un grand besoin d’affirmation; les interdictions feront en sorte de les brimer dans leur exploration motrice et celles-ci leur occasionneront diverses frustrations. Pour cette raison, il peut être avantageux de plutôt rediriger un enfant vers une autre action plutôt que de lui interdire de faire quelque chose. Le fait d'offrir des choix aux trottineurs réduira les tensions ainsi que les frustrations.
  • Établir des règles avec votre groupe de trottineurs au niveau des gestes acceptables et les maintenir. Par exemple, cela peut s’agir d’inviter les enfants à marcher lentement en leur montrant ce que vous souhaitez ou encore à l’aide de pictogrammes, voire de leur enseigner à faire appel à des gestes doux avec leurs pairs. C’est en maintenant ces consignes et en les répétant que vos trottineurs viendront à les respecter par eux-mêmes.
  • Dans l’exécution de leurs mouvements, il est important de renforcer les comportements positifs chez les enfants, mais aussi de les encourager lorsqu’ils vivent des échecs. Démontrer de l’intérêt envers chacun des enfants face à leurs différentes acquisitions sur le plan des habiletés motrices.

Dans votre milieu de garde et dans votre rôle d’éducatrice, il est important de favoriser le mouvement chez les enfants. Les encourager à :

  • bouger avec différents objets ou différents jouets (objets roulants, transport d’objets variés), car tirer et pousser représentent, entre autres, des mouvements que les trottineurs aiment faire à répétition;
  • bouger les différentes parties de leur corps par des mouvements d’imitation, des mouvements de danse, des postures de yoga, etc.;
  • bouger l’ensemble des parties de leur corps avec des activités de type motricité globale comme grimper dans un module et glisser, marcher sur une poutre d’équilibre, grimper un mur d’escalade, etc.

En ce qui concerne la motricité globale des trottineurs, le fait de les faire marcher sur différents types de surfaces fera en sorte de leur permettre de bien se développer et d’évoluer sur le plan de l’équilibre tout en favorisant leur posture.

 

Le développement de leur motricité fine sera favorisé si vous les encouragez à travailler et exécuter différentes actions qui sont en lien avec des activités de la vie courante.

 

Les moments de routine et de transition comme le rangement et les déplacements impliquent différents mouvements que les trottineurs doivent nécessairement exécuter. La détente ainsi que la relaxation sont par ailleurs des moments où divers mouvements du corps sont nécessaires.

 

Pour terminer, comme les trottineurs en sont à perfectionner leur motricité globale, c’est à vous de leur offrir une grande diversité et surtout, de la stimulation en lien avec les observations que vous ferez, tout cela dans le but de bien répondre à leurs différents besoins.    

 

Isabelle Rainville                                                                                                                                                                       

 


01Pub-cLub-format-bas-de-theme-635x335-JANVIER-2019


*Educatout.com n'est aucunement responsable du contenu de cet article. Toutes les informations mentionnées sont la responsabilité de son auteur et educatout.com se dégage de toute responsabilité ou de tout litige découlant de l'affichage dudit article.

PROGRAMMATION 2022


Publicité


Auteur

Isabelle RainvilleIsabelle Rainville

Avec plus de 26 années à son actif avec les poupons et les trottineurs en CPE, Isabelle est une éducatrice d’expérience. 

Passionnée de la petite enfance, elle partage maintenant son temps entre la pouponnière et son nouveau rôle d’agente en soutien pédagogique. 

Elle est bien heureuse de se joindre à l’équipe educatout. 




Publicité
Secured By Entrust, SSL (Secure Sockets Layer). Verify

Site affilié à
Rogers
Pour les placements publicitaires sur educatout téléchargez notre KIT MÉDIA

Back to Top