menu
Educatout
Recherche
Publicité

Activités et jeux éducatifs avec fiches imprimables, formations et ressources pour éducateurs et parents


Publicité


Les comportements régressifs chez les 4-5 ans

« Arrête de parler en bébé, tu es grand maintenant… tu vas bientôt aller à l’école. »

 

Il est fréquent de constater des comportements régressifs chez les enfants qui sont sur le point de quitter la garderie pour entrer à l’école ou encore ceux qui viennent de faire leur entrée scolaire. Cela provoque une grande déception chez les adultes qui les entourent et qui leur répètent constamment de cesser leur comportement bébé. En fait, sont-ils vraiment grands à 5 ans? À la garderie, les enfants âgés de 5 ans sont les plus vieux; il est facile de les considérer grands quand on les compare aux autres enfants du milieu de garde. Par contre, quand ils arrivent à l’école et qu’on les compare aux autres enfants, c’est l’inverse!

 

Mais pourquoi agissent-ils ainsi?

La transition vers l’école est une étape importante et les enfants le sentent bien. Ils sont d’ailleurs allés visiter leur école, les parents ont assisté à une rencontre d’information et ils ont participé à leur inscription. C’est également une étape importante pour les parents qui peuvent devenir inquiets ou se questionner et ce, pour plusieurs raisons. Entre autres, certains voudront que leur enfant vive une plus belle expérience que la leur, d’autres craignent le choix de l’enseignante, la distance ou encore, ne sont pas prêts à voir leur petit grandir… Les enfants baignent donc dans ces émotions transitoires et pour affronter ce qui s’en vient, c’est leur façon de se sécuriser pour mieux grandir et avancer par la suite. La régression peut aussi survenir à d’autres moments de la vie des enfants, surtout lors de changements (ou périodes de stress) tels que l’arrivée d’un petit frère ou d’une petite sœur, une séparation, un déménagement, etc.

 

Quels sont les comportements régressifs?

Voici quelques exemples de comportements régressifs pouvant être observés chez les enfants :

  • Parler ou agir en bébé;
  • Recommencer à faire pipi au lit ou dans ses culottes;
  • Mâchouiller ses vêtements;
  • Pleurnicher souvent;
  • S’opposer;
  • Bégayer;
  • Coller l’adulte.

Comment réagir?

Il s’agit d’accompagner les enfants dans leur régression sans leur imposer d’arrêter leurs comportements et d’être grands. De toute façon, ces comportements ne dureront que quelque temps, le temps dont ils ont besoin. Sur un ton calme et neutre, vous pouvez dire à un enfant quelque chose comme : « On dirait que ces temps-ci tu aimerais bien redevenir bébé. » ou « Ce n’est pas toujours facile d’être grand et d’agir en grand, on a parfois le gout d’être un peu bébé. » Il est aussi possible de dire : « C’est une période plus stressante pour toi, mais je sais que ça va passer quand tu seras prêt. »

 

L’utilisation du jeu peut représenter une autre attitude aidante. Par exemple, vous pouvez proposer aux enfants de jouer au bébé, à la famille ou à la pouponnière. Laissez les enfants faire semblant qu’ils sont les bébés. Ainsi, vous pourrez les cajoler « comme si » ils étaient encore des tout-petits. Cela canalisera leur besoin dans le jeu et les aidera à mieux affronter la réalité.

 

Pour aller plus loin, je vous invite à consulter le texte suivant : 

Six trucs pour aider un enfant à bien vivre un changement de groupe à la garderie

 

Nathalie Parent

Psychologue, auteure et formatrice

www.nathalieparentpsychologue.com


*Educatout.com n'est aucunement responsable du contenu de cet article. Toutes les informations mentionnées sont la responsabilité de son auteur et educatout.com se dégage de toute responsabilité ou de tout litige découlant de l'affichage dudit article.

Publicité


Auteur

Nathalie ParentNathalie Parent

Nathalie Parent est psychologue et auteure de plusieurs livres traitant l’enfance et la famille. Elle pratique la psychothérapie auprès des enfants (avec la thérapie par le jeu), des adolescents, des adultes, des couples et des familles. Elle intègre plusieurs approches afin de répondre adéquatement aux besoins de chacun. Chargée de cours à l’Université Laval, elle a agi à titre d’éducatrice ainsi qu’enseigné à des étudiantes en Techniques d’éducation à l’enfance. Elle a aussi supervisé ces dernières dans différents milieux de garde. Elle se consacre maintenant à sa pratique de psychologue, à l’écriture, à la création d’outils pédagogiques et au partage de ses apprentissages à travers des conférences, formations et supervisions dans différents milieux de travail dont les milieux de garde et les écoles.




Publicité
Secured By Entrust, SSL (Secure Sockets Layer). Verify

Site affilié à
Rogers
Pour les placements publicitaires sur educatout téléchargez notre KIT MÉDIA

Back to Top