menu
Educatout
Recherche
Publicité

Activités et jeux éducatifs avec fiches imprimables, formations et ressources pour éducateurs et parents


Publicité


Je ris, tu ris, nous rions! (1re partie)

Qu’y a-t-il de plus énergisant que des sourires resplendissants ou des éclats de rire? Les sourires ont leur effet contagieux, voire un certain effet de guérison. Rire nous procure un certain sentiment de bonheur et de détente. Les bienfaits associés au rire sont nombreux. L’humour représente un bel apprentissage pour les tout-petits. Voici quelques petits trucs pour lui faire une place en milieu de garde

 

Le développement de l’humour chez les tout-petits

L’apparition des premiers sourires se fait très tôt chez les enfants. Dès ses premiers jours de vie, il est possible de remarquer un petit sourire sur le visage d’un nouveau-né. Bien que ces premiers sourires soient au départ des réflexes, ils deviennent de plus en plus conscients vers l’âge de 2 mois. Les poupons répondront alors par un sourire de façon intentionnelle aux mimiques de leur entourage. Le sens de l’humour, quant à lui, se développera davantage vers l’âge de 18 mois. Selon le tempérament des enfants et leur niveau de développement, l’humour prendra des formes différentes. Il s’adaptera et se jumèlera à leurs apprentissages du moment.

 

Par exemple, vers l’âge de 2 ans, lorsque le jeu de « faire semblant » débute, les enfants pourront trouver cela drôle d’utiliser les objets pour autres choses que leur usage traditionnel, par exemple, utiliser un bas en guise de mitaine. Plus le développement langagier des enfants se précisera, les jeux de mots et les rimes amusantes pourront provoquer de beaux fous rires.

 

L’importance de développer le sens de l’humour et de la rigolade

Comme pour plusieurs apprentissages, puisque les enfants apprennent beaucoup par imitation, l’adulte servira de modèle à suivre. Voir leur éducatrice rire de ses erreurs ou encore affronter une difficulté à la blague démontrera les bons côtés de l’humour aux enfants, mais aussi la façon de l’appliquer. Comme le dit si bien le dicton : la modération a bien meilleur gout! L’humour a bien des avantages, mais il n’a pas toujours sa place. L’adulte servira donc de guide pour apprendre aux enfants à doser le tout et à l’utiliser aux bons moments.

 

L’humour peut être utilisé de multiples façons. Voici quelques exemples :

  • Pour dédramatiser les situations plus difficiles et détendre l’atmosphère : Modifier votre voix en utilisant une tonalité amusante ou faire de drôle de mimiques permettra sans doute de changer les idées des enfants et donc d’éviter les pleurs ou le découragement.

  • Pour encourager les enfants à écouter les consignes: En combinant l’imaginaire et l’humour, vous pourrez capter l’attention des enfants et obtenir plus facilement leur collaboration pour le respect d’une consigne. Par exemple, lors de la période de l’habillage, vous pourriez vous amuser à déplacer le manteau d’un enfant à plusieurs reprises en disant que le manteau est un « petit coquin », qu’il se met à voler tout seul. Ainsi, l’enfant aura envie de l’enfiler rapidement, avant qu’il ne vole plus loin.

  • Pour apprivoiser la notion de plaisir: Au cours d’une journée, les enfants sont confrontés à différentes exigences ou contraintes qui peuvent les amener à ressentir quelques frustrations : consignes à respecter, l’arrêt de leur jeu préféré pour aller diner ou encore des conflits avec leurs pairs. Apprendre aux enfants que le plaisir ne doit pas être négligé et que nous devons lui consacrer une belle place quotidiennement. Voilà un bel héritage à leur laisser. L’humour est un bon moyen pour apprendre à apprivoiser la notion de plaisir.

  • Pour créer des liens, développer les habiletés sociales, favoriser les interactionsLorsque nous rencontrons une personne pour la première fois, le fait d’utiliser une petite phrase humoristique brise souvent la glace et permet d’entamer plus facilement la conversation. Il en est de même pour les enfants. Lors d’une activité de rigolade, la timidité peut plus facilement être mise de côté.

  • Évacuer le stress: Tout comme les adultes, les enfants vivent différentes situations qui peuvent générer du stress. Intégrer le sens de l’humour dans ses habitudes de vie permet de vivre les situations différemment. Il s’agit d’une belle technique à enseigner aux tout-petits, une qui leur servira longtemps.

  • Augmenter le sentiment de confiance en soi: Prendre la parole devant un groupe pour raconter une blague ou réussir à faire rire ses pairs à l’aide d’une drôle de mimique peut être bien valorisant. L’humour peut même aider certains enfants à prendre davantage leur place au sein d’un groupe.

 

Cette chronique vous a donné le gout de consacrer une plus grande place à l’humour dans votre milieu de garde? Soyez à l’affut! Dans ma prochaine chronique, vous découvrirez différents trucs et astuces qui vous permettront de l’intégrer concrètement avec les enfants de votre groupe.

À bientôt!

 

Sonia Leclerc

Intervenante à la petite enfance


*Educatout.com n'est aucunement responsable du contenu de cet article. Toutes les informations mentionnées sont la responsabilité de son auteur et educatout.com se dégage de toute responsabilité ou de tout litige découlant de l'affichage dudit article.

Secured By Entrust, SSL (Secure Sockets Layer). Verify

Site affilié à
Rogers
Pour les placements publicitaires sur educatout téléchargez notre KIT MÉDIA

Back to Top