menu
Educatout
Recherche
Publicité

Activités et jeux éducatifs avec fiches imprimables, formations et ressources pour éducateurs et parents


Publicité


Savoir dire merci

Merci, nous connaissons tous ce mot magique que nous employons plusieurs fois par jour et ce, depuis notre jeune âge. Ce petit mot fait partie d’un des premiers apprentissages que nous transmettons aux enfants lorsqu’ils commencent à parler. Nous leur apprenons ce signe de politesse et de reconnaissance très tôt. Très rapidement, un sentiment de fierté en découle lorsqu’ils remarquent l’impact positif que ce simple mot provoque dans leur entourage. Ce mot de cinq lettres, nous le répétons plusieurs fois par jour, parfois de façon inconsciente, puisque cette marque de politesse est devenue une habitude, une règle de vie bien ancrée.

 

Par contre, prenons-nous le temps de nous dire merci? Malheureusement, il est plutôt rare que nous nous disions merci à nous-mêmes. Pourtant, nous nous rendons d’agréables services et nous nous offrons de magnifiques cadeaux à plusieurs reprises et ce, parfois au cours d’une même journée. Nous devons apprendre à nous apprécier et reconnaitre ce que nous faisons de bien. Ce sont des gestes difficiles à poser, mais tellement utiles. Il est essentiel que les éducateurs et les parents apprennent à se dire merci et à se féliciter pour leur bon travail, car les efforts consacrés pour contribuer à l’épanouissement des enfants sont nombreux et tellement importants, même si les résultats ne semblent pas toujours présents. Prendre soin de nous, être fiers de ce que nous faisons, de ce que nous sommes ne peut que transparaitre dans notre façon d’intervenir auprès des enfants et refléter du positif. Voici quelques suggestions qui pourront alimenter votre réflexion à ce sujet.

 

Pour l’adulte

  • À la fin de chaque journée, prendre quelques minutes pour regarder les évènements avec du recul. Relever les actions que vous avez posées, les paroles que vous avez dites dont vous êtes fier. Ne pas oublier que, même lors d’une mauvaise journée, il est possible de soulever de bons moments! Je vous suggère de le faire par écrit, vous pourrez ensuite vous en servir comme source de motivation lors de périodes de découragement.
  • Prendre du temps pour soi! Pour un éducateur ou un parent, il est facile de s’oublier. Nos horaires chargés ne semblent pas nous le permettre, mais quelques minutes peuvent suffire. Une promenade à l’extérieur ou un moment de repos pour lire un bon livre ou un magazine sont des activités simples, mais elles permettent de bien recharger nos batteries. Ne pas oublier de planifier ces tête-à-tête avec vous-même et de les mettre à votre agenda. Cela vous aidera à respecter cette nouvelle habitude. Vous vous serez reconnaissant pour ce cadeau que vous vous offrez.
  • Pas toujours facile de se faire plaisir! Prendre le temps d’apprendre à vous connaitre, à identifier ce que vous aimez. Les journées passent vite et sont souvent occupées par toutes les responsabilités et les nombreux engagements que nous devons accomplir. Cela nous amène parfois à oublier nos propres intérêts et désirs. Prendre quelques minutes pour faire une liste de ce que vous aimez faire et l’afficher bien en vue en guise d’aide-mémoire.
  • Apprendre à identifier ses qualités. Les défauts sont toujours plus faciles à nommer, mais nous avons tous des qualités qui nous distinguent des autres aussi. Parfois, il est nécessaire de s’arrêter et de se questionner sur nos habiletés afin de prendre conscience de toutes les belles qualités qui nous habitent. Connaitre vos capacités et croire en celles-ci vous amènera à persévérer et à relever de nouveaux défis.

 

Pour les enfants

  • Les bons coups de la journée! Dans un même ordre d’idées, les enfants peuvent eux aussi apprendre à identifier les actions qu’ils ont aimé poser ou les activités qui se sont bien déroulées au cours de la journée. Ce moment pourrait devenir une période ancrée à votre routine. Pour rendre la tâche plus facile et l’activité plus enrichissante, créer un tableau qui pourrait prendre l’allure d’un mur des fiertés où chacun pourra indiquer le geste ou l’action dont il est fier. L’action de chacun peut aussi être inscrite sur une petite étoile que les enfants pourront apporter à la maison pour ainsi faire un suivi avec leurs parents.
  • Leur apprendre à nommer leurs qualités et en comprendre la signification. Pour faciliter cet apprentissage, vous pouvez familiariser les enfants avec différents qualificatifs par l’entremise d’histoires, de marionnettes ou d’images. Il n’est pas facile pour les enfants de visualiser ce que cela signifie d’être serviable, autonome, généreux ou encore respectueux. Il est donc nécessaire de leur permettre de visualiser et associer ces qualificatifs avec des gestes spécifiques et des situations précises. Les enfants apprendront ainsi à se connaitre davantage et à apprécier qui ils sont.
  • Les féliciter lors de leurs réussites, mais aussi pour leurs efforts. Parfois, le résultat peut sembler très important pour les enfants. Ils peuvent donc ressentir un sentiment d’échec s’ils n’atteignent pas le résultat qu’ils souhaitent. La démarche doit donc être soulignée et les efforts identifiés. Ne pas comparer les enfants entre eux. Souligner les progrès de chacun en donnant des exemples concrets. Les enfants pourront donc être fiers d’eux, même si leurs actions ne mènent pas au résultat attendu.

 

Je vous invite donc à tenter l’expérience et à vous dire merci. Remarquez les changements positifs que ce simple geste provoquera pour vous, votre entourage et les enfants!

 

Sonia Leclerc

Intervenante à la petite enfance


*Educatout.com n'est aucunement responsable du contenu de cet article. Toutes les informations mentionnées sont la responsabilité de son auteur et educatout.com se dégage de toute responsabilité ou de tout litige découlant de l'affichage dudit article.

Secured By Entrust, SSL (Secure Sockets Layer). Verify

Site affilié à
Rogers
Pour les placements publicitaires sur educatout téléchargez notre KIT MÉDIA

Back to Top