menu
Educatout
Recherche
Publicité

Activités et jeux éducatifs avec fiches imprimables, formations et ressources pour éducateurs et parents


Publicité


Mon portrait global à 3 ans 

Voilà que notre petit de 2 ans a grandi et vieilli d'un an, la période des « Terrible twos » est maintenant derrière nous. À 3 ans, comment bouge-t-il? Comment peut-il communiquer? Les gens qui l'entourent réussissent-ils à le comprendre? Qu'est-ce qui doit inquiéter les adultes en lien avec son développement? Comme je le mentionne souvent, cette partie est très importante. Elle est à l'origine de cette série qui traite le portrait global des enfants de 1 an à 5 ans. Être en mesure de dépister tôt représente un élément important pour une entrée à l'école réussie. En effet, dans moins de deux ans, les enfants aujourd’hui âgés de 3 ans feront leur entrée dans le monde des grands et fréquenteront l’école.

 

En ce qui concerne la discipline, les enfants se trouvent dans une période d'accalmie à 3 ans. La période des « Terrible twos » est terminée et la période difficile associée aux enfants de 4 ans (nous y reviendrons dans le portrait global de l’enfant de 4 ans) n'est pas encore commencée. Vous pouvez donc prendre une petite pause bien méritée, la majorité des crises sont derrière vous. Alors, à quoi un enfant peut-il bien ressembler à 3 ans?

 

À 3 ans, je bouge comment?

 

Je suis maintenant très habile pour courir. Je peux facilement freiner et contourner divers obstacles. Je peux lancer et attraper un ballon plus facilement qu'avant et je conduis maintenant très bien mon tricycle. Je suis fier de moi, car je peux maintenant lancer une balle en balançant mon bras par-dessus mon épaule, comme les grands. Dans les escaliers, je monte et descends en prenant appui sur la rampe et en alternant les pieds. Je peux sautiller sur place avec les deux pieds collés ensemble et me tenir en équilibre sur un pied pendant un court instant.

 

Au niveau du mouvement fin de mes mains, je peux maintenant construire des tours de 8-10 blocs. Je déboutonne mes vêtements et je peux visser et dévisser un couvercle. Je peux faire des boules avec de la pâte à modeler. Je tiens mon crayon assez bien et je peux commencer à colorier des dessins. Pour la manipulation des ciseaux, j'ai parfois encore besoin d'aide pour les placer dans mes mains, mais je peux faire quelques coups successifs dans un carton, ce qui me permet de découper sur une ligne droite de quelques centimètres.

 

À 3 ans, je communique comment?

 

Mon langage est maintenant de plus en plus développé et je commence à me faire comprendre par tout le monde, même les étrangers. Mes phrases sont bien construites; je peux enchainer cinq mots. J'utilise maintenant les verbes, les articles devant les mots et quelques pronoms (je, il, elle, tu, etc.). Je peux compter jusqu'à 5 et je peux nommer 3 à 5 couleurs. Je peux aussi déterminer les ressemblances et les différences entre des objets ou des cartes, par exemple lors des jeux de mémoire. Mon répertoire de mots compte environ 1000 mots. Je risque fortement de poser beaucoup de questions.

 

À 3 ans, je joue comment?

 

Je m'intéresse aux autres. J'ai envie de jouer avec eux, même si je suis parfois très maladroit dans mes interactions avec mes partenaires de jeu. Je peux commencer à partager, mais cela demeure difficile pour moi. Les jeux de groupe m'intéressent de plus en plus.

 

À 3 ans, je comprends mon environnement comment?

 

En ce qui a trait au volet cognitif, tout se complexifie un peu. Je peux maintenant dessiner des bonshommes avec une tête et au moins une partie du corps. Je peux indiquer du doigt plusieurs parties de mon corps. Je peux faire divers casse-têtes et mes capacités s’améliorent constamment. À 3 ans, je peux créer un ami imaginaire. D’ailleurs, il est normal que je joue avec ce dernier. Je comprends mieux quand un adulte m'explique ce qui se passe.

 

À 3 ans, qu'est-ce qui est inquiétant?

           

Si tu remarques la présence de plusieurs des caractéristiques ci-dessous, il serait important d'en parler avec mes parents. Vous pourrez voir ensemble comment m'aider.

  • Je ne cours pas.
  • Je ne saute pas à pieds joints.
  • Je ne peux descendre les escaliers en alternant les pieds.
  • Je ne peux lancer un ballon ou une balle.
  • Je suis malhabile, je tombe souvent.
  • J'ai de la difficulté à faire du tricycle.
  • Je n'arrive pas à couper du carton avec des ciseaux.
  • Je n'imite pas les traits verticaux ou horizontaux ni les cercles.
  • Je n’indique aucune partie du corps du doigt.
  • J'ai de la difficulté à boire dans un verre.
  • Je ne fais pas de casse-têtes ou de tours avec des blocs, je ne joue pas avec de la pâte à modeler et je ne réussis pas les jeux d'enfilage.
  • Je suis incompréhensible pour les autres.
  • Je joue encore de façon très solitaire.
  • Je n'ai pas d'intérêt pour les jeux symboliques.
  • J'entre peu en communication avec les autres.
  • Je n'utilise aucun pronom.
  • J'hésite encore beaucoup quand je parle.
  • Je comprends difficilement les consignes ou les concepts plus complexes.
  • Mes verbes sont encore tous conjugués au présent.

Puisque j'aurai bientôt 4 ans, je t'invite à continuer de me suivre afin de connaitre l’évolution de mon portrait.

 

Maude Dubé, éducatrice spécialisée


*Educatout.com n'est aucunement responsable du contenu de cet article. Toutes les informations mentionnées sont la responsabilité de son auteur et educatout.com se dégage de toute responsabilité ou de tout litige découlant de l'affichage dudit article.

Publicité


Auteur

Maude DubéMaude Dubé

Maude est éducatrice spécialisée, auteure et intervenante en stimulation du langage en CPE et CLSC. Collaboratrice pour le Cybermagazine depuis 2006 elle répond aussi aux questions des internautes dans la section edu-conseils d'educatout.




Publicité
Secured By Entrust, SSL (Secure Sockets Layer). Verify

Site affilié à
Rogers
Pour les placements publicitaires sur educatout téléchargez notre KIT MÉDIA

Back to Top