menu
Educatout
Recherche
Publicité

Activités et jeux éducatifs avec fiches imprimables, formations et ressources pour éducateurs et parents


Publicité


Chercher des objets cachés

On dit qu’un poupon ou un trottineur a acquis la permanence de l’objet quand celui-ci est capable de se souvenir qu’un objet existe encore même s’il ne le voit plus.

Faire un petit test. Montrer à un enfant un jouet qu’il aime bien. Le glisser sous une couverture devant lui. Observer la réaction de l’enfant. Si l’enfant tente de soulever la couverture pour saisir le jouet, il a atteint, en grande partie, la permanence de l’objet.


Selon mes observations, cette acquisition se fait entre 10 et 14 mois.

 

Voici un tableau tiré du site Wikipédia que je trouve très simple et pertinent :

Les étapes de l'acquisition de la permanence de l'objet

  • 0-1 mois : aucune réaction suite à la disparition de l’objet
  • 2-4 mois : manifestation d’émotions (pleurs, cris, tend les bras…)
  • 4-8 mois : début de l’action sur les objets et les personnes qui l’entourent (expérimentation active), permanence de l’objet partielle, capacité de trouver un objet qui est partiellement caché
  • 8-12 mois : permanence de l’objet de plus en plus acquise, l’enfant sera capable de trouver un objet entièrement caché, mais il ne peut comprendre qu’un objet se déplace même si on le déplace devant lui
  • 12-18 mois : permanence de l’objet avec déplacement visible
  • 18-24 mois : acquisition définitive de la permanence de l’objet, compréhension des déplacements visibles et invisibles

Suivre le rythme de chacun 

Les données énoncées pour acquérir la permanence de l’objet ne représentent qu’un aperçu. Si un poupon semble avoir du retard, cela n’est pas grave. Chacun apprend à son rythme.

 

Où sont maman et papa 

La permanence de l’objet peut être reliée aux pleurs de ne plus voir maman et papa. L’enfant prend conscience que ses parents existent encore même sil ne les voit plus. Il réalise qu’ils sont partis, mais reviendront-ils? Cela explique l’insécurité des enfants de cet âge face à la séparation. J’avais un poupon de 11 mois qui pleurait à chaudes larmes si je sortais de la pièce plus de 2 minutes. Même si je l’appelais de l’autre côté, il n’y avait rien à faire…

 

En faire un jeu 

Il y a beaucoup d’idées d’activités que j’aimerais partager avec vous dans le but de favoriser l’expérience clé « Chercher des objet cachés ».


Je vais les séparer en trois sections :

  • Rechercher un objet partiellement caché 
  • Rechercher des objets cachés 
  • Rechercher des objets avec déplacement visible 

Activités pour explorer les objets cachés :

 

Rechercher des objets partiellement cachés
Voici des activités pour aider les poupons et les trottineurs à acquérir la notion de la permanence de l’objet en cachant un objet tout en laissant une partie de celui-ci visible.

 

La chaine de foulards 

Attacher trois ou quatre foulards ensemble de manière à former une chaine de foulards. Déposer les foulards dans votre chandail tout en laissant dépasser une partie du premier foulard. Le poupon ou le trottineur tire sur le premier foulard. Il découvrira la chaine de foulards. Une activité rigolote à faire avant de commencer un changement de couche…

 

Mousse et savon 

Préparer un bac d’eau avec des gouttes de bain moussant. Faire mousser le savon et déposer des objets qui flottent dans l’eau. Les poupons et les trottineurs plongent leurs mains dans l’eau pour attraper les objets qui sont cachés en partie par la mousse.

 

Couverture semi-transparente 

Voici une belle façon de cacher partiellement un objet en utilisant des couvertures dont on peut voir au travers. Penser à utiliser, par exemple, du voilage (des rideaux semi-transparents). Devant les poupons et les trottineurs, cacher un objet sous la couverture.  Variante coucou : Toujours avec le voilage semi-transparent, couvrir votre tête. Parler aux poupons. Le voilage est intéressant, car il permet de voir les expressions des enfants. Quand un poupon tire sur le voilage, faire « coucou! ».

