menu
Educatout
Recherche
Publicité

Activités et jeux éducatifs avec fiches imprimables, formations et ressources pour éducateurs et parents


Publicité


Mon enfant est en amour avec moi 

Michèle 34 ans, mère de Nicolas 4 ans : L'autre jour, j'étais à border Nicolas pour son dodo de la nuit. Au moment où je m'apprêtais à l'embrasser, il me dit qu'il voulait un baiser d'amoureux ! Parce que c'était moi son amoureuse. Je suis tellement embarrassée devant ses élans de tendresse. Est-ce qu'il se peut que mon fils soit vraiment amoureux de moi ?

 

Combien de parents se retrouvent devant une telle situation ! Est-ce qu'un enfant peut être en amour « pour de vrai » avec son parent ? Oh que oui ! Vous savez quand un enfant aime, il aime intensément. Il ne connaît pas les peines d'amour. Alors quand il aime, c'est avec un grand « A ».

 

C'est à Sigmund Freud (1856-1939), célèbre médecin autrichien, neurologue et fondateur de la psychanalyse, que l'on doit la première théorie visant à expliquer la dynamique de la sexualité chez les enfants. Freud désigne les noms de Complexe d'Oedipe (pour le garçon) et de Complexe d'Électre (pour la fille) le sentiment amoureux de l'enfant pour son parent de sexe opposé.

 

De mon côté, j'ai eu à maintes reprises l'occasion de confirmer ces théories avec les enfants. Et à ma grande surprise, j'ai pu aussi entrer en contact avec leurs transformations ! Quelles transformations me direz-vous ? Auparavant, je vous invite à comprendre globalement ce qu'étaient pour Freud le Complexe d'Oedipe et le Complexe d'Électre.

 

Depuis sa conception, le petit garçon est en lien étroit avec sa mère. De 2 à 5 ans, il est littéralement sous son charme. Il rêve de devenir son amoureux, de la séduire. Freud nomme ce fantasme entretenu par l'enfant le Complexe d'Oedipe. Selon lui, le petit de cet âge souhaite remplacer son père dans le coeur de sa mère et voudrait bien que ce dernier disparaisse. Le petit garçon est en pleine contradiction. En effet, bien qu'il ait de l'affection pour son père, il ressent aussi à son égard de la rivalité.

 

La résolution de ce conflit s'effectuera lorsqu'il décidera d'abandonner son sentiment amoureux pour sa mère et son agressivité face à son père. Il se tournera alors de plus en plus vers son père afin de s'identifier à lui en essayant de lui ressembler. De cette façon, il pourra un jour avoir une conjointe qui ressemblera à sa mère.

 

De son côté, la petite fille âgée de 2 à 5 ans est aussi appelée à vivre un tel fantasme. Freud l'appelle le Complexe d'Électre. Bien que très attachée à sa mère, car elle est celle qui souvent comble ses besoins depuis sa conception, la petite fille devient amoureuse de son père.

 

Les jeux de séduction sont très présents. La mère devient la rivale que la petite aimerait voir disparaître. Avec le temps, elle comprend que ce fantasme est irréel. Elle devient de plus en plus angoissée face aux idées et aux sentiments qu'elle entretient par rapport à sa mère qu'elle aime pourtant beaucoup. La résolution de ce conflit apparaît lorsque la petite fille retourne son attention vers sa mère, pour devenir de plus en plus comme elle. Elle sait qu'en s'identifiant ainsi, elle aura un jour la chance d'avoir comme amoureux un homme qui ressemblera à son père. Progressivement, elle prend conscience de sa propre personnalité de femme.

 

De nos jours, on utilise généralement le terme Complexe d'Oedipe pour parler de ce sentiment amoureux que vivent les enfants (garçons et filles) de cet âge.

 

Bien que très riche, cette définition du complexe d'Oedipe apportée par Freud, est pour moi en pleine transformation. Actuellement, je définis le Complexe d'Oedipe ainsi : le sentiment amoureux de l'enfant pour l'adulte (et non le parent) significatif de son environnement de sexe opposé. Pourquoi cette transformation ?

 

Parce que la vie même de l'enfant change. À l'époque de Freud, l'univers de l'enfant de 0 à 5 ans était restreint à sa famille immédiate. Ainsi, elle était principalement composée de son père, sa mère, ses frères et soeurs. L'enfant apprenait graduellement à se détacher et à s'ouvrir au monde extérieur avec l'arrivée de l'entrée scolaire.