 

Se cacher sous une couverture opaque en laissant dépasser vos membres 

Vousamuser à vous cacher sous une couverture opaque, mais en laissant dépasser un ou deux membres : vos bras que vous pouvez agiter en appelant les enfants, les jambes que vous pouvez bouger en tous sens. Vous pouvez aussi vous cacher avec un poupon ou un trottineur.

 

Cadran à entendre 

Pour les trottineurs qui deviennent habiles, vous servir du bruit en guise d’élément semi-caché. Programmer un cadran et le cacher dans le local. Lorsque la sonnerie se déclenche, partir à la recherche de l’objet semi-caché en suivant le son de celui-ci.

Bruit musical caché 

Toujours en cherchant à utiliser le bruit comme un élément semi-caché, apporter avec vous un hochet ou un instrument de musique comme un tambourin. Vous cacher derrière un meuble ou une porte entrouverte. Agiter votre instrument de musique pour attirer les trottineurs. Vous cacher avec un ou deux poupons ou trottineurs afin de faire plus de bruit. Variante avec la voix : Utiliser votre voix en chantant ou en parlant pour attirer leur attention.

 

Caché derrière un arbre
Pour une belle façon d’explorer l’extérieur, vous cacher derrière un arbre. Bien sûr, les enfants doivent pouvoir voir la moitié de votre corps. Agiter les bras pour attirer l’attention des poupons et des trottineurs. Faire des coucous en montrant votre visage.

Rechercher des objets cachés
 
Ces activités sont intéressantes pour les enfants qui prennent conscience qu’un objet est bel et bien caché. Au début, cacher les objets sous les yeux des poupons.

 

Jeu de cachecache 
Le jeu de cachecache est tout indiqué pour cette expérience clé. Plusieurs variantes s’offrent à vous. Vous cacher ou demander à un enfant de se cacher :

  • Sous une couverture. Déposer plusieurs couvertures au sol pour vous amuser à vous cacher
  • Dans une grosse boite
  • Derrière un meuble
  • Sous une table avec une couverture drapée par-dessus
  • À l’extérieur, derrière une grosse roche ou un buisson
  • Dans la maison pour les plus expérimentés
  • Fabriquer un mur avec une montagne de coussins, vous cacher derrière celui-ci
  • Vous amuser à compter jusqu’à trois ou cinq avec les grands trottineurs avant de les chercher, même s’ils sont tout près.

Sacs à découvrir 
Cacher des sacs-cadeaux un peu partout. Les sacs devront être visibles sur le sol pour les plus petits. Déposer dans chaque sac des objets intéressants à découvrir.

 

Boite à trous surprise 
Vous aurez besoin d’une grosse boite avec couvercle. Tout autour de la boite, découper des trous assez gros pour que les enfants puissent insérer leurs mains. Déposer des objets au choix à l’intérieur de la boite : des balles, des plumes, des toutous, etc. Inviter les poupons et les trottineurs à plonger les mains dans les trous pour retirer les objets.

 

Bac de peinture 
Déposer des objets plats au fond d’un bac. Utiliser, par exemple, des couvercles de plat en plastique ou des couvercles de jus surgelé. Vous pouvez fixer des images sur les couvercles à l’aide de Mac-Tac. Déposer une fine couche de peinture maison par-dessus ceux-ci de manière à couvrir les couvercles. Les poupons et les trottineurs aimeront partir à la recherche des images cachées. Couvrir la surface de grandes feuilles pour que les enfants puissent déposer les objets à côté du bac.

 

Bacs de cachecache 
Voici quelques idées de bacs à créer : bac de plumes, bac de céréales « poffées », bac de sable, bac de ouates, bac de bouts de tissu ou de balles. Y cacher des objets au choix (des photos des enfants par exemple). Les poupons et les trottineurs aimeront partir à la recherche des objets en plongeant leurs mains dans ces bacs.

 

Inciter les enfants à cacher des objets eux-mêmes
Vous amuser à cacher des objets à différents endroits avec les enfants :

  • Dans des chapeaux
  • Dans le local
  • Dans des boites de mouchoirs en papier vides
  • Dans vos poches de pantalon
  • Dans votre propre chandail (petit ballon pour faire un gros bedon)
  • Sous des couvertures ou sous des oreillers

Explorer des objets en effectuant un déplacement visible
On parle ici d’un objet qui est caché une fois et recaché par la suite à un autre endroit.
Faire un petit test. Devant un trottineur, cacher un objet sous une couverture. Sous ses yeux, transférer l’objet vers une deuxième couverture. Cherche-t-il encore l’objet? Je vous propose quelques idées pour en faire un jeu.
 

Boite avec deux trous (en haut et en bas) 
Vous aurez besoin d’une petite boite avec couvercle.Découper un grand trou dans le couvercle et un plus petit trou dans le fond de la boite. Choisir un objet qui passera dans les deux trous. Inviter les trottineurs à mettre l’objet dans le premier trou. Leur montrer à brasser la boite pour faire tomber l’objet dans le deuxième trou.

 

Céréales et contenants avec deux trous 
Pour animer la collation, ceci est une belle variante à la boite citée plus haut. Utiliser un contenant en plastique avec couvercle. Découper un trou dans le couvercle et un trou dans le fond du contenant. Les enfants glissent des céréales (style Cheerios) par le trou du couvercle. Ensuite, ils brassent le contenant en plastique pour les faire tomber par le deuxième trou.

Un ballon dans un tunnel
Vous amuser à faire disparaitre un ballon dans le trou d’un tunnel et à le faire réapparaitre à l’autre bout. Faire rouler le ballon dans un tunnel en tissu ou dans un tunnel au parc.

 

Deux couvertures 
Choisir un toutou ou une marionnette amusants. Vous amuser à raconter une histoire dans laquelle la marionnette se cache sous une couverture et sous une deuxième couverture par la suite. Promener l’objet d’une couverture à l’autre.

 

D’une maison à l’autre
Voici une variante à l’activité des couvertures citée plus haut. Utiliser des maisons en plastique ou fabriquer de petites maisons à partir de pintes de lait vides. Si vous choisissez de fabriquer vos petites maisons, couper un trou en guise de porte dans le bas de chaque boite. Utiliser des animaux ou des personnages en plastique. Vous amuser à promener et à cacher les figurines d’une maison à l’autre.

 

À travers le rouleau
Vous amuser à faire passer des balles ou des autos à travers des rouleaux de papier hygiénique, des rouleaux d’essuietouts ou des rouleaux de papier d’emballage vides (supervision requise). Fixer les rouleaux au mur, légèrement en pente (horizontalement), pour permettre aux enfants de les faire disparaitre dans un trou et réapparaitre dans l’autre. Il est aussi possible de déposer un long rouleau sur un coussin pour provoquer une pente afin d’y faire glisser l’objet d’un bout à l’autre du rouleau.

 

Se cacher en jouant d’un instrument d’une place à l’autre 
Vous cacher de nouveau derrière un objet (un meuble ou une porte entrouverte) avec un instrument de musique que vous agitez. Par la suite, vous déplacer derrière un autre objet et recommencer le jeu.

 

Chantal Millette
Éducatrice


*Educatout.com n'est aucunement responsable du contenu de cet article. Toutes les informations mentionnées sont la responsabilité de son auteur et educatout.com se dégage de toute responsabilité ou de tout litige découlant de l'affichage dudit article.

Publicité


Auteur

Chantal MiletteChantal Milette

Chantal est une éducatrice passionnée. Pendant 6 ans elle a travaillé en garderie auprès des poupons; « Un coup de foudre » qu’elle se plaît à dire. Elle vous propose des activités adaptées et choisies spécialement pour ce groupe d’âge. Chantal possède aussi son propre site internet, la boîte des bébés; un site dédié aux intervenantes en petite enfance.




Publicité
Secured By Entrust, SSL (Secure Sockets Layer). Verify

Site affilié à
Rogers
Pour les placements publicitaires sur educatout téléchargez notre KIT MÉDIA

Back to Top