 

Aujourd'hui, le monde de l'enfant de 0 à 5 ans est composé de multiples variantes; la famille traditionnelle, la famille recomposée, la famille monoparentale, la famille hétérosexuelle ou la famille homosexuelle. Bref, plusieurs variantes possibles peuvent meubler son enfance. Il ne faut donc pas rester surpris si la petite est amoureuse du conjoint de sa mère qui est très près d'elle, au lieu d'être amoureuse de son père comme le présente Freud.

 

De plus, nos enfants entrent rapidement en contact avec le monde extérieur. Bien qu'ils soient quelquefois encore à la maison, les enfants de 2 à 5 ans passent beaucoup de temps en milieu de garde. C'est souvent à l'éducatrice, à l'éducateur du milieu de garde que revient le rôle de passer le plus de temps par jour (de 6 à 10 heures) à jouer avec l'enfant. Nos petits vivent des moments privilégiés avec ces personnes, il ne faut donc pas rester surpris de voir notre petit devenir littéralement amoureux de son éducatrice.

 

Quoi qu'il en soit, que ce soit papa, maman, l'éducatrice, le conjoint de maman, la conjointe de papa ou tout autre adulte significatif de sexe opposé dans l'environnement de l'enfant, le rôle de l'heureux élu est très important au sain développement de l'enfant. L'adulte doit accompagner l'enfant en lui disant qu'effectivement, il l'aime énormément. Il l'aime comme un papa ou comme une maman peut aimer sa petite fille, son petit garçon, comme une éducatrice ou un adulte peut aimer un enfant. Et c'est très fort comme amour !

 

Par contre, il ne pourra jamais l'aimer comme un amoureux. L'heureux élu ne doit en aucun cas donner, ne serait-ce qu'une petite lueur d'espoir sur la possibilité qu'une telle séduction puisse produire l'effet que l'enfant essaie naïvement d'engendrer. Sinon, il entrave très profondément le petit dans son processus d'apprentissage et de confiance envers son environnement.

 

L'enfant doit sentir que même s'il lui arrive parfois d'être frivole en ayant des fantasmes tout à fait irréels, il peut compter sur l'appui de son parent, de l'adulte significatif pour le soutenir et le diriger. C'est à l'adulte de fixer les limites ! Lui seul peut évaluer ce que l'enfant ne peut prévoir et dont il ne peut répondre.

 

À ce moment précis de sa vie, l'enfant doit comprendre que les adultes peuvent être amoureux d'autres adultes uniquement; et que les enfants peuvent être amoureux d'autres enfants uniquement. C'est comme ça ! C'est une structure saine à installer pour les enfants qui parfois, de par leurs comportements, se placent bien naïvement dans des situations dangereuses.

 

Vous savez par mon travail, je suis appelée à rencontrer des enfants abusés et des adultes abuseurs. Je sais particulièrement qu'à cet âge, l'enfant est très vulnérable face à l'abus sexuel de par les fantasmes naïfs qu'il entretient. Je sais malheureusement aussi que de belles petites fesses d'enfants de 4 ou 5 ans peuvent être très appétissantes pour certains. Je sais que derrière tout abus sexuel se cache toujours cette fameuse phrase « C'est parce que je t'aime plus que les autres ! ». Alors, sans faire peur aux enfants, plaçons pour eux des frontières sécurisantes.

 

© Sophia Lessard, Sexologue


*Educatout.com n'est aucunement responsable du contenu de cet article. Toutes les informations mentionnées sont la responsabilité de son auteur et educatout.com se dégage de toute responsabilité ou de tout litige découlant de l'affichage dudit article.

Publicité


Auteur

Sophia LessardSophia Lessard

Sophia Lessard est sexologue, maître en programmation Neuro Linguistique (PNL), hypnothérapeute formée à l'Institut Milton H. Erickson. Elle est l'auteure du livre, « J'explore », « Pour l'amour des enfants... La découverte de la sexualité et ses mystères » aussi traduit en anglais et du CD d'hypnose « Des chemins différents... ». De plus elle est une formatrice reconnue et elle offre une multitude de formations diverses.

 

N.B. Sophia est décédée en janvier 2017, mais à sa demande nous continuons à publier ses écrits.



Vidéos associées

Parler des premières relations sexuelles avec nos adolescents Parler des premières relations sexuelles avec nos adolescents
La sexologue Sophia Lessard aborde la notion des premières relations sexuelles et donne des conseils...


Publicité
Secured By Entrust, SSL (Secure Sockets Layer). Verify

Site affilié à
Rogers
Pour les placements publicitaires sur educatout téléchargez notre KIT MÉDIA

Back to Top